faible pluie
DE | FR
International
Femmes

Loi anti-avortement au Texas: Le procureur promet de d'aider les femmes

Merrick Garland, ministre de la justice.
Merrick Garland, ministre de la justice.keystone

Loi anti-avortement au Texas: «Les cliniques seront soutenues»

Après l'adoption d'une loi anti-avortement controversée au Texas, le procureur général a assuré lundi qu'il fournirait «tout le soutien nécessaire» aux femmes qui souhaitent franchir le pas.
06.09.2021, 20:5907.09.2021, 16:17

Le ministère américain de la Justice a promis lundi de protéger, avec les moyens de l'Etat fédéral, les cliniques pratiquant des avortements au Texas. Cette annonce, rapportée par le Washington Post, intervient cinq jour après l'adoption par l'Etat conservateur du sud de l'une des lois anti avortement les plus restrictives du pays.

Merrick Garland, procureur général a déclaré:

«Le département fournira le soutien des forces de l'ordre fédérales lorsqu'une clinique d'avortement ou un centre de santé reproductive est attaqué. Nous avons contacté les bureaux des procureurs américains et les bureaux extérieurs du FBI au Texas et dans tout le pays pour discuter de nos autorités chargées de l'application de la loi»

Il a précisé que des contacts avaient déjà été pris avec les procureurs et avec les bureaux du FBI au Texas. Le ministère invoque également une loi de 1994 qui interdit toute forme de violence contre l'exercice du droit à l'avortement.

Biden ne veut pas de la loi anti-avortement

L'administration Biden cherche par ailleurs les moyens de contrer sur le plan juridique la législation texane, que la Cour suprême américaine a refusé de suspendre, portant un coup majeur au droit à l'avortement.

Le Texas interdit désormais d'avorter une fois que les battements de cœur de l'embryon sont détectés, soit à environ six semaines de grossesse, quand la plupart des femmes ignorent même être enceintes. Sauf en cas d'urgence médicale. (hkr avec ats)

«Ce n'est pas parce qu'on bande ou qu'on mouille, qu'on est consentant»

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi l'Europe est à nouveau confrontée à une crise des réfugiés
Des gens qui ont froid en Ukraine, des chiffres en hausse en Europe et une nouvelle dispute sur les réfugiés en bateau. Ce qui rend probable une nouvelle crise des réfugiés et ce qui plaide plutôt pour la fin de l'alerte.

L'hiver approche et la Russie prend délibérément pour cible les centrales électriques et les lignes électriques ukrainiennes. Selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, la moitié de l'infrastructure énergétique du pays est déjà détruite. Sans électricité et sans chauffage, un hiver difficile attend les Ukrainiens. Beaucoup pourraient quitter le pays dans les semaines et les mois à venir.

L’article