International
Finlande

Au bord des larmes, Sanna Marin se confie

Finnish Prime Minister Sanna Marin delivers a speech during a meeting of the Social Democratic party in Lahti, Finland, Wednesday Aug. 24, 2022. Marin apologized Wednesday after the publication of a p ...
Image: sda

«Je suis humaine»: au bord des larmes, Sanna Marin se confie

La Première ministre finlandaise s'est (encore) excusée mercredi 24 août, lors d'un discours dans le sud du pays. Au bord des larmes, elle assure n'avoir «jamais manqué un jour de travail».
24.08.2022, 17:4524.08.2022, 18:22
Plus de «International»

Au bord des larmes, la Première ministre finlandaise (la plus jeune d'Europe) Sanna Marin a défendu mercredi 24 août ses aspirations à la «joie et à la vie». Elle fait l'objet d'une controverse concernant des vidéos la montrant en train de danser et de faire la fête. Certains ont dénoncé un comportement inapproprié de la part d'une Première ministre, d'autres ont défendu son droit à profiter d'un événement privé avec ses amis.

Vidéo: watson

«Je n'ai pas manqué un jour de travail»

Elle a déclaré, la voix tremblante, lors d'un événement organisé par son parti social-démocrate (SDP) à Lahti, dans le sud du pays:

«Je suis un être humain. J'aspire parfois aussi à la joie, à la lumière et au plaisir au milieu de ces nuages sombres. C'est privé. Mais je n'ai pas manqué un seul jour de travail»

Elle ajoute: «Je veux croire que les gens regarderont ce que nous faisons au travail plutôt que ce que nous faisons pendant notre temps libre». Elle confie également que la semaine dernière avait été «plutôt difficile».

Des commentaires entendus sur la vidéo ont été interprétés comme faisant référence à des stupéfiants, sujet intensément débattu sur les réseaux sociaux. Pour «dissiper tout soupçon», Sanna Marin avait fait un test de dépistage de drogue la semaine dernière, qui s'était avéré négatif.

Mardi 23 août, elle s'est également excusée pour une autre photo, publiée par les médias finlandais, qui montrait deux femmes s'embrassant, soulevant leur haut pour découvrir leur buste et couvrir leur poitrine avec un écriteau «Finlande».

Elle a déclaré:

«Je pense que la photo est inappropriée, je m'en excuse. Elle n'aurait pas dû être prise»

(sda/ats/afp)

Des photos pour briser le tabou de l'allaitement en public
1 / 6
Des photos pour briser le tabou de l'allaitement en public
source: shuvaseesh das
partager sur Facebookpartager sur X
Des passagers bloqués pendant cinq heures dans le tunnel sous la manche
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
Macron fait payer à la gauche le barrage au Rassemblement national
Profitant des déchirements au sein de la gauche, Emmanuel Macron prend son temps et pose des conditions pour un prochain gouvernement. Décryptage d'une partie de poker où le barrage à l'extrême droite et les alliances contre nature remontent à la surface.

Un nom! Un nom!, réclame l’ex-majorité macroniste. Battue aux élections législatives anticipées de ce début d’été, elle joue les prolongations. En face, la coalition de gauche Nouveau Front populaire (NFP), première force en sièges de la nouvelle Assemblée nationale, qui revendique à ce titre le poste de premier ministre, ne s’est toujours pas mise d’accord sur la personne pouvant à ses yeux occuper cette fonction clé du pouvoir exécutif. Et pour cause, le NFP, davantage une coalition électorale qu’une équipe gouvernementale prête à se mettre au travail, est déchirée.

L’article