DE | FR

La dispute entre Disney et le gouverneur de Floride s'envenime

Le gouverneur républicain ne digère pas que Bob Chapek, le PDG de Disney, se soit prononcé publiquement contre une loi dont il est à l'origine.
20.04.2022, 08:0820.04.2022, 11:11

Le gouverneur républicain de la Floride, Ron DeSantis, a demandé mardi aux parlementaires de son Etat de limiter le statut d'exemption dont bénéficie le parc d'attractions Disney World, octroyé à l'époque de la construction du site de loisirs dans les années 1960.

Ce statut offre au géant du divertissement une large autonomie de gestion locale et l'exempte de la plupart des règlementations de l'Etat.

Pour rappel, le gouverneur a, il y a peu, introduit une loi interdisant d'enseigner des sujets en lien avec l'orientation sexuelle ou l'identité de genre à l'école primaire. Une initiative qui déplait notamment au PDG de Disney World. Ce conflit illustre la dégradation de ses relations avec le géant du divertissement, pourtant un poids lourd économique de sa région.

Relations devenues conflictuelles

DeSantis a demandé aux parlementaires de plancher sur «l'élimination de tous les districts spéciaux promulgués en Floride avant 1968» en visant clairement le district attribué à Disney World. Ce dernier étant l'un des parcs d'attractions les plus visités au monde.

Néanmoins, les relations n'ont pas toujours été tendues entre Ron DeSantis et Disney. Ce dernier emploie notamment plus de 75 000 personnes et a contribué financièrement à la campagne du candidat républicain. (ats/sia)

Voici comment les voleurs des bornes CFF opèrent

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Elon Musk aurait harcelé une femme et payé pour qu'elle se taise
C'est ce qu'affirme une enquête du «Business Insider». En 2016, le patron de SpaceX aurait, entre autres, demandé à une hôtesse de l’air un massage érotique contre un cheval.

Les résultats de l'enquête menée par le Business Insider sont potentiellement explosifs. Sur la base de documents et interviews, le média américain a affirmé que SpaceX a payé 250 000 dollars pour faire taire une hôtesse de l'air qui accusait de harcèlement sexuel le patron de l'entreprise, Elon Musk.

L’article