DE | FR

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de prison

Nordahl Lelandais, au centre, comparaît pour le meurtre d'Arthur Noyer le lundi 3 mai 2021. watson.

Image: twitter

Nordahl Lelandais a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'Arthur Noyer en 2017. Il ne fera pas appel.



Lors de l'énoncé du verdict par le président de la Cour d'Assises, peu avant minuit, Nordahl Lelandais est resté debout, impassible et les mains jointes. Il a échangé avec ses avocats, puis s'est assis dans le box, comme sonné. Sa mère, présente dans la salle, a pu ensuite discuter avec lui.

La Cour d'Assises de la Savoie n'a que partiellement suivi les réquisitions du ministère public, qui avait demandé le maximum encouru, soit 30 ans de réclusion criminelle. Elle a en revanche assorti cette peine d'une période de sûreté des deux tiers, comme réclamé par la procureure générale.

«Nous sommes globalement satisfaits du jugement. On voulait que la société, que le système reconnaisse que c'est un meurtre, que notre fils a été victime. C'est fait»

Didier Noyer, père de la victime

«Il n'y a pas de victoire, il n'y a pas de défaite,» a déclaré peu après Alain Jakubowicz, l'avocat de Nordahl Lelandais. S'il reconnaît «une certaine frustration de ne pas avoir été suivi» dans sa plaidoirie, il a annoncé qu'il ne ferait pas appel.

«Je crois qu'objectivement, ce fut un beau moment de justice»

Alain Jakubowicz, avocat de Nordahl Lelandais

Deuxième procès

Pendant les débats aura plané l'ombre de Maëlys De Araujo, 8 ans, tuée, selon lui involontairement, par ce même Nordahl Lelandais quelques mois seulement après la disparition d'Arthur Noyer. Nordahl Lelandais devra passer par un deuxième procès d'assises, en 2022 à Grenoble, pour cette affaire qui avait ému au-delà des Alpes. (ats)

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

«Je vis un calvaire depuis trois ans»

Le genevois Pierre Maudet s'est défendu d'avoir accepté des avantages lors d'un voyage à Abu Dhabi, lors de son audition devant la juge mardi.

Pierre Maudet a été interrogé mardi au second jour de son procès devant le Tribunal de police de Genève pour acceptation d'avantages. Le conseiller d'Etat a posé le cadre en se levant: «J'affronte les choses debout, Madame la présidente!»

Au préalable, Yaël Hayat, une des trois avocats du magistrat, l'a interrogé sur la manière dont il appréhende ce procès. «Avec une certaine impatience, a-t-il répondu. Depuis trois ans, c'est un calvaire que je vis et dont je suis pour une très large …

Lire l’article
Link zum Artikel