DE | FR
L'ancien président français a été condamné lundi à trois ans de prison.
L'ancien président français a été condamné lundi à trois ans de prison.Image: sda

Sarkozy pourrait voir sa peine s'alourdir

L'ancien président français, condamné à trois ans de prison, devrait être rejugé. Le parquet a actionné un artifice juridique qui permettrait une condamnation plus lourde.

04.03.2021, 21:3006.03.2021, 09:13

L'ex-président français, Nicolas Sarkozy, risque une peine plus lourde que prévu. En effet, lundi, ce dernier a été condamné à trois ans d'emprisonnement, dont un ferme, pour corruption et trafic d'influence. Le politicien a fait appel de cette décision. Autrement dit: il proteste et veut être rejugé. C'est son droit le plus strict. Mais c'est à double tranchant.

En effet, jeudi, le parquet national financier a, lui aussi, fait appel. Pourquoi? Et bien, comme cela, la cour aura toute latitude pour rejuger Nicolas Sarkozy et ses coprévenus. Autre petite astuce: elle pourra, peut-être même, condamner plus lourdement les trois hommes. En effet, sans cet artifice juridique, impossible pour la justice d'aller plus loin que la première condamnation.

Ce dossier, dit «des écoutes», devrait être rejugé courant 2022. Mais le feuilleton juridique pourrait se poursuivre, car il resterait aux trois hommes la possibilité de former un pourvoi en cassation. Ils encourent dix ans de prison et un million d'euros d'amende. (jah/ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Elon Musk aurait harcelé une femme et payé pour qu'elle se taise
C'est ce qu'affirme une enquête du «Business Insider». En 2016, le patron de SpaceX aurait, entre autres, demandé à une hôtesse de l’air un massage érotique contre un cheval.

Les résultats de l'enquête menée par le Business Insider sont potentiellement explosifs. Sur la base de documents et interviews, le média américain a affirmé que SpaceX a payé 250 000 dollars pour faire taire une hôtesse de l'air qui accusait de harcèlement sexuel le patron de l'entreprise, Elon Musk.

L’article