DE | FR
Bild

instagram

Internet vole au secours d'une mère giflée pour avoir allaité en public

Maÿlis a été agressée, début mai, pour avoir donné le sein à son enfant. Suite à cet épisode, plusieurs femmes ont posté sur les réseaux des clichés en train de faire de même. L'objectif? Démontrer que non, allaiter dans l'espace public n'a rien d'obscène.

Hélène Krähenbühl
Hélène Krähenbühl



Une mère giflée dans une file d'attente à Bordeaux pour avoir allaité son bébé de six mois en public. L'histoire, révélée début mai sur le site de Doctissimo, avait suscité une vague d'indignation en France.

Poussée à porter plainte par son entourage, Maÿlis avait raconté le manque d’empathie ressenti de la part d’un policier:

«Il m’a gentiment fait comprendre que c’était un peu de ma faute et que je l’avais cherché. Ça m'a choqué mais j'ai pris sur moi»

Or, depuis le 19 mai, une page de soutien a été créée par une amie de cette maman. Sur Facebook, elle bénéficie également du soutien d'autres femmes.

«Si vous êtes gênés, vous pouvez vous en aller»

Sur Instagram, le hashtag #soutienamaylis, réunit plus de 200 publications. Des mères ont tenu à partager des images d'elles et leurs bébés. Avec cette même description:

«Tant qu'il y aura de la haine, il y aura des photos. Tant que vous ne comprendrez pas que l'on peut nourrir nos enfants, partout, tout le temps, il y aura des photos. Si vous êtes gênés, vous pouvez vous en aller, nous on continuera à allaiter, partout, tout le temps, et un jour peut-être vos esprits s'ouvriront.»

Démultipliés, ces message entendent dénoncer l’injustice dont cette jeune mère a été victime tout en mettant fin au tabou qui gravite autour de l’allaitement dans l'espace public.

L'histoire de Maÿlis a traversé les frontières. Elle est notamment passée par Londres et New York sous le hashtag #iwanttobreastfree. «‹Je veux allaiter librement», en français. Un joli clin d'oeil à l'hymne libérateur de Queen.

Les posts de soutien reçus par Maylis 👇

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

D'autres articles sur les femmes

Les 10 priorités de la Suisse pour lutter contre la violence domestique

Link zum Artikel

L’Equateur dépénalise l'avortement en cas de viol

Link zum Artikel

Féminicide en Suisse: il prend perpèt' pour avoir assassiné son épouse

Link zum Artikel

Les pays dans lesquels le corps des femmes ne leur appartient pas

Link zum Artikel

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'ex-producteur Gilbert Rozon à nouveau poursuivi pour viol

La femme, qui accuse l'ex-juré de l'émission «La France a un incroyable talent», réclame 1,2 million de francs. Gilbert Rozon n'a, pour l'heure, pas fait de commentaire.

Une réalisatrice poursuit au civil l'ancien magnat de l'humour québécois, Gilbert Rozon, pour un viol présumé datant de 1982, trois semaines après le dépôt d'une requête similaire dans une autre affaire, a-t-on appris jeudi auprès des avocats de la cinéaste.

La réalisatrice québécoise Lyne Charlebois réclame 1,7 million de dollars canadiens (1,2 million de francs) à cet ex-juré de l'émission «La France a un incroyable talent». Il avait été acquitté en décembre dans une autre affaire …

Lire l’article
Link zum Artikel