DE | FR

Google condamné à 90 millions de francs d'amende par un tribunal russe

La puissante entreprise américaine a été condamnée pour ne pas avoir supprimé de ses plateformes des contenus jugés illégaux en Russie.
24.12.2021, 14:0724.12.2021, 16:01

Dans un communiqué publié ce vendredi 24 décembre sur son compte Telegram, le service de presse des tribunaux de Moscou a précisé que Google avait été reconnu coupable de «récidive», car la société américaine n'avait pas supprimé de ses plateformes des contenus jugés illégaux. Google a ainsi été condamné à une amende record de 7,2 milliards de roubles (90 millions de francs au taux actuel).

La Russie sanctionne régulièrement les grandes entreprises numériques, accusées de ne pas effacer des contenus faisant l'apologie de drogues, du suicide et liés à l'opposition. En septembre, juste avant des élections législatives, Moscou a contraint Apple et Google, accusés d'«ingérence électorale», à retirer de leurs magasins virtuels en Russie l'application de l'opposant emprisonné, Alexeï Navalny. Les autorités ont menacé d'arrêter des employés de ces sociétés en Russie si elles ne coopéraient pas, selon des sources internes à ces groupes.

Sites bloqués

La Russie a également bloqué plusieurs sites liés à Alexeï Navalny, dont les organisations ont été reconnues comme «extrémistes» par la justice russe.

En septembre, le gendarme des télécoms russes Roskomnadzor a également annoncé avoir bloqué six logiciels très utilisés de réseaux privés virtuels (VPN) permettant d'avoir accès au nombre grandissant de sites internet interdits en Russie.

Les autorités développent aussi un système controversé d'«internet souverain» qui donnera à terme la possibilité d'isoler le web russe en le séparant des grands serveurs mondiaux.

La Russie nie l'ultra-contrôle

Le Kremlin nie vouloir bâtir un réseau national sous contrôle, comme c'est le cas en Chine, mais c'est ce que craignent ONG et opposants. Alors que le pouvoir russe renforce de façon grandissante sa mainmise sur les champions du numérique russe.

Passé sous le contrôle d'une filiale du géant gazier Gazprom, le groupe de tech russe VK, maison-mère du premier réseau social de Russie «VKontakte», a annoncé ainsi mi-décembre la nomination comme PDG de Vladimir Kirienko, fils d'un proche collaborateur du président Vladimir Poutine. (ats/mndl)

Nous espérons que vous avez lu cette news avec un pull de Noël moins laid que ceux-ci

1 / 22
Les plus moches pulls de Noël
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Sinon, c'est bientôt Noël et watson a interviewé le Père Noël

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Elle apprend qu'elle a gagné le gros lot en vérifiant ses spams

Link zum Artikel

Bob Dylan assure ses arrières en vendant tout son catalogue musical

Link zum Artikel

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de viol en plein tournage

Link zum Artikel

Joe Biden, agacé, traite un journaliste de «fils de p***»

Link zum Artikel
Illumination orange et violette pour le Jet d'eau de Genève
Dimanche soir, le Jet d'eau de Genève sera illuminé en orange et violet. L'emblème de la ville du bout du lac affichera ces couleurs pour la troisième Journée mondiale des maladies tropicales négliglées.

Emblème de Genève, le Jet d'eau sera illuminé en orange et violet dimanche soir pour la troisième Journée mondiale des maladies tropicales négligées. Il fera ainsi partie des 100 monuments ou sites naturels dans 32 pays à mettre ce problème en lumière.

L’article