International
Guerre contre l'Ukraine

Ukraine: le réseau Starlink est désormais utilisé par la Russie

L'Ukraine perd son principal atout sur les Russes

Ukrainian Soldiers Of The 61st Separate Mechanized Brigade During Military Exercises In The Chernihiv Region A Ukrainian soldier of the 61st Separate Mechanized Brigade uses the Starlink system during ...
Un soldat ukrainien installe un système Starlink.Image: www.imago-images.de
L'Ukraine avait un avantage important dans la guerre par sa connexion aux satellites Starlink d'Elon Musk. Mais désormais, les Russes se connectent également au réseau. Cela soulève plusieurs questions et constitue un réel problème pour l'Ukraine.
25.03.2024, 07:45
Nico Conzett
Nico Conzett
Suivez-moi
Plus de «International»

Elon Musk, milliardaire de la technologie, a reçu nombre d'éloges dans le monde occidental lorsqu'il a déclaré, au début de l'invasion russe en Ukraine, que le pays attaqué pouvait utiliser la technologie de ses satellites Starlink pour se défendre.

Mais c'était il y a deux ans. Le patron de SpaceX s'est entre-temps prononcé contre un nouveau soutien américain à Kiev, et ce, avec des arguments difficilement compréhensibles. Ses efforts pour autoriser sur la plateforme X (anciennement Twitter), au nom de la liberté d'expression, des messages que l'on peut aisément qualifier de propagande russe, suscitent également des interrogations.

👉Suivez en direct la guerre contre l'Ukraine👈

C'est notamment pour cette raison que le gouvernement américain actuel, qui travaille en étroite collaboration avec SpaceX, devrait voir d'un œil critique les derniers développements sur la ligne de front russo-ukrainienne. Les services secrets militaires ukrainiens ont récemment annoncé que les Russes se connectent de plus en plus souvent aux satellites Starlink et les utilisent à leur avantage, comme l'écrit la Neue Zürcher Zeitung (NZZ).

Bien qu'Elon Musk et SpaceX aient assuré que l'accès de la Russie aux satellites serait limité autant que possible, l'armée de Poutine semble trouver le moyen de s'y connecter. Une étape extrêmement importante pour les Russes, qui avaient jusqu'à présent du mal à établir une connexion Internet fiable pour les troupes à proximité du front. L'Ukraine disposait ici d'un avantage considérable grâce à ses 42 000 terminaux Starlink.

Mais les Russes seraient désormais également en possession de nombreux terminaux. Les données varient nettement selon les sources, on parle de quelques dizaines d'appareils à plusieurs milliers.

Peu importe le nombre, deux questions se posent: comment les appareils sont arrivés en Russie? Et pourquoi fonctionnent-ils alors qu'ils devraient être bloqués?

Starlink Map Ukraine
Extrait de la carte de couverture de Starlink: le bleu clair indique une réception illimitée, le bleu foncé une réception avec des restrictions et le noir signale qu'il n'y a aucune réception.Image: Starlink

Selon Starlink, le réseau satellite est certes disponible en Ukraine, mais pas dans toutes les régions. Il serait par exemple bloqué dans les régions orientales occupées ou disputées, comme le Donbass.

Mais selon la NZZ, ce n'est pas vrai. En effet, les Ukrainiens eux-mêmes utilisent Starlink sur le front dans ces régions. Il est donc théoriquement possible que les Russes puissent également y établir une connexion.

Ein ukrainischer Soldat beim Einrichten eines Starlink-Terminals.
Un soldat ukrainien installant un terminal Starlink.Image: Ukraine Military Center

Parce qu'il est parfois difficile de savoir quelle zone est contrôlée par qui, que les fronts se déplacent et que Starlink travaille avec des cellules de 250 kilomètres carrés pour bloquer et débloquer la zone de réception, une activation si précise qu'une seule partie d'un conflit puisse utiliser les satellites est actuellement presque impossible.

Il reste la possibilité de désactiver certains terminaux. Mais cela n'est pas non plus si simple. Les Ukrainiens devraient transmettre en permanence à Starlink les appareils qu'ils utilisent et qui sont identifiés par un numéro individuel. Comme les Russes se sont déjà emparés de terminaux appartenant aux Ukrainiens, la charge de travail serait d'autant plus grande. De plus, les Ukrainiens eux-mêmes ne savent pas exactement quels terminaux ils possèdent, car certains ont été mis à disposition par des particuliers.

La lutte pour le volume de données

Le fait que les deux parties utilisent désormais Starlink se traduit par une véritable bataille pour le volume de données sur le front. Comme le taux de transfert est limité, il peut y avoir des restrictions lorsque de nombreux appareils sont connectés en même temps. Quiconque a déjà partagé un réseau Wi-Fi avec beaucoup de personnes sait de quoi on parle.

Sur le front, les conséquences sont évidemment beaucoup plus graves. Au lieu de transmettre des images en haute résolution des lignes ennemies prises par des drones, par exemple, seuls des messages textuels peuvent être envoyés. Un inconvénient qui peut s'avérer décisif dans cette guerre.

Comment les terminaux arrivent-ils en Russie?

Enfin, il reste à savoir comment les terminaux arrivent en Russie, à part comme butin de guerre. Il n'est pas possible d'acheter ou de recevoir Starlink en Russie. Mais ce problème peut facilement être contourné. Dans certains pays voisins de la Russie, on peut trouver le système, par exemple en Géorgie ou en Mongolie. Des rumeurs ont également circulé, selon lesquelles des commerçants de la région arabe achèteraient des satellites Starlink pour la Russie.

En raison des problèmes actuels, l'Ukraine et SpaceX collaborent pour garantir à nouveau que seule l'Ukraine puisse utiliser le réseau de satellites d'Elon Musk, comme l'a récemment déclaré le ministre ukrainien du numérique Mykhaïlo Fedorov. Pour l'Ukraine, c'est extrêmement important – l'accès aux satellites était l'un de ses plus grands avantages face aux envahisseurs.

Traduit et adapté par Tanja Maeder

L’Ukraine détruit un nouveau navire de la flotte russe en mer Noire
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Euro 2024: la police tire sur un homme armé près d'une fan zone
Un homme armé s'est attaqué aux supporters de football et aux policiers près d'une fan zone à Hambourg, dimanche vers 12h30. La police lui a tiré dessus, le blessant aux jambes.

Panique à Hambourg, où se jouait ce dimanche après-midi le match de l'Euro 2024 entre la Pologne et les Pays-Bas. Selon plusieurs médias allemands, un homme armé d'un marteau de couvreur et d'un cocktail molotov a surgi dans la rue depuis l'intérieur d'un bar et a menacé d'agresser des supporters et des policiers près d'une fan zone vers 12h30.

L’article