International
Guerre contre l'Ukraine

Kadyrov serait dans le coma, mais réapparaît: ce que l'on sait

Chechnya's regional leader Ramzan Kadyrov speaks to Russian President Vladimir Putin during their meeting at the Kremlin in Moscow, Russia, Monday, March 13, 2023. (Mikhail Klimentyev, Sputnik, K ...
Ramzan Kadyrov aurait une maladie du rein.Keystone

Kadyrov mort ou vivant? On fait le point sur les rumeurs

Le chef tchétchène Ramzan Kadyrov aurait, selon les informations des services de renseignement ukrainiens, été dans le coma et au seuil de la mort. Mais le «Chien sanguinaire» de Poutine serait sorti du silence dimanche. On tente de comprendre.
17.09.2023, 16:0317.09.2023, 16:07
Plus de «International»

Si l'on se fie aux informations issues des services de renseignement ukrainien, Ramzan Kadyrov serait dans le coma. Le président de la République tchétchène – et très précieux allié de Poutine – souffrirait d'une maladie qui aurait empiré. Les rumeurs gonflaient jusqu'à la réapparition du principal intéressé... dans des circonstances toujours troubles.

Preuve en est que dans cette guerre qui se mène tant avec des tirs de missiles que des coups de comm', il est difficile de démêler les choses.

Qui propage les informations sur l'état critique de Kadyrov?

Ce sont les déclarations d'Andry Yusov, représentant des services de renseignement ukrainiens, au journal ukrainien Obozrevatel, vendredi, qui ont lancé la machine. Pour affirmer ces faits, l'Ukraine assurait se baser sur différentes sources issues de milieux médicaux et politiques.

Sur Telegram, c'est alors l'effervescence. Les utilisateurs du réseau social analysent le potentiel empoisonnement du leader tchétchène, une région du Caucase russe, voire le déclarent déjà mort.

L'Ukraine, via Obozrevatel, fournit d'autres détails sur la situation présumée critique de Kadyrov. Selon eux, le président de la République tchétchène aurait été transporté à Moscou pour des soins, mais sans succès. Ensuite, il aurait été ramené en Tchétchénie, et il serait actuellement envisagé de le transférer aux Emirats arabes unis pour y recevoir un traitement.

Est-ce que ces informations étaient fiables?

Il était pour le moins difficile de le dire, puisque les données n'ont pas pu être vérifiées de manière indépendante. Il n'y a pas eu de confirmation ou d'infirmation du côté russe ou tchétchène. Il était donc plutôt compliqué de démêler les fils de cette affaire.

Rappelons que la Russie et l’Ukraine s'affrontent à coups de désinformation. Ce qui était certain, en revanche, c'est que seule la réapparition du leader tchétchène aurait pu dégonfler la situation. Et c'est ce qu'il s'est passé dimanche, vraisemblablement.

Kadyrov semble bien vivant

Le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov aurait réagi aux rumeurs sur sa santé: «mensonges», affirme-t-il dans deux vidéos publiées, ce dimanche, sur son canal Telegram. Le «Chien sanguinaire» de Poutine est intervenu dans ce qui semblait être une tentative de faire taire les propos le déclarant dans le coma, voire mort, rapporte l'AFP.

Dans la vidéo, il apparaît avec un visage visiblement enflé, mais souriant, sous une capuche, le long d'un sentier de promenade, affirmant que la pluie est vivifiante. Où se situait-il? Mystère pour l'heure. Il n'a pas été possible d'établir non plus quand les vidéos ont été enregistrées, rapporte, prudent, The Guardian.

Qui est Kadyrov pour l'Ukraine?

Un ennemi redoutable, à n'en pas douter. Pour l'Ukraine, il est une figure centrale dans la guerre d'agression russe. Des soldats tchétchènes auraient notamment été responsables de crimes de guerre, comme à Boutcha.

Quels sont les antécédents de santé de Kadyrov?

Les rumeurs concernant son mauvais état de santé persistent depuis quelque temps. Déjà en mars 2023, Bild a rapporté, en se référant à l'ancien vice-premier ministre tchétchène en exil, Ahmad Sakajew, que Kadyrov souffrait d'une grave maladie rénale. Il aurait fait venir des médecins des Emirats arabes unis en Tchétchénie, car il ne faisait pas confiance aux médecins de Moscou.

(jah)

Un premier char britannique détruit lors de la contre-offensive
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Pedro Sánchez sera convoqué dans l'enquête visant sa femme
Le premier ministre espagnol va être entendu comme témoin le 30 juillet par le juge qui enquête sur les accusations de corruption et trafic d'influence visant son épouse, Begoña Gómez.

Le juge d'instruction Juan Carlos Peinado entendra le premier ministre espagnol Pedro Sánchez le 30 juillet à 11 heures en qualité de témoin au sein du Palais de la Moncloa, résidence officielle du chef du gouvernement, dans le cadre de l'enquête sur les accusations de corruption et trafic d'influence visant son épouse, Begoña Gómez.

L’article