International
Guerre contre l'Ukraine

Comment la Russie traite les prisonniers de guerre: photos

Ce prisonnier de guerre est rentré de Russie dans un état «effroyable»

Roman Gorylik est l'un des prisonniers qui ont pu retourner en Ukraine dans le cadre d'un échange de prisonniers. Des photos de lui font désormais le tour du monde, et elles sont effrayantes.
10.06.2024, 16:5810.06.2024, 21:21
Plus de «International»

Fin mai, l'Ukraine a échangé des prisonniers avec la Russie. A cette occasion, 75 Ukrainiens et Ukrainiennes sont rentrés chez eux. Selon le délégué aux droits de l'homme du parlement ukrainien, Dmytro Lubinets, tous ceux qui sont revenus de captivité ont fait état de tortures. Au moins un tiers des personnes libérées seraient en outre blessées, gravement malades ou invalides, et toutes auraient perdu beaucoup de poids.

A Ukrainian serviceman shouts "Glory to Ukraine" after returning from captivity during POWs exchange in Sumy region, Ukraine, Friday, May 31, 2024. Ukraine returned 75 prisoners, including f ...
Les prisonniers de guerre ukrainiens après leur transfert dans la région ukrainienne de Sumy.Image: keystone

Mercredi, les autorités ukrainiennes ont publié plusieurs photos de l'un des prisonniers. Les images de Roman Gorilyk, 40 ans, montrent à quel point la captivité en Russie l'a affecté.

Surprise

L'état de Roman et d'autres prisonniers de guerre ukrainiens suscite l'horreur et évoque les pages les plus sombres de l'histoire de l'humanité, jusqu'aux camps de concentration nazis, a déclaré dans un communiqué le Centre de coordination pour le traitement des prisonniers de guerre, une agence gouvernementale ukrainienne.

Surprise

Le conseiller présidentiel ukrainien Mychaïlo Podoliak a jugé que les prisonniers étaient rentrés en Ukraine dans un état «effroyable». «La torture par la famine est monstrueuse, les coups et la violence sont sophistiqués», a-t-il affirmé dans une déclaration publiée sur X, accusant la Russie d'ignorer les conventions internationales sur les droits de l'homme. Plus loin, Podoljak demande:

«Comment est-ce possible? Parce que la Russie a abrogé le droit international et toutes les conventions. Il n'y a plus de convention de Genève»

👉Suivez avec nous la guerre en Ukraine👈

FILE - Ukrainian Presidential adviser Mykhailo Podolyak speaks during an interview with The Associated Press in Kyiv, Ukraine, on Feb. 16, 2023. Podolyak said that Moscow's claims of a Ukrainian  ...
Le conseiller présidentiel ukrainien Mychaïlo Podoliak.Image: keystone

Les Conventions de Genève sont les lois internationales qui régissent les conflits armés. Selon elles, les prisonniers de guerre doivent être traités avec humanité et dignité et recevoir une ration alimentaire quotidienne de base «suffisante en quantité, en nature et en variété pour maintenir les prisonniers de guerre en bonne santé et empêcher la perte de poids ou l'apparition de carences alimentaires».

D'après l'unité de coordination pour le traitement des prisonniers de guerre, Roman Gorilyk faisait partie des 169 gardes nationaux chargés de surveiller la centrale nucléaire de Tchernobyl. Dès le début de l'invasion en février 2022, les gardes ont été capturés par les forces armées russes. Ils ont d'abord été retenus en captivité en Biélorussie, puis en Russie jusqu'à la semaine dernière. Selon ce rapport, 89 de ces personnes sont toujours détenues. Moscou les utiliserait comme monnaie d'échange contre les soldats russes capturés au combat. (lak)

(Traduit et adapté par Chiara Lecca)

Après un sujet compliqué, voici des chats moches...
1 / 13
Après un sujet compliqué, voici des chats moches...
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
L'Ukraine a eu la peau du «char tortue» russe
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Kiev envoie des renforts à Tchassiv Iar ++ Poutine irrite la Corée du Sud
Suivez en direct les dernières infos sur la guerre de la Russie contre l'Ukraine et ses implications en Suisse ainsi que dans le monde.
L’article