DE | FR
L'armée russe semble désespérée. Elle a fait appel à ses retraités de plus de 60 ans.
L'armée russe semble désespérée. Elle a fait appel à ses retraités de plus de 60 ans.Image: EPA

Décimée, l'armée russe rappelle ses retraités de plus de 60 ans

L'armée russe, désespérée, fait aujourd'hui appel à des volontaires de 60 ans et plus. Une armée de retraités pour remplacer ceux qui sont morts au combat.
13.04.2022, 20:3814.04.2022, 07:02
Suivez-moi

Selon le ministère britannique de la Défense, «en réponse à des pertes élevées, l'armée russe cherche à renforcer le nombre de ses troupes avec du personnel retiré du service en 2012».

Faute de trouver davantage de commandants de chars, de tireurs d'élite et d'ingénieurs, des soldats à la retraite ont été invités à rejoindre l'armée russe. Ainsi, environ 60 000 réservistes, principalement originaires des environs de Moscou, auraient été rappelés sous les drapeaux.

Des réservistes aux côtés des jeunes

Alors que l'Otan estime qu'environ 15 000 russes ont été tués, l'Ukraine parle de 18 300 morts. Sans oublier, les dizaines de milliers de soldats blessés et mis hors d'état de combattre.

Les réservistes s'ajoutent aux jeunes conscrits inexpérimentés, âgés de 18 à 27 ans qui constituent désormais un quart de l'armée russe. Il s'agirait avant tout, pour ces retraités rappelés au combat, de combler aux manquements logistiques des troupes de Vladimir Poutine.

Dans le Dailymail, Mathieu Boulègue, chercheur principal sur la guerre en Russie à Chatham House, explique:

«Si l'armée russe a besoin de quelqu'un pour livrer des munitions ou du matériel médical, cela peut être accompli par des soldats de plus de 60 ans»

Des conscrits sans expérience

D'après Reuters, les nouvelles recrues de la région de Donbass ont été envoyées sur le front sans aucune formation, avec peu de nourriture et d'eau et des armes inadéquates.

Encore une preuve que l'armée Russe lutte pour maintenir le cap. Un mois après le début de la guerre, les forces de Moscou ont fait face à de nombreux problèmes logistiques et à une résistance ukrainienne acharnée.

D'après un témoignage recueilli par Reuters, un groupe de conscrits aurait refusé de se battre à Marioupol: «Après avoir été poussés vers la ligne de front près du port de Marioupol, théâtre des combats les plus intenses de la guerre, un groupe d'environ 135 conscrits du Donbass a déposé les armes et refusé de poursuivre le combat» explique Veronika, dont le mari se trouvait parmi eux.

...Et issus de minorités ethniques

Selon les services de renseignement ukrainiens, la plupart des nouvelles recrues seraient issues de minorités ethniques telles que les républiques de Kalmoukie, d'Ingouchie et du Daghestan, tandis que l'Occident indique que la Russie a recruté des forces d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, deux régions sécessionnistes de Géorgie.

Emily Ferris, chargée de recherche spécialisée dans les affaires russes au Royal United Services Institute, a déclaré que Poutine s'appuyait sur les minorités ethniques car, selon elle, «la plupart des Russes n'aiment pas s'engager dans une guerre urbaine où l'on peut voir que les gens que l'on combat sont slaves (...) dans de nombreux cas, les Ukrainiens ont des familles dans les deux pays et ils ressemblent beaucoup aux Russes».

Des centaines de mercenaires syriens aguerris signent également pour rejoindre les forces russes qui leur promettent de gagner 1 000 dollars par mois.

The Northman

1 / 12
The Northman
source: ©2022 focus features llc. all rights reserved
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Ces Ukrainiennes se moquent des soldats russes

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Le monde court à la famine et c'est à cause de la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

«Pour les Russes, Boutcha était un moyen de montrer qui est le plus fort»

Link zum Artikel

Sanctions contre les Russes: Parmelin accusé de laxisme

Link zum Artikel

«On ne s’en sort pas indemne», le reporter RTS à Boutcha raconte son travail

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Elon Musk a sa version chinoise, voici «Elong Musk»
Yilong Ma est un tiktokeur chinois devenu célèbre pour sa ressemblance avec Elon Musk. Le milliardaire se dit prêt à rencontrer son sosie si celui-ci n'est pas un deepfake.

Yilong Ma a un compte TikTok sous le nom d'utilisateur «Elong Musk» qui compte plus de 230 000 abonnés. Ce qui le rend populaire? Sa ressemblance troublante avec le milliardaire Elon Musk.

L’article