International
Iran

Iran: les ultraconservateurs secoués par une affaire de sextape

Les dirigeants ultraconservateurs iraniens sont ébranlés depuis la diffusion de vidéos privées.
Les dirigeants ultraconservateurs iraniens sont ébranlés depuis la diffusion de vidéos privées.Keystone

Des pornos gays et libertins ébranlent le régime des mollahs

Les responsables ultraconservateurs essuient les vents de la révolte depuis la diffusion de vidéos où ils pratiquent des relations homosexuelles et extraconjugales. Tollé en Iran.
29.08.2023, 20:50
Plus de «International»

La polémique gronde et les ultraconservateurs tremblent. La diffusion de vidéos montrant plusieurs responsables s'adonnant supposément à des relations homosexuelles a ébranlé l’Iran.

Le régime des mollahs, connu pour ses élans autoritaires, tente de sauver les meubles dans un pays qui sanctionne très durement l’homosexualité et les relations hors mariage.

La polémique d'ampleur nationale a été révélée par une chaîne Telegram, Radio Guran, qui s'oppose au régime totalitaire iranien, relève Le Courrier International.

Ces vidéos compromettantes montraient le chef provincial du ministère de la Culture s'adonner à une partie de jambes en l'air avec un autre homme. Une autre montrait deux mollahs se livrant également à une relation homosexuelle, et un ponte de la télévision d'Etat couchant avec une femme mariée.

Si les différentes sextapes ne sont pas vérifiées, ni même les identités, les autorités ont déjà sévi. Selon les informations de la BBC, relayant un article du média conservateur Hamshahri, ce scandale a conduit à la suspension d'un responsable chargé de promouvoir les valeurs islamiques. L'article fait état de «soupçons de corruption» pour appuyer le limogeage abrupt du responsable incriminé.

Peine de mort pour l'homosexualité

La loi iranienne considère l'homosexualité comme illégale, tout comme les relations extraconjugales, passibles de peine de mort. Certes, cette sentence n'a que rarement été appliquée, mais la communauté LGBT est confrontée, au quotidien, à des discriminations et violences.

Ces révélations entachent sévèrement le régime, déjà affaibli par les difficultés économiques et bousculé par la montée du mouvement féministe. Le député ultraconservateur Morteza Mahmoudvand, interrogé par le quotidien Shargh, évoque une situation «au comble de la tragédie».

«Qu’allons-nous dire aux jeunes ultraconservateurs? Ces histoires ne sont en aucun cas justifiables»
Morteza Mahmoudvand dans Shargh et rapporté par Le Courrier International.

Une pilule très amère pour les défenseurs de la charia. Surtout que le chef provincial du ministère de la Culture, qui apparaîtrait dans l'une des vidéos sexuelles, avait mis en place un camp culturel de la chasteté et défendait le port du voile obligatoire.

Les femmes iraniennes sont sévèrement punies pour ne pas porter le hijab. Cette loi avait même déclenché une tempête sociale et des manifestations violentes à l'échelle nationale contre le port obligatoire, en septembre, après la mort de Mahsa Amini, 22 ans.

Cette hypocrisie ne passe pas ou plus et les réseaux sociaux se sont enflammés après les révélations de ces prétendues sextapes. D'autres internautes ont fouillé le passé et rappelé d'autres cas de maltraitance et de viol, comme celui du récitateur du Coran Saeed Toussi. Il était accusé d'avoir violé des élèves lors de cours coraniques. Malgré les plaintes, l'homme a été acquitté en 2018.

Des affaires que le quotidien réformateur Mardomsalari dénoncent une politique «deux poids, deux mesures des conservateurs». Concernant Radio Gilan, la chaîne Telegram qui a ébruité l'affaire, son rédacteur en chef, Peyman Behboudi, a déclaré que son média continuerait à dénoncer «la corruption parmi les responsables du régime». (svp)

Un couple iranien va passer 10 ans en prison pour cette vidéo
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les aigles doivent changer d'itinéraire et c'est à cause de Poutine
La guerre en Ukraine n'a pas seulement des répercussions sur les humains. Les oiseaux migrateurs sont également affectés. C'est ce qu'ont découvert des scientifiques britanniques.

Une récente étude révèle un changement inhabituel dans le comportement migratoire de l'aigle criard. Et c'est à cause de la guerre en Ukraine. Les oiseaux ont modifié leurs itinéraires afin d'éviter les combats et les habitats probablement endommagés ou détruits. C'est en tout cas ce que rapporte la BBC.

L’article