International
Italie

Une découverte à Pompéi laisse penser que la pizza a 2000 ans

Une découverte à Pompéi laisse penser que la pizza existait déjà il y a 2000 ans. Ou du moins, son ancêtre.
Selon la légende, la pizza moderne n'existe que depuis 1889. Une version de l'histoire mise à mal par cette découverte?Image: Parc archéologique de Pompéi

Une découverte à Pompéi laisse penser que la pizza a 2000 ans

Des chercheurs ont découvert sur le site de la ville engloutie de Pompéi en Italie une peinture murale datant d'environ 2000 ans, qui pourrait représenter un lointain ancêtre de la pizza.
27.06.2023, 22:1528.06.2023, 06:14
Plus de «International»

Mamma mia! Le site de Pompéi continue de nous réserver bien des surprises plus de 2000 ans après l'éruption du Vésuve, en 79 av. J.-C., qui a enseveli la ville romaine dans le sud de l'Italie sous des mètres de cendres et de pierre ponce.

La peinture murale fraîchement découverte montre une sorte de pâte plate avec une garniture. Un met qui ressemble à première vue à la pizza actuelle. Et selon de premières analyses, la représentation sur le mur d'une maison antique pourrait bien être un lointain ancêtre de la pizza. C'est ce qu'a annoncé mardi le parc archéologique.

«Mais à proprement parler, il ne s'agit pas d'une pizza telle que nous la connaissons aujourd'hui»
Les experts qui ont donné des précisions.

En effet, certaines caractéristiques, comme les tomates et la mozzarella, faisaient défaut. Selon la légende, la pizza moderne n'existe que depuis 1889, date à laquelle un certain Raffaele Esposito a confectionné la première pizza à Naples. Garnie de basilic vert, de mozzarella blanche et de tomates rouges, elle symbolisait les couleurs du drapeau italien. En 2017, «l'art du pizzaiolo napolitain» a même été inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco.

Déjà avec un verre de vin

Outre la galette représentée sur un plateau, on peut également voir une coupe de vin. Selon les archéologues, les différents fruits que l'on aperçoit sur la galette semblent être une grenade et des dattes. Celles-ci sont probablement assaisonnées d'épices ou même d'une sorte de pesto. C'est du moins l'impression que donnent les points jaunes et ocres. À côté, il y aurait des fruits secs et une couronne de branches de fraisier.

Dans la ville romaine engloutie au pied du Vésuve, les archéologues font régulièrement des découvertes spectaculaires. Les vestiges préservés de la mort et de la désolation donnent encore aujourd'hui un aperçu de la vie d'autrefois. Aujourd'hui, le parc est l'une des attractions touristiques les plus populaires d'Italie. (max/dpa) (aargauerzeitung.ch)

De livreur à super-héros, il n'y a qu'un pas:

Vidéo: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Newt Gingrich, l'homme qui a «détruit la politique américaine»
Newt Gingrich, représentant au Congrès de 1979 à 1995 et Speaker jusqu'en 1999, a profondément transformé le Parti républicain en le rendant plus idéologiquement homogène, populiste et offensif.

«Gingrich had planted; Trump had reaped» («Gingrich avait semé les graines, Trump a fait la récolte»). La phrase est de Julian Zelizer, historien à Princeton, au début de son ouvrage au titre éloquent paru en 2020, Burning Down the House: Newt Gingrich, the Fall of a Speaker, and the Rise of a New Republican Party.

L’article