assez ensoleillé10°
DE | FR
International
Italie

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

epa09053675 A medical worker prepares the AstraZeneca (Covishield) vaccine injection in Kiev, Ukraine, 05 March 2021. The mobile medical team of the Ministry of Health of Ukraine publicly vaccinated a ...
Image: EPA

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Le gouvernement italien a rendu la vaccination obligatoire pour l'ensemble du personnel soignant. La mesure, qui prévoit des sanctions, ne toucherait en réalité qu'une minorité de travailleurs.
01.04.2021, 10:4801.04.2021, 17:22
Plus de «International»

Depuis le mercredi 31 mars, les soignants italiens n'ont plus le choix: ils doivent se faire immuniser contre le Covid-19. Le gouvernement a approuvé un décret qui rend la vaccination obligatoire pour tous les travailleurs de la santé, pharmaciens inclus.

Avec cette mesure, les autorités souhaitent «protéger autant que possible à la fois le personnel médical et paramédical et ceux se trouvant dans des environnements qui pourraient être davantage exposés au risque d'infection», a déclaré le gouvernement.

Mais, concrètement, que risquent ceux qui refusent de recevoir leur dose de vaccin? Plusieurs sanctions sont prévues, indique Fanpage.it:

  • Les réfractaires seront réaffectés pour ne pas être en contact avec les patients.
  • Cela implique qu'ils pourraient effectuer des tâches inférieures, avec le salaire correspondant.
  • Lorsqu'il n'est pas possible de le faire, les autorités peuvent recourir à la suspension du travail, sans salaire ni compensation.

Cette mesure potentiellement controversée touche en réalité une partie minime du personnel soignant. Selon Il Sole 24 Ore, les sanitaires ne voulant pas se faire immuniser seraient environ 2000, sur un total de 114 000. Soit entre 1 et 2%. Parmi les infirmiers, les «antivax» seraient une centaine sur plus de 250 000.

La question de la vaccination du personnel soignant agite bien au-delà des frontières italiennes. En France, une partie des travailleurs de la santé hésite, voire refuse de recevoir sa dose. Au point que, début mars, 75% des doses du vaccin Astrazeneca dormaient dans les réfrigérateurs, écrit Franceinfo. (asi)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Le Covid-19 en Suisse, retour en images
Le port du masque se généralise en Suisse et dans le monde au cours de l'année 2020.
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La gauche italienne inflige un premier revers à Meloni
Cette déconvenue pour la droite n'est pas la bienvenue, à trois mois des élections européennes, qui feront office de nouveau test pour les partis de coalition de la cheffe de file italienne.

La majorité de la Première ministre italienne Giorgia Meloni a essuyé mardi son premier revers dans les urnes depuis son arrivée au pouvoir en 2022. Elle a concédé une courte défaite à l'opposition de centre-gauche lors des élections régionales en Sardaigne.

L’article