International
Joe Biden

Ce que Biden et Zelensky se sont raconté à la Maison-Blanche

Volodymyr Zelensky est allé à la rencontre de Joe Biden
Volodymyr Zelensky est allé à la rencontre de Joe BidenImage: sda

«Vous ne serez jamais seuls»: ce que Biden et Zelensky se sont raconté

Pour son premier déplacement international depuis le début de l'invasion en février dernier, Volodymyr Zelensky a volé jusqu'aux Etats-Unis pour rencontrer Joe Biden. On fait le point sur cette rencontre historique.
21.12.2022, 23:1622.12.2022, 07:35
Plus de «International»

Le président ukrainien a fait le voyage aux Etats-Unis, où Joe Biden l'attendait. La rencontre était (très) attendue et scrutée par les chaînes de télévision du pays. Un déplacement aux contraintes de sécurité exceptionnelles qui ne durera que «quelques courtes heures», mais qui est d'ores et déjà historique.

Médaille militaire pour Joe Biden

Zelensky, qui s'est empressé de remettre une médaille militaire à Joe Biden, a exprimé à son homologue sa «reconnaissance du fond du coeur».

Biden a reçu Zelensky au coin du feu dans le Bureau ovale. C'est le premier déplacement international du président ukrainien depuis l'invasion de son pays en février, le président américain lui a aussi affirmé qu'il soutenait l'aspiration de Kiev à une «paix juste». Le peuple ukrainien reste «source d'inspiration pour le monde», a-t-il affirmé.

Biden reproche à Poutine d'utiliser «L'hiver comme une arme»

Les Etats-Unis vont «continuer à renforcer la capacité de l'Ukraine à se défendre», a promis Joe Biden. Il en a profité pour reprocher au président russe Vladimir Poutine d'utiliser «l'hiver comme une arme», contre les civils, en visant les réseaux d'eau et d'électricité.

epa10375867 US President Joe Biden (R) and Ukrainian President Volodymyr Zelensky (L) walk down the colonnade before meeting in the Oval Office of the White House, in Washington DC, USA, 21 December 2 ...
Volodymyr Zelensky et Joe Biden. Image: EPA Sipa USA POOL

Une nouvelle enveloppe de plusieurs milliards pour du matériel militaire

Peu avant la rencontre, les Etats-Unis ont annoncé une nouvelle tranche d'aide à l'Ukraine. Elle «inclut pour la première fois le système de défense antiaérienne Patriot, capable d'abattre des missiles de croisière, des missiles balistiques de courte portée et des avions à une altitude nettement supérieure à celle des systèmes de défense qui avaient été fournis jusque-là», a déclaré le secrétaire d'Etat Antony Blinken.

La livraison de systèmes Patriot, qui sont un des fleurons de l'industrie militaire américaine, a vocation à répliquer aux bombardement russes, visant depuis octobre les infrastructures ukrainiennes et provoquant coupures de courant et d'eau.

Biden a ajouté qu'il faudra «un certain temps pour terminer la formation nécessaire» pour faire fonctionner ces équipements de guerre.

Les parlementaires américains s'apprêtent de leur côté à voter une nouvelle enveloppe massive de soutien à l'Ukraine, de près de 45 milliards de dollars. Les Etats-Unis, de loin les premiers donateurs à l'Ukraine, ont jusqu'à présent fourni, selon des évaluations d'experts, près de 50 milliards de dollars d'aide à ce pays en guerre, dont 20 milliards en armements et assistance militaire.

«Vous ne serez jamais seuls»

Lors d'une conférence de presse donnée par Biden et Zelensky conjointement, le président américain a affirmé que «le peuple ukrainien et le leadership de Zelensky ont été une source d'inspiration», rapporte CNN.

Le locataire de la Maison-Blanche a déclaré qu'il était «significatif de se parler en personne, de se regarder dans les yeux», avant d'ajouter en guise d'encouragement: «vous ne serez jamais seuls».

Les deux présidents en conférence de presse.
Les deux présidents en conférence de presse. Image: sda

Et pendant ce temps en Russie, de nouveaux missiles prêts à l'emploi

Vladimir Poutine s'est, quant à lui, engagé mercredi à accroître les capacités de son armée et son potentiel nucléaire, tout en se défaussant de toute responsabilité dans la «tragédie commune» ukrainienne.

S'exprimant au cours d'une grande réunion avec des officiers de haut rang, le président russe a ainsi annoncé l'entrée en service «début janvier» des nouveaux missiles hypersoniques russes de croisière Zircon et envisagé d'augmenter les effectifs de l'armée russe à 1,5 million de soldats.

Son ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, a dans le même temps assuré que les troupes russes combattaient «les forces combinées de l'Occident» et révélé que Moscou entendait installer des bases de soutien à sa flotte à Marioupol et Berdiansk, deux villes occupées du sud de l'Ukraine.

Le Kremlin a parallèlement mis en garde contre de nouvelles livraisons d'armes américaines à l'Ukraine, qui n'auront pour effet que d'«aggraver» le conflit. Son porte-parole, Dmitri Peskov, a aussi dit ne pas s'attendre à un changement de position de M. Zelensky quant à son refus de négocier avec M. Poutine.

Le ministre russe de la Défense a assuré, pendant qu'il faisait le point mercredi devant quelque 15'000 responsables militaires par visioconférence, que l'une des «priorités» pour l'année 2023 serait de «continuer à mener l'opération spéciale (en Ukraine) jusqu'à ce que ses tâches aient toutes été remplies».

(svp/ats)

La bataille fait rage à Bakhmout
1 / 12
La bataille fait rage à Bakhmout
partager sur Facebookpartager sur X
Zelensky: "Emmanuel, appelle Poutine pour lui dire stop!"
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Israël veut renégocier
Le cabinet israélien a approuvé la reprise des négociations pour libérer les otages à Gaza, tandis que l'armée bombardait le nord et le sud du territoire.

Le cabinet de guerre israélien a donné son feu vert à la reprise des négociations en vue de la libération des otages retenus dans la bande de Gaza. Sur le terrain, l'armée a mené jeudi des bombardements dans le nord et le sud du territoire palestinien.

L’article