International
Kosovo

Des membres du groupe Wagner seraient actifs au Kosovo

epa10662190 Soldiers of NATO-led international peacekeeping Kosovo Force (KFOR) clash with ethnic Serbs in front of the building of the municipality in Zvecan, Kosovo, 29 May 2023. Protests and clashe ...
Des tensions dans la région du nord du Kosovo, où la majorité de la population est d'origine serbe, sont apparues après que des maires d'origine albanaise ont pris leurs fonctions dans quatre villes.Image: EPA

Des membres de Wagner seraient actifs dans les émeutes au Kosovo

Une semaine après les violentes émeutes liées à l'intronisation de maires albanais, le gouvernement kosovar pointe du doigt Belgrade, mais également Moscou, et assure avoir identifié des membres du groupe Wagner parmi les manifestants.
05.06.2023, 16:5305.06.2023, 17:23
Plus de «International»

Le nord du Kosovo est en ébullition depuis une semaine. En cause: l'intronisation de maires albanophones, qui a ravivé les tensions. Depuis le lundi 29 mai, des Serbes se rassemblent devant la mairie de Zvecan pour protester. Leur revendication?

«Les maires doivent s’en aller, les forces de la police spéciale aussi»

La semaine passée, lors de violents affrontements, trente militaires de la force de l'Otan au Kosovo (Kfor) ainsi qu'une cinquantaine de manifestants serbes ont été blessés.

Pour rappel, la Serbie n'a jamais reconnu l'indépendance proclamée en 2008 par son ex-province, et encourage les 120 000 Serbes qui y vivent (entre 6% et 7% de la population), à défier les autorités de Pristina. Les membres de la communauté serbe, majoritaires dans quatre villes du Nord, ont boycotté les municipales d'avril dans ces localités. Cela a abouti à l'élection de maires albanais, avec une participation de moins de 3,5%. Leur intronisation la semaine dernière par le gouvernement kosovar a mis le feu aux poudres. (ats)

Des hommes de Wagner

Pour le premier ministre kosovar Albin Kurti, pas de doute, «l'escalade de la situation du 29 mai a été planifiée, bien organisée». Mais organisée par qui? D'où viennent les manifestants qui ont tiré sur la police et les militaires de la Kfor? Albin Kurti pointe Belgrade et Moscou du doigt. Pour lui, il s'agit de «réseaux criminels clairement identifiés, derrière lesquels on trouverait le président serbe, peut-être Moscou ou même le groupe Wagner», relaie Le Temps.

epa10664549 Prime Minister of Kosovo Albin Kurti attends a session titled 'In the Spotlight: Future of Kosovo' at GLOBSEC Security Forum in Bratislava, Slovakia, 31 May 2023. EPA/MARTIN DIVI ...
Albin Kurti.Keystone

Ainsi, parmi les instigateurs des violences se trouveraient des émissaires du groupe Wagner. Comme l'explique le ministre de l’Intérieur, Xhelal Sveçla:

«Cette fois-ci, le groupe (Wagner) n’a pas envoyé ses soldats dans le nord du Kosovo. Selon nos services secrets, il a envoyé quelques représentants, ils se trouvent parmi les criminels serbes».
Xhelal Sveçla, relayé par Le Temps

Si le ministre ne peut étayer ses propos par des preuves irréfutables, Le Temps précise que deux jeunes manifestants ont été filmés alors qu'ils arboraient des t-shirts du groupe Wagner. Le duo est identifié comme des «sympathisants de Wagner» par Xhelal Sveçla. En parallèle, des véhicules des forces de police et de la Kfor ont été tagués de la lettre Z, symbole du soutien de l'invasion russe en Ukraine.

epa10661634 A protester spray paints a Kosovo special police vehicle in front of the building of the municipality in Zvecan, Kosovo, 29 May 2023. At least ten people were injured in violence between K ...
Il a peint la lettre «Z» sur un véhicule des forces de sécurité lors de manifestations à Zvecan.Image: EPA

Le premier ministre kosovar Albin Kurti a également mentionné les noms de 33 individus qui, selon lui, seraient les principaux promoteurs des révoltes du nord. La liste comprend notamment des membres d'une formation nommée «Défense civile», ainsi que des policiers serbes kosovars démissionnaires.

Dans la foulée de ces émeutes, l'Otan a décidé d'envoyer rapidement 700 militaires supplémentaires au Kosovo, au sein d'une mission forte de quelque 3800 personnes. Jeudi, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a en outre appelé aussi bien le Kosovo que la Serbie à «prendre des mesures immédiates en vue d'une désescalade des tensions». (jod)

Ces soldats russes au front demandent de l'aide à Poutine👇

Vidéo: watson

Vladimir Poutine dans tous ses états

1 / 10
Vladimir Poutine dans tous ses états
Poutine en mode chasseur, 2010.
source: ap ria novosti russian governmen / dmitry astakhov
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Israël continue de bombarder Rafah, malgré les condamnations
Israël a intensifié mardi les frappes sur Rafah, malgré les condamnations internationales, alors que trois pays européens reconnaissent formellement l'Etat de Palestine.

Israël a multiplié mardi les frappes sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, malgré les condamnations internationales après un bombardement meurtrier sur un camp de déplacés, au moment où trois pays européens reconnaissent formellement l'Etat de Palestine.

L’article