DE | FR
Le président russe Vladimir Poutine dépose des fleurs sur la tombe de soldats russes, le mercredi 22 juin 2022, au cours du 81<sup>e </sup>anniversaire de l'invasion nazie de l'Union soviétique.
Le président russe Vladimir Poutine dépose des fleurs sur la tombe de soldats russes, le mercredi 22 juin 2022, au cours du 81e anniversaire de l'invasion nazie de l'Union soviétique.Image: keystone

Poutine n'aurait «plus que deux ans à vivre»

Le président russe n'aurait «plus beaucoup de temps à vivre» si l'on en croit le rapport de plusieurs espions ukrainiens infiltrés au Kremlin.
28.06.2022, 20:0629.06.2022, 18:33

Les spéculations concernant la santé de Vladimir Poutine ne s'arrêtent pas. La dernière en date: le président russe souffrirait de multiples maladies «graves» et «n'aurait plus que deux ans à vivre». Cette nouvelle information a été révélée par Kyrylo Budanov, «le meilleur espion militaire ukrainien», selon USA Today qui s'est récemment entretenu avec celui-ci.

«Poutine n'a plus beaucoup de temps à vivre»
Général Kyrylo Budanov, espion militaire ukrainienusa today

Lors de ce témoignage exclusif publié samedi sur le site du média américain, le général ukrainien a confié se baser sur les renseignements rapportés depuis le Kremlin même.

Bien que Budanov n'ait fourni aucune preuves spécifiques pour étayer ses affirmations, l'espion s'est voulu convaincant en expliquant avoir engagé des agents ukrainiens secrètement «intégrés dans l'administration présidentielle russe, dans le parlement, et dans plusieurs branches des services de renseignement de Moscou». Il a ajouté que ces espions l'avaient déjà aidé à formuler d'autres conclusions «véridiques» sur la santé de Vladimir Poutine.

Comme le rappelle Insider, Kyrylo Budanov avait déjà bénéficié, en mai dernier, d'une tribune chez Sky News afin d'annoncer que le chef d'état russe souffrait d'un cancer. Sans en préciser le type.

Une rumeur savamment reprise à l'international lorsque de hauts responsables du service de renseignement américains avaient, sous couvert d'anonymat, corroboré l'information: «Poutine est clairement malade, mais la question de savoir s'il va bientôt mourir n'est que pure spéculation», avaient-ils tenté de nuancer.

Tumeurs ou rumeurs?

Car entre cancers et mort certaine, il faut dire que les rumeurs vont bon train. Elles se sont d'ailleurs multipliées au cours des mois qui ont suivi l'invasion russe de l'Ukraine. Des images de la posture de Poutine, de ses poignées de main et de son visage mêlant inquiétude et crispation ont d'ailleurs fait le tour du monde fin avril et suscité de nombreuses rumeurs sur la santé de l’homme âgé de 69 ans.

Voici les images dont on parle

Vidéo: watson

Mais dans l'océan des ouï-dire, rares sont les informations à avoir été confirmées par la personne concernée ou son entourage. D'après l'AFP, la seule fois où Moscou a attesté que Poutine était malade, c'était en 2012. (mndl)

D'autres photos d'oiseaux moches

1 / 14
D'autres photos d'oiseaux moches
source: imgur / imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Un nouveau foyer pour des enfants ukrainiens

Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Manifestation de femmes à Kaboul: des talibans tirent en l'air
Une manifestation de femmes qui revendiquaient leurs droits a été violemment dispersée par des talibans à Kaboul.

Des talibans ont tiré en l'air samedi à Kaboul pour disperser une manifestation de femmes qui réclamaient le droit au travail et à l'éducation, près d'un an après l'arrivée au pouvoir des islamistes en Afghanistan, ont constaté des journalistes de l'AFP.

L’article