larges éclaircies
DE | FR
International
Mexique

Mexique: étudiants disparus et affrontement avec la police

Demonstrators protesting the 2014 disappearance of 43 college students hold signs with a message that reads in Spanish: "It was the Army" in reference to the missing students, during a prote ...
Les manifestants ont pris d'assaut le camp militaire 1.Image: sda

Mexique: étudiants disparus et affrontement avec la police

Grilles arrachées et engins explosifs, les manifestations se heurtent aux forces de l'ordre devant le camp militaire 1 à Mexico. La police a utilisé des jets d'eau pour repousser les manifestants.
24.09.2022, 10:0624.09.2022, 11:51

Des centaines de manifestants se sont heurtés aux forces de l'ordre vendredi devant un site militaire à Mexico, en demandant justice dans l'affaire des 43 étudiants disparus. Aux cris d'«assassins», certains ont lancé des engins explosifs artisanaux à l'intérieur du camp militaire 1.

Des manifestants ont arraché des grilles et sont brièvement entrés dans l'enceinte militaire, lors de cette troisième journée de heurts après une manifestation mercredi devant l'ambassade d'Israël et un affrontement avec la police jeudi devant le parquet général.

Les policiers les ont repoussés avec des jets d'eau, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le matin même, le président Andrés Manuel López Obrador, qui a permis les nouvelles avancées dans l'enquête, avait condamné les violences.

epa10202599 Military police spray a water canon and take cover from projectiles launched by demonstrators during a protest for the 43 disappeared students of Ayotzinapa, in Mexico City, Mexico, 23 Sep ...
La police repousse les manifestants avec des jets d'eau.Image: sda

Les étudiants ont disparu dans la nuit du 26 au 27 septembre 2014 à Iguala, dans l'Etat de Guerrero (sud), où ils s'étaient rendus pour «réquisitionner» des autobus afin d'aller manifester à Mexico.

Tués par balles et brûlés

Selon l'enquête officielle en vigueur jusqu'à présent, les 43 jeunes ont été arrêtés par la police locale en collusion avec le gang Guerreros Unidos puis tués par balles et brûlés dans une décharge pour des raisons qui restent obscures. Seuls les restes de trois d'entre eux ont pu être identifiés.

Le président López Obrador a mis en place une «commission pour la vérité Ayotzinapa». Selon cette commission, les militaires mexicains ont une part de responsabilité dans ce crime, l'un des pires cas de violations des droits fondamentaux au Mexique, où l'on compte quelque 100 000 disparus.

epa10202603 Demonstrators hold signs reading 'It was the army' during a protest for the 43 disappeared students of Ayotzinapa, in Mexico City, Mexico, 23 September 2022. The demonstrators marched on M ...
Les mots «C'était l'armée» sont imprimés sur les pancartes des manifestants.Image: sda

L'ex-procureur général Jesús Murillo Karam a été arrêté après la publication du rapport de la commission à la mi-août. Il doit être jugé par un tribunal pénal pour la disparition de 43 étudiants.

Le Mexique demande à Israël l'extradition de Tomas Zeron, ex-chef de l'agence d'investigation criminelle à l'époque de l'ancien président Enrique Peña Nieto (2012-2018). Il est accusé d'avoir manipulé des preuves l'affaire. (sas/ats)

En Russie, des milliers de manifestants «anti-mobilisation» ont été arrêtés

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Tuerie dans un supermarché en Virginie: le tireur était le manager
Six personnes ont été abattues par le suspect, qui s'est donné la mort après son acte. Le mobile de la tuerie n'est pas encore connu.

Le manager d'un supermarché Walmart de l'est des Etats-Unis est suspecté d'avoir abattu six personnes mardi soir 22 novembre avant de se suicider sur les lieux, a indiqué mercredi la police.

L’article