DE | FR
Alors, si vous n'avez pas neuf minutes pour regarder la vidéo d'Arnold Schwarzenegger, on vous a choisi quelques extraits de son discours.
Alors, si vous n'avez pas neuf minutes pour regarder la vidéo d'Arnold Schwarzenegger, on vous a choisi quelques extraits de son discours.capture d'écran youtube
People

Schwarzenegger résume ce que (presque) tout le monde pense de la guerre en Ukraine

Dans une vidéo publiée jeudi sur les réseaux sociaux, l'acteur s’est adressé au peuple russe pour lui «dire la vérité sur la guerre en Ukraine». Et il n'y est pas allé de main morte. Résumé en 10 phrases choc.
18.03.2022, 09:4518.03.2022, 11:36

L'acteur et ancien gouverneur de Californie n'est pas connu pour faire dans la dentelle. Il n'allait pas commencer à l'heure du conflit qui secoue actuellement l'est de l'Europe.

En tout cas, Arnold Schwarzenegger a eu envie de donner son avis sur la question, en s'adressant directement à ses «amis de Russie». Son but? Leur «dire toute la vérité». Même si elle n'est pas bonne à entendre, parce que «personne n'aime que son gouvernement soit critiqué.»

Alors, si vous n'avez pas 9 minutes pour regarder sa vidéo, on vous a choisi quelques extraits de son discours:

Premier constat

«Je sais que votre gouvernement vous a dit que c'était une guerre pour dénazifier l'Ukraine. Ce n'est pas vrai. Dénazifier l'Ukraine? C'est un pays avec un président juif»

Il dénonce la désinformation

«Je ne pense pas que le peuple russe soit conscient de ce qui se passe. J'invite donc le peuple russe et les soldats russes en Ukraine à comprendre la propagande et la désinformation»

Des images ont bouleversé la star de Terminator

«Lorsque je vois des bébés extraits des ruines, j'ai l'impression de regarder un documentaire sur les horreurs de la Seconde Guerre mondiale»

Sur les conséquences de la guerre pour la Russie elle-même, il lâche:

«J'ai le regret de vous dire que des milliers de soldats russes ont été tués»

Sans compter les sanctions économiques...

«Les destructions que les bombes russes font pleuvoir sur des civils innocents ont tellement indigné le monde que les plus fortes sanctions économiques mondiales jamais adoptées ont été imposées»

Aux soldats russes, il tient à rappeler un truc:

«Ce n'est pas une guerre pour défendre la Russie comme vos grands-pères et vos arrière-grands-pères l'ont fait. C'est une guerre illégale»

Il précise encore:

«Vos vies, vos membres et vos avenirs sont sacrifiés pour une guerre insensée, condamnée par le monde entier»

Finalement, il assène le coup de grâce:

«Avec chaque balle que vous tirez, vous tirez sur un frère ou une soeur. Chaque bombe et chaque obus qui tombe, non pas sur un ennemi, mais sur une école, un hôpital ou une maison»

Enfin, il s'adresse directement à Poutine:

«Au président Poutine, je dis: vous avez commencé cette guerre. Vous dirigez cette guerre. Vous pouvez arrêter cette guerre maintenant»

Mais son dernier message va à ses amis de Russie et aux manifestants:

«Et aux Russes qui ont manifesté dans les rues contre l'invasion de l'Ukraine: le monde a vu votre bravoure. Vous êtes le vrai cœur de la Russie»

Les réfugiés ukrainiens

1 / 7
Les réfugiés ukrainiens
source: sda / amel pain
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Qui est ce journaliste chinois qui raconte la guerre côté russe?

Sur l'épineux dossier des sanctions contre la Russie

Les sanctions vont-elles faire chuter l'ISS? Moscou menace

Link zum Artikel

La Suisse et ses sanctions contre la Russie font rire les américains

Link zum Artikel

Les sanctions de l'UE contre la Russie que la Suisse a adoptées

Link zum Artikel

Les sanctions contre la Russie portent leurs fruits (et nous touchent aussi)

Link zum Artikel

Washington va prendre de nouvelles sanctions contre la Russie

Link zum Artikel

Les yachts des oligarques sont dans le viseur d'une taskforce internationale

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
En France, le suspens règne encore sur l'identité du nouveau premier ministre
Alors que le premier ministre Jean Castex a déjà bouclé ses valises, on ignore encore qui prendra sa place à Matignon. Fidèle à son habitude, Emmanuel Macron nous fait languir.

Alors qu'il affirme déjà connaître le nom de son prochain premier ministre, le président fraîchement élu n'en finit pas d'attendre pour le dévoiler – une «tactique», selon franceinfo qui est allé prendre la température auprès de son entourage. Si certains estiment que Macron tente de «décaler le bénéfice de la victoire», ou de s'éviter un scandale en nommant quelqu'un trop vite, d'autres pensent qu'attendre le dernier moment lui permettra aussi d'élargir son vivier de recrutement.

L’article