larges éclaircies
DE | FR
International
People

Elon Musk dit à Disney et Apple d'aller «se faire foutre!»

Vidéo: watson
People

Elon Musk dit à Disney et Apple d'aller «se faire foutre!»

Elon Musk a créé la polémique en soutenant des propos ouvertement antisémites. En représailles, plusieurs annonceurs publicitaires ont déclaré vouloir boycotter X (ex-Twitter). Le milliardaire n'a pas hésité à leur répondre.
30.11.2023, 18:4730.11.2023, 19:13
Sainath Bovay
Suivez-moi
Plus de «International»

Voici le message qu'Elon Musk a adressé aux quelque 200 annonceurs, dont Apple, Disney et IBM, ayant émis la volonté de boycotter le réseau social X. Ces entreprises ne souhaitant pas être associées aux propos alambiqués que le milliardaire a publiés mi-novembre sur sa plateforme, jugés par de nombreux observateurs comme un soutien à une théorie antisémite et complotiste.

En plein conflit israélo-palestinien, le patron de X avait répondu à un tweet antisémite. «Vous avez dit la vérité» a-t-il écrit le 15 novembre dernier en réponse à un commentaire selon lequel «les communautés juives prônent la même haine dialectique contre les Blancs qu’elles reprochent aux autres».

Pour en savoir plus sur les propos de Musk:

C'est sur scène, et devant un public new-yorkais à l'occasion du forum New York Times’s DealBook Summit que l'homme le plus riche du monde a été interrogé sur le boycott annoncé. Lorsque le journaliste Andrew Ross Sorkin lui a demandé s’il regrettait le départ de ces nombreuses sociétés de la plateforme. L'entrepreneur a répliqué: «J’espère qu’ils arrêteront. Ne faites plus de publicité». Interloqué, le journaliste lui a alors demandé s’il souhaite vraiment qu’ils arrêtent la publicité. Ce à quoi répond, Elon Musk, sans filtre:

«Si quelqu'un va essayer de me faire chanter avec la publicité, me faire chanter par le biais de l'argent... Allez vous faire foutre»
Elon Musk CNCBC

Devant un public stupéfait et après quelques secondes de silence, il répète: «Allez. Vous. Faire. Foutre. Est-ce que c'est clair? J'espère que c'est clair». Ce qui n'a pas manqué de faire rire l'audience.

La liberté d'expression à tout prix

Pour l'entrepreneur, X doit être une plateforme d'expression libre qui ne devrait jamais pas faire de compromis, et ce même avec les riches entreprises qui la finance. Il reconnaît néanmoins que le boycott, s'il continue et s'étend, pourrait lui faire perdre sa bataille pour la liberté d'expression. Il admet que le phénomène pourrait «tuer l'entreprise», mais que le public comprendra que «ce sont les annonceurs qui auront tué X»:

«Ils vont dire, Elon, vous avez tué l’entreprise parce que vous avez dit ces choses, elles étaient inappropriées et ils ne se sentaient pas à l’aise sur la plateforme. C’est ce qu’ils vont dire.»
Elon Musk CNCBC

Malgré ses propos, Elon Musk fait tout de même le dos rond et tente de se racheter une réputation. Ce mercredi, il a reconnu une «erreur» et assure être «désolé» à propos de cet évènement, niant formellement être antisémite.

«Rétrospectivement, je n'aurais pas dû répondre à cette personne et j'aurais dû écrire plus longuement ce que je voulais dire. Mais ces précisions ont été ignorées par les médias et j’ai tendu une arme chargée à ceux qui me détestent et sans doute à ceux qui sont antisémites. Et pour cela, je suis vraiment désolé, ce n'était pas mon intention.»
Elon MuskCNCBC

Récemment, il a également pris soin de féliciter les organisations qui continuent de diffuser des annonces sur son réseau social. Le milliardaire a également fait savoir que sa société fera don «de tous les revenus publicitaires et issus des abonnements associés au conflit israélo-palestinien aux hôpitaux d’Israël et à la Croix-Rouge/Croissant-Rouge à Gaza». L'avenir nous dira si cela est suffisant pour convaincre les annonceurs de revenir. (sbo)

Vidéo: watson
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
1 / 23
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur X
Elon Musk a sa version chinoise, voici «Elong Musk».
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Apple ne va finalement pas construire une voiture électrique
L'entreprise californienne a commencé à travailler sur une voiture en 2014, espérant concevoir un véhicule électrique entièrement autonome. Elle a décidé de tirer la prise.

Apple a renoncé à ses ambitions de construire une voiture électrique, mettant fin à un projet qui a connu de multiples rebondissements depuis dix ans, d'après plusieurs articles dans la presse américaine mardi.

L’article