DE | FR
Image: sda
People

James Franco justifie avoir couché avec ses étudiantes, car il est dépendant au sexe

Mercredi, l'acteur américain est revenu sur les allégations d'inconduites sexuelles par lesquelles il était visé en 2018 et qu'il avait toujours niées. Il a admis souffrir d'une addiction au sexe.
23.12.2021, 14:2924.12.2021, 07:56

James Franco a décidé de briser le silence. Invité de l'émission «SiriusXM», le podcast de Jess Cagle, la star de cinéma est revenue sur son enfance, ses ambitions... et ses addictions. Il a avoué être notamment aux prises avec de nombreuses dépendances dont l'alcool et le sexe.

Une autre star s'est confiée au micro de «SiriusXM»

Alors qu'il a su résoudre ce qu'il a jugé être de l'alcoolisme juvénile, l'histoire s'est révélée tout autre pour son autre addiction. L'occasion pour l'acteur de revenir sur les accusations de harcèlement sexuel portées à son encontre il y a quatre ans.

Addiction au pouvoir

En 2018, cinq femmes, dont quatre élèves de la «Playhouse West Studio 4» – une école de cinéma cofondée par James Franco en 2014 – ont dénoncé des comportements inappropriés de la part de James Franco. La vedette hollywoodienne a, en effet, couché avec plusieurs d'entre elles, alors qu'il y enseignait des cours de comédie. En plein mea-culpa, James Franco a lié cette «erreur» à une «addiction au pouvoir».

«Sur cette route, essayant d'atteindre le succès et de grimper la montagne pour atteindre le top, avoir du succès avec les femmes, et coucher avec elles, est devenu une autre source de "validation" [...]. Et comme dans toutes les drogues, ce n'est jamais assez.»

Bien que l'homme de 43 ans ait tenu à souligner le caractère consenti de toutes ces relations, il a, toutefois, admis une «dynamique de pouvoir» ayant été minorée: «A l’époque, je croyais que si c’était consensuel, c’était bon. Je ne voyais pas les dynamiques de pouvoir, mais je ne percevais pas non plus les sentiments des gens», a avancé l'acteur révélé dans le film Spider-Man dans les années 2000.

Accusations en masse

En 2019, James Franco avait nié les faits. Pourtant, deux des plaignantes ont intenté une action civile contre l'acteur, l'accusant d'exploiter des aspirantes actrices dans son école et de duper des jeunes femmes pour tourner des scènes de sexe explicites, selon les informations du Guardian. James Franco avait alors versé 2,2 millions de dollars à ces dernières afin de régler à l’amiable.

Mais les accusations ont continué. Selon CNews d'autres femmes auraient été victimes d'attouchements de la part de la star de cinéma. Des actrices cette fois, telles que Violet Paley et Sarah Tither-Kaplan.

Au micro du «SiriusXM», James Franco a, pour la première fois, reconnu tous ces faits. S'estimant sorti de son addiction au sexe, il a confié avoir toujours envie de se marier et avoir des enfants.

Tornade aux États-Unis: Deux bébés sortis vivants des décombres

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Elle apprend qu'elle a gagné le gros lot en vérifiant ses spams

Link zum Artikel

Bob Dylan assure ses arrières en vendant tout son catalogue musical

Link zum Artikel

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de viol en plein tournage

Link zum Artikel

Joe Biden, agacé, traite un journaliste de «fils de p***»

Link zum Artikel
5 faits qui prouvent qu'Adele est insupportable
C'est officiel! Adele est chiante. Lundi, son entourage, exaspéré par la diva britannique, l'a confirmé. Critique en cinq points de la personnalité la plus agaçante de l'industrie musicale.

Exit la timide jeune femme de 20 ans qui tentait de se cacher derrière son micro, à Londres, en chantant «Hometown Glory» (2008). 300 nominations musicales et 15 Grammy Awards plus tard, Adele, 33 ans, ne s'est jamais aussi bien portée.

L’article