assez ensoleillé13°
DE | FR
International
Poutine

Poutine torture des prisonniers avec Bon Jovi et Moby

Poutine torture ses prisonniers politiques avec Bon Jovi, Moby et AC/DC.
Bon Jovi, Moby et AC/DC sont des outils de torture en Russie.shutterstock/keystone/imago/watson

Poutine torture des prisonniers avec du Bon Jovi et du Moby

Le régime russe trouve toujours un moyen de maltraiter les opposants au régime. Dernière technique en date: de la musique diffusée à fond chaque matin.
08.12.2023, 05:5608.12.2023, 08:53
Tom Schmidtgen
Plus de «International»
Un article de
t-online

Dans les prisons russes, la musique serait utilisée pour tenter de déstabiliser les détenus. Chaque matin, les haut-parleurs d'une prison située à l'extérieur de Moscou diffuseraient une playlist avec, entre autres, It's My Life de Bon Jovi, Honey de Moby et Thunderstruck d'AC/DC, l'hymne national russe et des chansons sur la capitale. C'est ce qu'a publié l'organisation d'opposition pour les droits électoraux Golos sur Telegram.

Elle a publié à cet effet une playlist comprenant les treize chansons jouées tous les matins en prison. Le tout dure plus de 50 minutes. Avant ça, c'est le magazine américain Newsweek qui a révélé les méthodes du Kremlin.

Playlist diffusée tous les jours

L'établissement en question serait la prison préventive de Kapotnya-7, dans laquelle le célèbre opposant russe Alexeï Navalny a été brièvement incarcéré. Selon Newsweek, ce sont surtout des prisonniers politiques, des artistes, des hommes d'affaires ainsi que des terroristes qui y sont enfermés.

Par cette action, Golos veut attirer l'attention sur l'arrestation de son chef Grigory Melkonyants, en prison depuis plus de 100 jours. L'organisation a constaté des fraudes électorales lors de plusieurs élections – et les a pointées du doigt.

Particulièrement cruelle

Melkonyants a enregistré pour l'organisation «les titres diffusés le matin sur la station interne de la prison. Cette playlist se répète jour après jour, mois après mois», écrit l'organisation sur Telegram.

«Chaque matin, des milliers de Russes qui attendent leur procès entendent ça – y compris des prisonniers politiques»

Des rapports sur les conditions cruelles de Kapotnya-7 ont déjà été publiés par le passé. L'ancien détenu Ilya Yashin l'a décrite comme un «régime rouge» dans un billet de blog en 2022. Une référence à la surveillance très stricte des lieux. Un codétenu d'Ilya Yashin aurait été puni pour avoir voulu préparer une tasse de thé dans l'obscurité, écrit Newsweek.

Traduit de l'allemand par Valentine Zenker

L'Ukraine a développé une «cape d'invisibilité» pour ses soldats
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
«L'obscurité nous ronge de l'intérieur»: en Russie, la peur est partout
Alors que le Kremlin se complaît dans le patriotisme, la société cultive une indifférence stoïque. En Russie aussi, la guerre a fait des ravages.

Quand la nuit tombe sur le village, Andreï va chercher un petit verre. Il le remplit silencieusement avec sa bouteille argentée. «Mon mélange spécial», dit-il, de l'alcool et de l'eau. Il fait souvent nuit dans le village, à seulement 50 kilomètres au sud duquel se trouve le cercle polaire.

L’article