DE | FR

Le prince Andrew n'ira pas en procès pour agression sexuelle

Le procès pour agression sexuelle intenté contre le prince Andrew par Virginia Giuffre a été officiellement abandonné après un arrangement financier. Le «non-lieu» a été signée mardi par un juge du tribunal fédéral de New York.
09.03.2022, 09:0609.03.2022, 14:45
Le prince Andrew a payé, l'affaire est close.
Le prince Andrew a payé, l'affaire est close.Image: sda

En février, les parties avaient conclu un accord à l'amiable pour une somme de dix millions de livres sterling (12,2 millions de francs) à Virginia Giuffre et deux millions de livres sterling à une organisation caritative pour les victimes de trafic sexuel. L'accord stipulait que les parties déposeraient une motion de rejet «à la réception par Mme Giuffre du règlement». C'est chose faite.

Pour rappel, la femme de 38 ans a déclaré avoir eu des relations sexuelles avec Andrew lorsqu'elle en avait 17 – donc mineure selon la loi américaine – après l'avoir rencontré par l'intermédiaire du financier américain Jeffrey Epstein.

Déchu de ses titres militaires

En janvier, le prince a été déchu de ses titres militaires honorifiques ainsi que des rôles caritatifs qui lui restaient par la reine Elizabeth II.

Il s'est retiré de la vie publique royale, en 2019, après une interview de la BBC, dans laquelle il a cherché à se disculper de l'accusation de Virginia Giuffre. (ats/sia)

«Je suis cavalière et les mecs me demandent si je peux les monter»

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une fuite de données montre que la Chine traite les Ouïghours avec cruauté
Le gouvernement chinois parle de «centres de formation» pour les Ouïghours, pourtant de nouvelles images montrent l'horreur des camps d'internement.

Peu avant la visite de la commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, Michelle Bachelet, au Xinjiang, un consortium international de journalistes a publié de nouvelles preuves de l'internement massif des Ouïghours en Chine. Des photos, des discours et des instructions des autorités prouvent que les camps ne sont pas, comme le prétend le gouvernement chinois, des «centres de formation professionnelle», ont déclaré mardi plusieurs médias internationaux.

L’article