International
Russie

Ukraine: les missiles de Poutine sont en partie suisses

Des composants suisses trouvés dans les missiles nord-coréens de Poutine

La Russie bombarde l'Ukraine avec des missiles provenant de Corée du Nord. Des composants provenant de Suisse ont été trouvés dans ces armes. Le Secrétariat d'Etat à l'économie lance donc une enquête - et fait appel à d'autres autorités.
26.02.2024, 11:5226.02.2024, 19:11
Francesco Benini / ch media
Plus de «International»

En septembre dernier, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a rendu visite au président russe Vladimir Poutine. La Corée du Nord a ensuite livré des missiles à la Russie. Poutine les utilise contre l'Ukraine. D'après divers médias, la Russie a tiré au moins 20 missiles nord-coréens depuis décembre.

Poutine et Kim Jong Un
Kim Jong-un a rencontré Vladimir Poutine en septembre dernier. La Corée du Nord a ensuite fourni à la Russie des armes pour sa guerre.Image: Getty

De nombreux civils ont perdu la vie lors des attaques sur Kiev, Kharkiv et la région à l'ouest de Donetsk. Les Ukrainiens ont analysé les missiles. Les résultats sont désormais disponibles: selon l'organisation Conflict Armament Research, les armes contiennent des composants provenant de pays occidentaux. Parmi ceux-ci, il y aurait également la Suisse.

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a donc lancé une enquête et contacté d'autres autorités. Le porte-parole du Seco Fabian Maienfisch explique:

«Le Seco a connaissance de ces découvertes de composants de conception occidentale dans des systèmes d'armement nord-coréens utilisés contre l'Ukraine. Des clarifications correspondantes ont déjà été engagées en collaboration avec le Service de renseignement de la Confédération».

La Corée du Nord fait l'objet de restrictions commerciales importantes

Fabien Maienfisch explique en outre que le Secrétariat d'Etat à l'économie est en contact avec d'autres Etats concernés de l'Union européenne, avec les Etats-Unis et avec l'Ukraine. Il existe également une étroite collaboration avec des organisations non gouvernementales.

👉 Suivez en direct la guerre contre l'Ukraine 👈

Parce que la Corée du Nord fabrique des armes nucléaires, le Conseil de sécurité de l'ONU a imposé des sanctions globales à ce pays. En 2006, le Conseil fédéral a édicté des mesures contre la Corée du Nord dans une ordonnance et a révisé les dispositions en 2016. Entre autres, la vente, la livraison, l'exportation et le transport de biens d'armement vers la dictature asiatique sont interdits.

Une entreprise suisse a-t-elle livré directement des composants d'armes à la Corée du Nord? C'est peu probable. Ce qui est plus probable, c'est qu'un produit librement commercialisable d'une entreprise suisse ait été intégré dans une arme. Ou alors, il s'agit dans cette affaire de biens à double usage. Il s'agit de produits qui peuvent être utilisés à la fois à des fins civiles et militaires.

Il est possible que les pièces d'un fabricant suisse aient été achetées par un pays tiers et ensuite introduites en Corée du Nord. Les pays contre lesquels des restrictions commerciales étendues ont été édictées font preuve d'inventivité pour contourner les sanctions, parfois avec l'aide de certains pays.

Si c'était le cas, cela ne signifierait pas pour autant que l'entreprise suisse est tirée d'affaire. Le Secrétariat d'Etat à l'économie examine par exemple si le devoir de diligence a été violé lors de l'exportation. Les entreprises devant regarder de près à qui elles livrent leurs produits.

La Confédération ne dit pas de quels composants il s'agit

Le Seco ne veut pas dire de quels composants il s'agit dans le cas présent. Il ne dit rien non plus sur le fabricant. Mais la prise de position de l'office est claire: des pièces suisses dans des missiles nord-coréens - cela ne doit pas se reproduire. Fabian Maienfisch souligne:

«Le Seco examine toutes les informations et prend les mesures nécessaires pour empêcher de nouvelles acquisitions. Les infractions au droit suisse seront poursuivies de manière conséquente».

Vladimir Poutine a entre-temps remercié Kim Jong-un de lui fournir des missiles. En signe d'attachement particulier, Poutine a fait transporter une limousine de luxe de marque Aurus de Moscou à Pyongyang. Le cadeau est destiné à l'usage personnel du dictateur nord-coréen. Il faut espérer que la voiture ne contient pas de composants suisses.

(Traduit et adapté par Chiara Lecca)

Plus d'images de Kim Jong-un portant son manteau en cuir
1 / 6
Plus d'images de Kim Jong-un portant son manteau en cuir
source: epa kcna / kcna
partager sur Facebookpartager sur X
La nouvelle attraction d'Europa-Park est démente
Video: watson
5 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
5
Incendie à Copenhague: la façade calcinée s'est effondrée
La structure s'est effondrée vers l'intérieur du bâtiment dans un énorme grondement

La façade principale de l'ancienne Bourse de Copenhague, ravagée mardi par un incendie, s'est effondrée jeudi après-midi, ont indiqué les services de secours danois:

L’article