DE | FR

Situation en Ukraine: voici comment pourrait évoluer la guerre

Alors que la Russie est férocement sous pression dans sa guerre contre l'Ukraine, les troupes de Vladimir Poutine semblent perdre leur motivation. Mauvais signe sachant que ces derniers ne rencontrent presque aucun succès militaire. Une nouvelle escalade n'est pas exclue.
12.05.2022, 11:52
image: keystone
Un article de
t-online

Le monde entier attendait avec impatience le défilé militaire russe du «Jour de la victoire» à Moscou. Pourtant, le discours du président Vladimir Poutine formulé le 9 mai n'a pas annoncé de mobilisation générale ni même de victoire dans sa guerre en Ukraine. Ce qui a soulevé plusieurs questions: Quelle est la situation réelle de l'armée russe? Et que va-t-il se passer maintenant?

Que se passe-t-il à Odessa et pourquoi la Russie veut la ville?

Dimanche, l'armée russe a intensifié son attaque sur Odessa. Lundi soir, la ville portuaire a été secouée par de nombreuses explosions, dues à la fois aux tirs de roquettes et à la défense antiaérienne. Selon les soldats ukrainiens, l'armée de l'air russe aurait tiré plusieurs missiles hypersoniques sur Odessa.

Attaques sur Odessa.
Attaques sur Odessa.image: keystone

Des zones touristiques auraient été touchées et au moins cinq bâtiments auraient été détruits. Plusieurs personnes auraient perdu la vie et les recherches se poursuivent pour retrouver d'autres victimes sous les décombres. Le président du Conseil de l'Union européenne (UE) Charles Michel a même dû interrompre sa visite dans la ville en raison des attaques.

«Les attaques sur Odessa pourraient n'être qu'une simple manœuvre de diversion», explique l'experte russe Margarete Klein à t-online. Selon elle, l'armée ukrainienne devrait cesser de se concentrer sur l'est en intensifiant ses tirs sur la ville portuaire située au sud et répartir ses forces dans les deux régions. Néanmoins, la Russie ne pourrait prendre Odessa que si elle conquérait la liaison terrestre à l'aide de troupes au sol. «Vous ne pouvez pas voir cela pour le moment», ajoute l'experte:

«Jusqu'à présent, il n'y a eu que des attaques aériennes»

Après Kiev et Kharkiv, Odessa est la troisième plus grande ville du pays. Cette dernière est surtout importante dans la stratégie de guerre de la Russie. C'est dans cette ville portuaire que se trouve le plus grand port de marchandises d'Ukraine. La ville a donc une grande importance économique et est particulièrement significative pour le commerce. Près de la moitié des importations et des exportations ukrainiennes se font dans la région.

La doctoresse Margarete Klein est membre du groupe de recherche Europe de l'Est et Eurasie à la Fondation Science et Politique (SWP) à Berlin. Elle se concentre sur la politique étrangère, de sécurité et militaire de la Russie et sur les relations de Moscou avec l'Otan.

Outre la portée économique, Odessa a une autre symbolique: le chef du Kremlin veut «libérer» la région «à l'origine russe» des mains des Ukrainiens. Odessa a été fondée en 1794 sur les ordres de la tsarine russe Catherine la Grande. Poutine sait que s'il réussissait à conquérir cette ville portuaire, la Russie contrôlerait toute la côte de la mer Noire.

Pourquoi l'île du Serpent est-elle stratégique?

La situation sur l'île du Serpent reste tendue et confuse. Selon leurs propres informations, les militaires russes y ont abattu, ce week-end, plusieurs avions, un hélicoptère et des drones. Les soldats auraient, par ailleurs, empêché une opération de débarquement d'unités ukrainiennes.

Selon le ministère de la Défense, les troupes ukrainiennes auraient déposé des unités navales ainsi que des unités aériennes sur l'île au cours de la fin de semaine. Les unités russes auraient pris cela comme une provocation.

L'île aux serpents
L'île aux serpentsimage: keystone

L'île du Serpent est considérée comme un objectif stratégique important, cela pour les deux belligérants. L'armée russe y avait envoyé un navire le premier jour de l'invasion, les soldats ukrainiens qui y étaient stationnés ont réagi avec colère: le message radio «Navire de guerre russe, va te faire foutre» ayant fait le tour du monde. Le même jour, l'Ukraine a dû abandonner l'île, depuis lors attaqué par l'armée ukrainienne et les navires russes à proximité.

Le rocher stérile, qui se trouve à 35 kilomètres au large du delta du Danube dans la région d'Odessa, définit le tracé de la frontière entre les zones maritimes de la Roumanie et de l'Ukraine. Celui qui occupera donc l'île aux Serpents aura un contrôle des routes maritimes du côté ouest de la baie.

Selon un jugement de la Cour de justice de l'ONU de 2009, l'île assure à l'Ukraine le contrôle de ressources pétrolières et gazières jusqu'ici inexploitées. Avec la conquête de la Crimée en 2014, Moscou a de nouveau contesté ces ressources à Kiev. La perte de l'île du Serpent serait donc considérée comme particulièrement difficile pour l'Ukraine.

L'île est également importante pour une autre raison: si la Russie la contrôlait, elle pourrait couper l'approvisionnement du sud de l'Ukraine, y compris Odessa, et attaquer la ville plus efficacement. L'île du Serpent appartenait à la Roumanie jusqu'en 1948. Ce n'est qu'en 2003 qu'un traité a établi de manière contraignante la souveraineté ukrainienne sur l'île.

Qu'en est-il de l'armée russe?

Selon des informations américaines, la motivation de l'armée russe serait en forte baisse. De nombreux soldats russes désobéiraient aux ordres de leurs supérieurs, rapporte le Pentagone. L'inefficacité de l'«opération spéciale» en Ukraine serait à l'origine de cette situation. De nombreux combattants seraient ainsi mécontents du déroulement de la guerre et ne voient aucun espoir que la situation s'améliore rapidement.

De plus, selon le département américain de la Défense, les soldats russes ont tiré sur leurs propres véhicules pour ne pas avoir à aller au front. Surtout, les soldats autour de la ville de Zaporijia, dans le sud de l'Ukraine, seraient mécontents. Selon le rapport américain, ils exprimeraient également leur mécontentement en s'enivrant.

En jaune foncé les territoires occupés par la Russie et en gris la présence militaire russe.
En jaune foncé les territoires occupés par la Russie et en gris la présence militaire russe.

Où en sont les négociations?

«Les négociations entre la Russie et l'Ukraine sont difficiles», explique la spécialiste de la Russie Margarete Klein. Après une rencontre avec le chancelier Olaf Scholz (SPD), à Berlin, lundi, le président français Emmanuel Macron a souligné qu'un cessez-le-feu devait être conclu «au plus vite». Ce n'est qu'ainsi que les négociations entre l'Ukraine et la Russie pour la paix et le retrait définitif des troupes russes pourraient être menées à bien, a-t-il justifié.

La spécialiste de la Russie voit deux scénarios qui pourraient, toutefois, compliquer considérablement les négociations: premièrement, si le Kremlin annexait le Donbass, «cela rendrait les pourparlers presque impossibles», encore plus avec un éventuel référendum d'indépendance dans la Kherson conquise, indique Klein.

La coordinatrice des services de renseignement américains, Avril Haines, a, quant à elle, déclaré:

«Comme la Russie et l'Ukraine pensent toutes deux pouvoir aller plus loin sur le plan militaire, nous ne voyons pas de voie de négociation viable, du moins à court terme.»

Selon elle, Poutine s'attend probablement à ce que la détermination des Etats-Unis et de l'UE diminue face à l'inflation et aux pénuries alimentaires.

Quelle est la suite de la guerre en Ukraine?

Margarete Klein s'attend à ce que la Russie se concentre fortement sur l'ensemble de la conquête du Donbass. Le 9 mai, Poutine a notamment parlé de «notre peuple dans le Donbass». Il est tout à fait possible que la prochaine étape soit l'annexion du Donbass. Il manque, toutefois, à l'armée russe des gains significatifs sur le terrain. Au nord, l'armée est même repoussée.

Au sud, autour de la Crimée, où se trouve également la ville conquise de Kherson, il serait, toutefois, possible que la Russie fasse déclarer l'indépendance de la région par référendum. Elle ajoute:

«Avec l'introduction du rouble là-bas, on voit déjà que le Kremlin veut créer des précédents à Kherson pour séparer la région de l'Ukraine.»

La coordinatrice des services de renseignement américains Avril Haines a entre-temps mis en garde contre une nouvelle escalade. Cependant, la situation est confuse et les ambitions de Poutine sont disproportionnées par rapport aux capacités militaires de la Russie. Le combat se transforme donc en une guerre d'usure qui pourrait encore durer des mois.

Sources utilisées:

((Mey,lw ))

(Traduit de l'allemand par mndl)

Le gouvernement ukrainien produit un spot avec un deepfake de Poutine

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Meurtre, torture, vol: l'Ukraine recherche 10 criminels de guerre

Link zum Artikel

«Plan Marshall 2.0»: voici comment reconstruire l'Ukraine après la guerre

Link zum Artikel

Voici 13 images de Pâques «célébrée» en Ukraine en pleine guerre

Link zum Artikel

«Pour la Russie, cette guerre est un suicide économique»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Elle oublie son iPhone dans un avion et le voit faire le tour du monde
Un appareil mobile perdu a fait honneur à son nom et a acquis en quelques jours le statut de grand voyageur. Ce qui soulève plusieurs questions de sécurité.

Laisser son téléphone portable dans l'avion est certes extrêmement fâcheux, mais ce n'est pas la fin du monde. Le cas présent fait toutefois réfléchir: l'iPhone d'une femme est resté coincé pendant des jours dans un siège de la classe affaires sans être découvert et a poursuivi son vol. Cela soulève entre autres des questions gênantes concernant la sécurité aérienne.

L’article