International
Russie

Affaire Brittney Griner: Biden veut aider la basketteuse

Two-time Olympic gold medalist and WNBA's Phoenix Mercury Brittney Griner (R) is escorted to a courtroom for a hearing, in Khimki City Court, outside Moscow, Russia, 07 July 2022.
Brittney Griner, double médaillée d'or olympique, au tribunal de Khimki, dans la banlieue de Moscou, en Russie, le 7 juillet 2022.keystone

Biden dit vouloir aider la basketteuse américaine retenue par la Russie

Accusée d'avoir transporté du cannabis à Moscou, la basketteuse américaine Brittney Griner est détenue en Russie. Le gouvernement de Poutine pourrait la libérer, mais l'échange semble inéquitable.
07.07.2022, 16:3007.07.2022, 17:11
Plus de «International»

Le procès de la star américaine de basketball Brittney Griner, emprisonnée en Russie depuis plus de quatre mois – elle est accusée d'avoir transporté 0,7 gramme de cannabis en février dernier à Moscou – doit reprendre jeudi 7 juillet. En pleine crise entre les Etats-Unis et la Russie, la joueuse en appelle à Joe Biden pour sa libération. En échange, Washington serait prêt à offrir Viktor Bout, le célèbre trafiquant d'armes qui a inspiré le film Lord of war.

Un échange de prisonniers compliqué

Mais comme l'explique le Wall street journal, cet échange de prisonniers nécessiterait l'apaisement de tensions importantes, et pas seulement entre deux superpuissances hostiles en temps de guerre. En effet, la Maison-Blanche se positionne depuis longtemps sur les risques stratégiques de tels échanges. De plus, l'opinion publique et politique risquent de s'y opposer. Dans cette affaire, les fonctionnaires du ministère de la Justice sont méfiants.

Pourquoi? Parce que Viktor Bout a été condamné à 25 ans de prison pour trafic d'armes. Les procureurs américains le décrivent comme «l'un des trafiquants d'armes les plus efficaces et les plus sophistiqués au monde». L'échanger contre une personne que les Etats-Unis estiment «être détenue de manière inappropriée» serait inéquitable.

Toujours selon le média américain, les partisans de la libération de Viktor Bout soulignent le fait qu'il est en bonne voie pour une libération anticipée dans environ cinq ans. Steve Zissou, l'avocat du criminel russe, a déclaré:

«L'échange de Brittney Griner contre Viktor Bout est juste. Il a été en prison pendant des milliers de jours. Il est temps de rentrer chez lui»

Une lettre au président

France24 affirme, toutefois, que libérer la basketteuse est une priorité pour le président américain et «qu'il fait tout ce qu'il peut». Un responsable de l'administration déclare même:

«A la demande de Joe Biden, le Conseil de sécurité nationale (NSC) dirige un processus visant à trouver une solution pour ramener Brittney à la maison»
Wall street journal

Selon le média français, la sportive a même écrit une lettre au président, qu'il aurait lue.

Brittney Griner, apparue le 1er juillet devant un tribunal près de Moscou pour son procès – finalement ajourné à jeudi 7 juillet – écrit:

«Assise ici, dans une prison russe, seule avec mes pensées et sans la protection de ma femme, de ma famille, de mes amis, de mon maillot olympique ou de tout ce que j'ai accompli, je suis terrifiée à l'idée d'être ici pour toujours»

Lors d'un appel téléphonique, Joe Biden a offert son soutien à l'épouse de Brittney Griner, Cherelle Griner, et a promis que le gouvernement américain ferait tout ce qu'il fallait pour ramener Griner à la maison

France24 précise que Karine Jean-Pierre, l'attachée de presse de la Maison-Blanche, n'a pas donné d'indications plus concrètes sur ce que fait l'administration américaine, soulignant seulement que plusieurs hauts responsables étaient en contact régulier avec la famille de la sportive et notamment avec son épouse.

Le village de conteneurs pour les Ukrainiens à Berne
1 / 15
Le village de conteneurs pour les Ukrainiens à Berne
partager sur Facebookpartager sur X
Il tire sur un missile ukrainien: une mauvaise idée
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Hodeida sous les bombes: les Houthis accusent Israël
Des frappes aériennes ont frappé samedi la ville portuaire de Hodeida, contrôlée par les rebelles Houthis au Yémen.

Des frappes aériennes ont visé samedi Hodeida, ville du Yémen sous contrôle des rebelles Houthis. Ces derniers ont accusé Israël d'être à l'origine des bombardements.

L’article