DE | FR

3 questions sur la pilule de Pfizer pour combattre le Covid

L'entreprise américaine, connue pour son vaccin anti-Covid, s'est penchée sur un médicament censé combattre le virus.
30.04.2021, 10:3830.04.2021, 14:47
Suivez-moi

A la fin du mois dernier, Pfizer a annoncé qu'elle avait commencé les essais cliniques d'un médicament, au nom mélodieux de PF-07321332, qui doit s'attaquer au Covid.

Comment se prend-il?

PF-07321332 se présente sous la forme de pilule. Il pourra être avalé et devrait être disponible pour le public d'ici fin 2021, a déclaré le patron de l'entreprise, Albert Bourla, sur CNBC. Celui-ci pourrait être prescrit dès le premier signe d'infection, indique l'entreprise.

Comment ça fonctionne?

Le médicament, «a été conçu pour attaquer la ''colonne vertébrale'' du Sars-Cov-2 et l'empêcher de se reproduire dans nos nez, nos gorges et nos poumons», résume le quotidien britannique The Telegraph.

Attention, là, ça devient technique: PF-07321332 est un «inhibiteur de protéase». C'est quoi ça? Pour simplifier, une protéase est un type d’enzyme présente dans notre organisme, selon un site spécialisé. Cette dernière agirait avec la fameuse protéine Spike du Covid (les pics rouges sur l'image ci-dessus). Ce type d'inhibiteur est un antiviral déjà utilisé, seul ou avec d'autres antiviraux, dans le traitement du VIH et du virus de l'hépatite C.

«Les produits thérapeutiques actuellement commercialisés, qui ciblent les protéases virales, ne sont généralement pas associés à la toxicité et, à ce titre, cette classe de molécules peut potentiellement fournir des traitements bien tolérés contre la Covid-19.»
Communiqué de Pfizer

Où en est la recherche?

L'entreprise est en phase de test sur son médicament, mais informe que les essais révèlent: «Une puissante activité antivirale in vitro contre le Sars-Cov-2». Comme l'indique le registre des essais cliniques en ligne, ClinicalTrials.gov, l'essai de Pfizer vient de commencer (phase 1). Il s'agit de vérifier la sécurité du médicament et la tolérance des participants à ce dernier. Au préalable, Le Telegraph explique que PF-07321332 a également été testé sur des animaux, une étape essentielle avant de l'administrer à des humains.

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Covid-19: jeunes et bientôt vaccinés?

Plus d'articles sur le vaccin et le Covid

Les 5 questions que pose le vaccin testé sur les enfants

Link zum Artikel

Ce qu'il faut savoir sur le nouveau vaccin Curevac commandé par la Suisse

Link zum Artikel

Un «super vaccin» suisse pour sauver le monde du Covid-19

Link zum Artikel

Jeunes et vaccin: «Ce n'est pas correct qu'on soit toujours les derniers!»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Attention aux insectes dans votre assiette
Avez-vous déjà mangé des insectes à l'apéro? Ou peut-être que cette tendance vous dégoûte. Dans tous les cas, méfiez-vous. Une étude écossaise prouve que la vente non-contrôlée de ces produits menace la biodiversité.

Le commerce mondial d'arachnides, mygales et scorpions empereur en tête, s'effectue sur Internet quasiment sans aucune visibilité ni contrôle, selon une étude. Elle pointe du doigt son caractère largement illégal et les menaces sur la biodiversité.

L’article