DE | FR

Twitter s'enflamme au sujet du «baiser non consenti»

disney
La polémique au sujet du baiser «non consenti» dans Blanche-Neige n'est pas passée inaperçue sur Twitter. Petit florilège de réactions (légèrement agacées).
05.05.2021, 20:4806.05.2021, 16:32

A l'occasion de l'ouverture du parc Disneyland d’Anaheim en Californie, une polémique a éclaté aux Etats-Unis. En cause? Une chronique de deux journalistes du SFGate.

Dans cette dernière, Katie Dowd et Julie Tremaine se sont insurgées au sujet d'une attraction montrant le prince charmant en train d'embrasser Blanche-Neige, endormie, comme dans le film Disney. Les deux femmes ont qualifié la légendaire scène «d'acte non consenti». Ni une, ni deux, la chronique, reprise dans plusieurs médias, a enflammé la toile. On vous a gardé le meilleur.

«Geste d'amour éthique en 2021»

«Je donnerai n'importe quoi pour qu'un prince sexy m'embrasse»

Envie de changer de sujet? Voici quelques binômes que tout oppose

1 / 16
Quelques binômes que tout oppose
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Washington lance un plan à 3,5 milliards pour le captage de CO₂
La technique utilisée est considérée comme une solution de lutte contre le changement climatique.

Le gouvernement américain a lancé, jeudi, un plan prévoyant 3,5 milliards de dollars pour des projets de captage de dioxyde de carbone (CO2) directement dans l'air. Cette technique est considérée comme une solution possible dans la lutte contre le changement climatique.

L’article