DE | FR

Quels sont les avantages concrets du certificat Covid?

Le certificat Covid doit être présenté avant d'entrer dans le stade. Dans d'autres pays, elle est également exigée dans les restaurants et les bars.

Le certificat Covid doit être présenté avant d'entrer dans le stade. Dans d'autres pays, il est également exigé dans les restaurants et les bars. image: keystone

Mercredi, le Conseil fédéral annoncera si les tests rapides seront payants. De plus, une utilisation élargie du certificat sanitaire fait partie des discussions. Mais cela ferait-il une quelconque différence? Un regard au-delà de nos frontières montre que c'est le cas.

Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story


Depuis le début de la pandémie, la Suisse a toujours adopté une position intermédiaire. Une stratégie typiquement helvétique qui tente de trouver un équilibre entre la protection de l’économie et la protection de la santé publique.

Le Conseil fédéral devrait poursuivre cette position d’entre-deux. Mercredi, il annoncera si les tests Covid pour les personnes sans symptômes deviendront payants à partir du 1er octobre. Cette mesure vise également à augmenter le taux de vaccination, étant donné que la Suisse se trouve en dernière position des pays d'Europe occidentale à cet égard.

Toutefois, les autorités ne veulent pas aller aussi loin que les pays voisins. Afin d'augmenter le taux de vaccination, l'Italie, la France, l'Allemagne et l'Autriche ont imposé des règles plus strictes. En effet, un certificat Covid est nécessaire pour se rendre dans les restaurants, les bars, les musées, les cinémas et autres espaces publics intérieurs et extérieurs.

En Suisse, le gouvernement ne veut pas s’engager dans cette direction. Il y a quinze jours, le Conseiller fédéral Alain Berset a déclaré dans une interview à la Sonntagszeitung qu'ils essayaient «d'intervenir le moins possible dans la sphère privée».

Cependant, certains cantons indiquent qu’ils aimeraient aller plus loin. Saint-Gall discute de l’extension de l’obligation de détenir un certificat Covid. Le canton d'Argovie l'envisage également dans un plan en trois étapes.

La NZZ spécule donc déjà sur la question de savoir si le Conseil fédéral cédera à la pression des cantons et enverra en consultation mercredi une extension du certificat Covid.

Mais cela ferait-il une quelconque différence? La réponse peut éventuellement se trouver dans une comparaison avec nos voisins 👇.

L’Italie

En Italie, les mesures ont déjà été renforcées de façon drastique au début août. Sans certificat Covid, on ne peut pratiquement plus entrer dans les espaces publics intérieurs. Cela vaut également pour les restaurants et les bars.

Après l'annonce de ces mesures, le nombre de premières doses de vaccin a sensiblement augmenté pendant quelques semaines. Toutefois, cet effet s'est à nouveau estompé.

Bild

Après l’annonce des nouvelles mesures plus strictes, le taux de vaccination est remonté. A présent, il est à nouveau en baisse. Source : lab24

Actuellement, plus de 61% de la population italienne a été entièrement vaccinée (à titre de comparaison, en Suisse, ce chiffre est inférieur de 10%). Un taux de vaccination plus élevé ainsi que des exigences plus strictes en matière de certificat Covid jouent probablement un rôle important dans le fait que la courbe des nouvelles infections et des hospitalisations en Italie n'est pas aussi raide qu'en Suisse.

Nouveaux cas quotidiens de Covid confirmés par million d'habitants 👇

Il s'agit de la moyenne sur sept jours. Le nombre de cas confirmés est inférieur au nombre de cas réels, ce qui s'explique principalement par le nombre limité de tests. source: Johns Hopkins University

La France

En France, on observe une dynamique similaire à celle de l'Italie. Ici aussi, depuis quelques semaines, on ne peut entrer dans les restaurants et les cafés qu'avec le «pass sanitaire». Cela vaut également pour les voyages en train et en bus. De plus, la vaccination est obligatoire pour certains groupes professionnels tels que le personnel de santé et le personnel ferroviaire.

Les statistiques de vaccination montrent, en effet, que ces mesures plus strictes ont été efficaces. Fin juillet, le record du nombre de doses administrées par jour a été battu. Actuellement, près de 55% de la population a été entièrement vaccinée, et 15% attendent encore la deuxième dose. Cela signifie que dans quelques semaines, 70% de la population sera entièrement vaccinée. La Suisse est encore loin de ce taux.

Doses quotidiennes de vaccin anti-Covid administrées pour 100 personnes 👇

Il s'agit de la moyenne sur sept jours. Le nombre de cas confirmés est inférieur au nombre de cas réels, ce qui s'explique principalement par le nombre limité de tests. source: johns hopkins university

Le taux de vaccination semble également se refléter lentement dans le nombre de cas. La semaine dernière, ils ont effectivement chuté. Cependant, il est encore trop tôt pour annoncer la fin de l’augmentation des infections.

Nouveaux cas quotidiens confirmés de Covid-19 par million d'habitants 👇

Il s'agit de la moyenne sur sept jours. Le nombre de cas confirmés est inférieur au nombre de cas réels, ce qui s'explique principalement par le nombre limité de tests. source: johns hopkins university

L’Allemagne

En Allemagne, la situation générale est similaire à celle de la Suisse: le nombre de cas augmente (bien qu'à un niveau inférieur) et le taux de vaccination diminue drastiquement.

Nouveaux cas quotidiens confirmés de Covid-19 par million d'habitants 👇

En rouge la Suisse et en noir l'Allemagne. Il s'agit de la moyenne sur sept jours. Le nombre de cas confirmés est inférieur au nombre de cas réels, ce qui s'explique principalement par le nombre limité de tests.. source: johns hopkins university

Il y a, toutefois, une différence. En Allemagne, à partir de ce lundi, un certificat Covid sera requis pour les cliniques, les maisons de retraite, les fitness, les piscines, les coiffeurs, les hôtels et dans les restaurants ou lors d'événements. Il faudra être vacciné, testé ou guéri. Ces nouvelles mesures ne se reflètent pas encore dans le taux de vaccination.

Doses quotidiennes de vaccin anti-covid administrées pour 100 personnes 👇

En rouge la Suisse et en noir l'Allemagne. Le nombre de doses quotidiennes administrées (moyenne sur sept jours), divisé par la population totale du pays. source: johns hopkins university

Ce qui est frappant pour la Suisse, c’est qu’elle a le taux de vaccination et le nombre de personnes vaccinées le plus faible en Europe occidentale. De mauvaises langues pourraient prétendre qu’il est encore trop facile pour la population de vivre sans être vacciné.

Le Conseil fédéral est bien conscient qu'une extension du certificat Covid déclencherait une vague de protestation parmi tous ceux qui se sentent déjà opprimés. Ce fut le cas en Italie, en France et en Allemagne.

En outre, la question se pose de savoir si et dans quelle mesure les tenanciers de bars ou restaurants mettront en œuvre l'obligation de présenter un certificat Covid et comment ces derniers seront contrôlés à leur tour.

En résumé, le taux de vaccination en Suisse stagne depuis l'annonce que les gens ne pourront bientôt plus se faire dépister gratuitement. C’est plutôt positif, car au moins il n'est plus en chute libre. Reste à savoir si une utilisation élargie du certificat Covid ou la menace d'une surcharge du système de santé peuvent à nouveau augmenter le taux de vaccination.

Article traduit de l'allemand par Charlotte Donzallaz

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le Covid

L'appel des scientifiques pour un assouplissement des mesures anti-Covid

Link zum Artikel

Peut-on faire un Covid long tout en étant vacciné?

Link zum Artikel

Ils sont UDC, ministres de la santé et soutiennent la loi Covid

Link zum Artikel

Le deuxième référendum contre la loi Covid a abouti

Link zum Artikel

Tests payants, certif' étendu: ce que le Conseil fédéral peut nous réserver

Ce mercredi, le Conseil fédéral va devoir trancher: les tests seront-ils payants? Le certificat sanitaire doit-il s'étendre aux restaurants? Eléments de réponse.

Il y a cette impression, amère, d’un éternel recommencement. Celui où le Conseil fédéral – plus précisément Alain Berset, le ministre de la Santé – se retrouve devant les médias, semaine après semaine, pour annoncer de bonnes ou de mauvaises nouvelles. Rebelote ce mercredi. Sauf que, depuis le mois de juin et la dernière conférence avant l'été, la situation sanitaire s'est passablement et rapidement dégradée.

Au point que les experts de l’Office fédéral de la santé publique ont affirmé …

Lire l’article
Link zum Artikel