DE | FR
Bild

keystone/twitter

Bordeaux présente Petkovic sur Twitter, et ça ne passe pas trop en France

La vidéo de présentation de Vladimir Petkovic par les Girondins de Bordeaux fait un drôle d’effet aux supporteurs français. On vous laisse voir.



«Un coach y a cru», à la victoire de la Suisse contre la France en huitième de finale de l’Euro 2020. Ce coach, c’est Vladimir Petkovic, désormais ex-entraîneur de la Nati tout récemment engagé par les Girondins de Bordeaux.

Cette petite citation est tirée de la vidéo de présentation de leur nouveau coach diffusée par le club français. Celle-ci est assez osée, en fait, reprenant en long et en large la défaite des champions du monde en titre face à la petite Suisse.

On vous laisse savourer

Dans le clip, la voix «off» est grave. L’image est en noir et blanc, au début du moins. Car elle vire à la couleur quand les images de Vladimir Petkovic et Granit Xhaka s’embrassent dans un mélange d’émotion et de rage.

«On se souvient tous de ce moment. On se souvient exactement d’où on était et avec qui. Une triste soirée pour nous. Et un moment magique pour la Suisse»

La voix «off» dans la vidéo

En France, ça passe moyen. «Provocation ou humour, c'est selon...», écrit l’Equipe en relatant la «drôle de vidéo.» Parmi les plus de 1000 commentaires de la vidéo sur twitter, on retrouve quelques perles:

Quant aux Girondins, ils temporisent sur leur site officiel:

«C’est une annonce qui ne va pas forcément ravir certains inconditionnels de l’équipe de France, mais – au moins – elle fera plaisir à tous nos supporters»

Le club

Le principal intéressé, lui, reste cool:

25 trucs énervants que les gens font dans la vie

1 / 28
25 trucs énervants que les gens font dans la vie
source: reddit
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le sport

Les footballeurs ne supportent plus d'être remplacés

Link zum Artikel

«Roger Federer pourrait revenir dès l'Open d'Australie»

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le Paris Saint-Germain crée-t-il une distorsion de concurrence?

Après le transfert en grande pompe de Leo Messi, les réactions sont parfois virulentes à l’étranger, où Paris est accusé de fausser la compétition. Or, cette vision romantique cache une certaine hypocrisie.

Il y a une part de jalousie, peut-être; une part d'inquiétude, probablement. Mais face à ce que beaucoup, en Europe, présentent comme une distorsion de concurrence, l’examen des faits montre que le PSG n’est pas si différent des autres, seulement que certains excès sont mieux préservés du jugement moral.

Paris est certes une entreprise étatique (le Qatar), alimentée par des fonds souverains. Pour vulgariser, disons que c’est un nouveau riche. Mais l’Europe peut-elle à ce titre …

Lire l’article
Link zum Artikel