DE | FR
Swiss soccer fans react during the live broadcast of the UEFA EURO 2020 soccer match between Spain and Switzerland at the Amboss Rampe in Zurich, Switzerland, Friday, 2. July 2021. (KEYSTONE/Ennio Leanza).

Image: KEYSTONE

La Nati nous a ramenés à la vie et a changé la sienne

L'esprit de conquête qui a animé l'équipe de Suisse nous a repoussés dans les bras l'un de l'autre, et a répandu des énergies positives dans les villes endormies. En cela, cet Euro restera inoubliable.



Bien sûr, ce n’est que du foot, les succès de la Nati ne relanceront pas l’Accord cadre et ne feront pas revenir le berger Ötzi. Mais pour nous autres, peuple à moitié confiné et prostré, les hurlements de joie (France) comme les cris de colère (Italie) ont résonné comme une délivrance.

Il n’y avait pas trop de klaxons dans les rues pour annoncer un brillant réveil, pas trop d’embrassades sur le terrain, et tant pis si ce ne sont que des batifolages de gredins en cuissettes, pour réhabiliter des bonheurs défendus, pour nous pousser dans les bras l’un de l’autre, après une année derrière les barrières.

Ce n’est pas la première fois, bien sûr, que la Suisse cocardière met le nez à la fenêtre et les drapeaux au balcon. Mais ses cris n’avaient jamais résonné aussi fort, aussi loin, dans un chahut que nous laissions volontiers aux autres (Italie, Portugal, Espagne) sans les trouver totalement mesquins, mais un peu benêts quand même.

Fans watch the European Championship quarterfinal soccer match between Switzerland and Spain at a public viewing in Bern, Switzerland, Friday, 2 July 2021. (KEYSTONE/Manuel Lopez)

Image: KEYSTONE

Cette fois, ce fut notre tour. Un tour, deux tours de phase finale, mille tours de pâté de maison, le coeur ouvert à l’inconnu, en braillant comme des bienheureux. Parce que nous le voulions bien. Parce que nous en avions besoin.

Switzerland players stand facing their supporters during a penalty shootout at the end of the Euro 2020 soccer championship quarterfinal match between Switzerland and Spain at Saint Petersburg stadium in St. Petersburg, Russia, Friday, July 2, 2021. Spain won a penalty shootout 3-1 after the game ended tied 1-1. (AP Photo/Dmitri Lovetsky, Pool)

Image: Pool AP

La Nati, bien sûr, n’était pas si différente des autres fois, elle avait les mêmes limites, les mêmes incongruités face à la frugalité des réalités citoyennes (un employé qui aurait commis une faute n’aurait pas l’idée de se présenter le lendemain avec une tignasse peroxydée, sauf pour démontrer qu’il n’en fait qu’à sa tête), mais la Nati a surtout tenu ses promesses, de surcroît de très grandes promesses, avec beaucoup d’intelligence et de hardiesse.

La perception ne sera plus jamais la même. Comme les hockeyeurs après leur première finale de Mondial, les footballeurs suisses s'affranchissent d’un héritage. Ça ne veut pas dire qu’ils brigueront le titre au Qatar, ni qu’ils sont devenus l’égal de la France. Mais ça veut dire qu’ils peuvent exister (que nous le pouvons tous, en somme), et c’est déjà une autre perspective.

Pour toutes ces raisons, l’Euro de la Suisse restera une délivrance, non par son enjeu somme toute futile, non par ses émois sans risque, mais pour les immenses énergies positives qu’il a répandues dans nos vies endormies. C’est un peu le sentiment qui domine, en ce petit matin blême: la bande à Xhaka nous a ramenés à la vie. Nous lui en serons éternellement reconnaissants.

Plus d'articles sur le sport

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En direct

«Au sortir de la pandémie, le pays avait besoin de retrouver de la ferveur»

Vendredi soir, la Suisse affrontait l'Espagne en quart de finale de l'Euro. L'équipe de watson a fait trempette dans le bouillon des supporters, qui sont fiers de la performance de l'équipe Suisse.

Lire l’article
Link zum Artikel