International
Tiktok

TikTok: Recours déposé contre l'interdiction aux Etats-Unis

Cinq influenceurs américains font recours à l'interdiction de TikTok

Le dossier a été déposé peu après que le gouverneur de l'Etat du Montana, Greg Gianforte, a promulgué la loi interdisant la distribution de l'application.
19.05.2023, 07:2719.05.2023, 12:41
Plus de «International»

Cinq utilisateurs de TikTok ont déposé un recours devant le tribunal fédéral du Montana, quelques heures après l'interdiction du réseau social dans l'Etat mercredi. Ils demandent l'invalidation de cette décision.

Pour rappel, le gouverneur a interdit la distribution de TikTok par Apple et Google, sous peine d'une amende de 10 000 dollars par jour et par infraction.

«Le Montana ne peut pas plus interdire ses habitants de consulter ou de publier sur TikTok qu'il ne peut interdire le Wall Street Journal au motif de l'identité de son propriétaire ou des opinions qu'il véhicule.»

L'application de courtes vidéos appartient au groupe chinois ByteDance et de nombreux élus américains pensent qu'elle permet à Pékin d'espionner et de manipuler les utilisateurs, ce que l'entreprise nie. Pour le gouverneur, l'interdiction doit «protéger du Parti communiste chinois les données» des résidents du Montana.

Que disent les requérants?

Pour les cinq utilisateurs ayant déposé un recours, l'Etat viole le droit à la liberté d'expression et tente de s'arroger les pouvoirs du gouvernement fédéral, qui est compétent sur les questions de sécurité nationale. Selon le document de recours, les plaignants ont un nombre substantiel d'abonnés sur TikTok et gagnent de l'argent grâce à l'application.

Le Montana est le premier Etat américain à bannir le réseau social, et servira de test pour une éventuelle mise au ban nationale, ce que des élus à Washington réclament de plus en plus fortement. L'interdiction sera annulée si TikTok est entretemps acquis par une entreprise dont le pays d'origine n'est pas considéré comme un état adversaire par les Etats-Unis, précise toutefois le texte de loi.

L'application est déjà prohibée par de nombreuses organisations, des agences fédérales aux Etats-Unis à la Commission européenne en passant par la BBC. (ats/sia)

Il publie des fiches de salaire sur TikTok
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Nigeria inflige une amende à Meta pour violations des droits des consommateurs
Meta, la maison mère de Facebook et WhatsApp, a été condamnée à une amende de 220 millions de dollars par le Nigeria pour violations répétées de la protection des données et des droits des consommateurs.

Le Nigeria a infligé une amende de 220 millions de dollars (200 millions de francs) au groupe américain Meta, maison mère de Facebook et WhatsApp, pour des violations «multiples et répétées» de la protection des données et des droits des consommateurs, selon les autorités.

L’article