en partie ensoleillé
DE | FR
International
ukraine

Ukraine: L'UE prévoit des sanctions contre le clan Kadyrov

L'Europe va s'attaquer à la famille du «chien sanguinaire» de Poutine

Le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, ainsi que trois membres de sa famille, devraient également être frappés par des sanctions de l'Union européenne.
08.12.2022, 10:25

Selon le Bild, de nouvelles sanctions importantes contre des individus de Russie devraient être décidées mercredi à Bruxelles. Et parmi elles, Ramzan Kadyrov et sa famille, qui seraient donc les nouvelles cibles des sanctions de l'Union européenne (UE).

Ainsi, l'UE prévoit notamment d'ajouter deux filles et un cousin de Kadyrov à la liste des sanctions. Elles pourraient ainsi être elles aussi menacées de blocage de comptes et de restrictions d'accès au territoire.

En raison de son attitude souvent martiale, de la brutalité de ses troupes et de ses propos virulents, Kadyrov est également surnommé le «limier de Poutine». Il y a quelques semaines, il avait, selon ses propres dires, envoyé trois de ses fils mineurs sur le front en Ukraine. Vladimir Poutine avait promu, début octobre, le chef tchétchène au rang de colonel général, le troisième poste le plus puissant de l'armée russe.

(t-online) traduit et adapté de l'allemand par sia

Les Ukrainiens abattent un hélico très important pour la Russie

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Sihem, 18 ans, victime d'un meurtre sordide: que s'est-il passé?
L'adolescente avait disparu le 25 janvier au soir près d'Alès, en France. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le principal suspect a avoué. Retour sur l'affaire qui a mis en émoi tout un pays.

C'est une nouvelle histoire bien sombre qui secoue la France entière. Celle de Sihem, âgée de 18 ans, dont le cadavre a été retrouvé en forêt jeudi. La jeune lycéenne avait disparu depuis fin janvier et ce sont les aveux du principal suspect qui ont donc mené à la macabre découverte. Retour sur l'affaire.

L’article