ciel couvert
DE | FR
International
ukraine

«Les Loups de la nuit», ces motards qui se battent pour Poutine

La fameuse parade de Poutine avec le chef des Loups de la nuit.
Alexander Zaldostanov, le grand chef des Loups de la nuit, aux côtés de Poutine. Image: Keystone

«Les Loups de la nuit», ces motards qui se battent pour Poutine

Les Hells Angels orthodoxes fanatiques de Poutine sont actifs sur le front ukrainien. Un reportage de la chaîne M6 raconte leur soutien au Kremlin.
16.03.2023, 16:4616.03.2023, 18:59
Suivez-moi
Plus de «International»

M6 s'est rendue dans les Balkans pour suivre un groupuscule d'extrême droite: «Les Loups de la nuit» (ou les Loups de Poutine). Un gang de motards, des membres qui flairent bon le pot d'échappement, avec leurs blousons de cuir et un écusson représentant un loup entouré de flammes dans le dos. Fondé au milieu des années 1980 en Union soviétique, le clan s’est développé aux alentours de la fin des années 2000, dans les cendres des ex-républiques soviétiques et les pays des Balkans. Les caïds sont pilotés par Alexander Zaldostanov, chirurgien de profession, unique leader de ces bikers et surnommé... «le Chirurgien».

👉 Suivez l'évolution de la guerre en Ukraine en direct 👈

«Enquête Exclusive», dans un reportage intitulé «Les Loups de Poutine à l’assaut des Balkans», diffusé dimanche 12 mars, a pris la roue du gang en Bosnie-Herzégovine. L'équipe de tournage a pris le pouls d'une partie des Balkans où l'ombre de Poutine est écrasante. L'un des motards explique:

«L'UE, c'est de la merde, je préfère être du côté de la Fédération de Russie»

Proches des mouvements anti-musulmans des Balkans, ces motards pro Poutine sont des fervents soutiens du leader nationaliste, Milorad Dodik. Ils œuvrent notamment pour que les Serbes (de Bosnie) ne vivent plus aux côtés des musulmans, une scission sociale qui a bien failli basculer dans la violence fin 2021.

La Bosnie-Herzégovine, terres inflammables

Diviser pour mieux régner. Une aubaine pour Poutine, qui avait lui-même roulé aux côtés de ses alliés lors d'une parade en 2019 à Sébastopol, en Crimée. A noter que la Bosnie-Herzégovine est considérée, par de nombreux experts, comme le pays le plus vulnérable face à l’influence russe.

A travers ces motards aux gros bras, le chef du Kremlin voit une manière de déstabiliser l'UE. Le tsar profite, selon le média danois Politiken, d'une chance de promouvoir et de véhiculer sa vision de la place de la Russie dans le monde.

Toujours relayé par le quotidien danois, Jan Cingle, collaborateur du think thank slovaque Strategic Analysis, déclare que ces troubles sont une aubaine pour Poutine.

«Les troubles dans les Balkans occidentaux contribuent à créer l'instabilité dans l'UE»

Les Loups de Poutine opèrent également sur le champ de bataille. Selon un membre des bikers, les motards ont pris les armes pour combattre en Ukraine. Déjà lors de l'annexion en Crimée, plus de 100 membres étaient sur la ligne de front, avec leurs vestes en cuir, rappelle Politiken. Ils étaient également présents dans le Donbass, ce qui leur a valu d'être placés sur la liste des sanctions américaines.

Cette section paramilitaire semble très active aux côtés des Russes, rapporte le reportage des équipes du présentateur Bernard de La Villardière. Ces motards nationalistes fonctionnent comme des pistons (ou de dangereux soldats) de la propagande de Poutine.

Des motos financées par Poutine
Selon Alexeï Navalny, le leader de l'opposition russe, les «Loups de la nuit» en Russie sont depuis plusieurs années financés par le Kremlin. Selon les informations divulguées, le gang de motards percevrait 670 000 euros par an du Kremlin.
Par contre, il n'y a aucune preuve concernant un quelconque financement des «Loups» en Europe.
En Russie, des milliers de manifestants «anti-mobilisation» ont été arrêtés
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Poutine a failli réussir à manipuler les élections américaines
La procédure d'impeachment contre le président américain, menée par les républicains, tourne définitivement à la farce, voire au thriller politique. Et Vladimir Poutine a failli réussir son coup.

Une fois de plus, le Grand Old Party offre l'occasion de se réjouir: le prétendu témoin à charge dans la procédure d'impeachment contre Joe Biden a été arrêté. Pourquoi? Parce que cet Alexandre Smirnov ne serait rien d'autre qu'un agent présumé au service des services secrets russes. Mais rembobinons un peu.

L’article