International
Volodymyr Zelensky

Zelensky a réussi sa tournée shopping en Europe

Le président de l'Ukraine vient d'achever, ce lundi, un tour d’Europe pour le moins sportif.
Le président de l'Ukraine vient d'achever, ce lundi, un tour d’Europe pour le moins sportif. montage: watson

Zelensky a réussi sa tournée shopping en Europe: voici ce qu'il a reçu

Des chars, des embrassades, des promesses, un prix prestigieux, une balade entre les fleurs et le souvenir d'un dîner aux chandelles: voici quelques souvenirs parmi ceux Volodymyr Zelensky glissera dans ses valises, au terme de sa tournée-éclair de trois jours en Europe. On vous raconte.
15.05.2023, 18:39
Suivez-moi
Plus de «International»

Alors que ses troupes s'apprêtent à se lancer dans une contre-offensive décisive à l'est de l'Ukraine, le moment semblait opportun pour le président Volodmyr Zelensky d'aller s'assurer du soutien de ses copains européens - et de faire un peu de shopping. Rome, Berlin, Paris, Londres: le président s'est lancé ce week-end dans un véritable marathon pour dégoter l'équipement nécessaire à ses soldats.

Un potentiel tournant depuis le début de l’invasion russe

Un week-end de trois jours improvisé au cours duquel le président ukrainien espérait non seulement du matériel militaire supplémentaire et, pourquoi pas, quelques avions de chasse?

Rome

Il est un peu plus de 10 heures, samedi matin, lorsque le président ukrainien atterrit à l'aéroport de Ciampino. Il a rendez-vous avec le chef de l'Etat, Sergio Mattarella, avant de poursuivre sa tournée romaine par un déjeuner de travail avec la cheffe du gouvernement, Giorgia Meloni, au Palazzo Chigi.

ROME, ITALY - MAY 13,2023: Italy's Prime Minister, Giorgia Meloni greets Ukrainian President Volodymyr Zelensky upon his arrival for their meeting at Palazzo Chigi in Rome. (Photo credit should r ...
Une bise de Meloni et sa garantie que l'Italie continuera à soutenir l'adhésion de l'Ukraine dans l'UE.Image: Future Publishing

A 16 heures, le président ukrainien profite de sa présence dans la capitale pour un détour par le Vatican et un goûter avec le pape François. Au souverain pontife, il ne réclame pas des armes; seulement un énième appel à la paix et quelques caresses pour l’opinion publique catholique italienne, encore largement pétrie de pacifisme.

VATICAN CITY, VATICAN - MAY 13: (EDITOR NOTE: STRICTLY EDITORIAL USE ONLY - NO MERCHANDISING) Pope Francis meets with Ukrainian President Volodymyr Zelensky at the Studio of Paul VI Hall on May 13, 20 ...
La rencontre s’est déroulée dans une salle très discrète du Vatican.Getty Images Europe

La journée se conclue par un passage par la télévision nationale italienne. «Nous n’avons pas besoin de médiation avec un agresseur, mais d’une paix juste, c’est ce que j’ai répété à Sa Sainteté», a encore tempéré le président Zelensky sur la RAI.

Berlin

Dimanche matin, c'est sous bonne escorte d'avions de chasse allemands que la délégation ukrainienne se pose à Berlin, pour la seconde étape de sa tournée. Une escale à marquer d'une pierre blanche: c'est la première fois que Zelensky pose ses valises en Allemagne, depuis le début de l'invasion russe.

Honneurs militaires, échanges de gratitude et d'éloges, gages de soutien et promesses solonnelles («Nous vous soutiendrons aussi longtemps que nécessaire», clame olaf Scholz): la conférence de presse simultanée entre Zelensky et le chancelier allemand est la preuve d'un dégel des relations germano-ukrainiennes, après des mois de tensions et de discussions crispées.

L'heure est désormais à l’harmonie et au soutien inconditonnel entre les deux pays. L’Allemagne, avec un total de 17 milliards d’euros, «est le deuxième pays qui aide le plus l’Ukraine après les Etats-Unis», affirme d'ailleurs Zelensky durant le point de presse.

BERLIN, GERMANY - MAY 14: Ukrainian President Volodymyr Zelensky (L) attends a news conference with German Chancellor Olaf Scholz at the German federal Chancellery on May 14, 2023 in Berlin, Germany.  ...
Entre Scholz et Zelensky, c'est le grand amour.Getty Images Europe

Dimanche après-midi, c'est avec une promesse record de 2,7 milliards d’euros, incluant notamment 30 chars de combat Leopard 1, 20 véhicules blindés Marder, 18 obusiers automoteurs et 4 systèmes antimissiles IRIS-T, que Zelensky reprend la route. Sans oublier de glisser Olaf Scholz dans ses bagages, direction: Aix-la-Chapelle.

Aix-La-Chappelle

Quelques heures plus tôt, rien ne laisse augurer qu'une importante visite d'Etat se profile au coeur de cette ville de l'ouest de l'Allemagne. C'est pourtant un beau panel de hauts dirigeants l'UE qui se réunit, à la dernière minute, pour assister à la remise du prestigieux prix Charlemagne, au président ukrainien, en mains propres.

AACHEN, GERMANY - MAY 14: Ukrainian President Volodymyr Zelensky holds the Charlemagne Prize (Karlspreis) during the award ceremony in the town hall on May 14, 2023 in Aachen, Germany. This year' ...
Un prix décerné aux personnes ayant contribué à promouvoir l'unité européenne.Getty Images Europe

Paris

Peu avant 21 heures, dimanche, c'est un Zelensky en sweat noir et pantalon kaki qui pose le pied sur le tarmac de la base aérienne de Villacoublay, dans les Yvelines. Il fonce au palais présidentiel, où l’attend Emmanuel Macron.

PARIS, FRANCE - MAY 14: Ukrainian President Volodomyr Zelensky waits to greet French President Emmanuel Macron at the Elysee Presidential Palace on May 14, 2023 in Paris, France. (Photo by Christian L ...
Le président français trépigne avec impatience sur le perron de l'Elysée pour accueillir son homologue.Image: Corbis News

Brève accolade, quelques paroles de bienvenue sur fond de la Garde républicaine, et les deux hommes pénètrent dans le palais présidentiel. Au menu: trois heures d'échange et un dîner de travail tardif.

PARIS, FRANCE - MAY 14: Ukrainian President Volodomyr Zelensky meets French President Emmanuel Macron at the Elysee Presidential Palace on May 14, 2023 in Paris, France. (Photo by Christian Liewig - C ...
A l'Elysée, glisse un initié au Figaro, les deux hommes se parlent «en confiance».Image: Corbis News

La discussion à vocation «opérationnelle», explique-t-on dans l'entourage du président, s'achève tard dans la nuit de dimanche à lundi. Dans une déclaration commune publiée dans la foulée, Volodymyr Zelensky s'assure du soutien renforcé de la France en matière de canons d'artillerie Caesar, mais aussi de nouveaux blindés légers AMX-10 RC. Leur nombre n'a pas été stipulé.

Par contre, pas de livraison d'avions de combat: la question reste «prématurée» aux yeux de Paris. La France préfère concentrer ses «efforts sur le soutien des capacités de défense aérienne de l’Ukraine» et insister sur la formation des soldats ukrainiens, en France et en Pologne.

Londres

Pour achever ce prolifique parcours européen, quel pays plus adéquat que le Royaume-Uni, deuxième pourvoyeur de Kiev en matière d’équipement militaire? Lundi matin, Volodymyr Zelensky fait donc escale à Londres pour s’entretenir avec Rishi Sunak.

AYLESBURY, ENGLAND - MAY 15: Britain's Prime Minister, Rishi Sunak (L), and Ukraine's President, Volodymyr Zelenskyy, walk in the garden at Chequers on May 15, 2023 in Aylesbury, England. In ...
Une petite balade dans les vergers de Chequers, la résidence du premier ministre. Getty Images Europe

C'est dans la résidence de campagne du premier ministre britannique que le chef d'Etat ukrainien s'est vu promettre des «centaines» de missiles de longue portée, missiles anti-aériens et drones d’attaque. Des équipements qui seront livrés «au cours des prochains mois», promet Downing Street dans un communiqué.

Belle performance, alors que le Royaume-Uni s'est déjà engagé à dépenser 4,6 milliards de livres sterling pour soutenir militairement l'Ukraine. Des aides sous forme de missiles antichars, canons d’artillerie, systèmes de défense aérienne, véhicules blindés de combat ou chars Challenger, juste au cours de cette année.

Si Volodymyr Zelensky ne retourne pas à la maison avec les avions de combat dont il rêvait, il est loin de rentrer bredouille de sa tournée européenne.

AYLESBURY, ENGLAND - MAY 15: Britain's Prime Minister, Rishi Sunak (R), and Ukraine's President, Volodymyr Zelenskyy, look out towards trees planted by Winston Churchill as they walk in the  ...
Qui a dit que les week-ends de trois jours, c'était fait pour batifoler à la campagne?Getty Images Europe
La guerre en Ukraine dans l'œil d'Alexander Chekmenev
1 / 25
La guerre en Ukraine dans l'œil d'Alexander Chekmenev
Faces of war pour le New York Times.
source: alexander chekmenev
partager sur Facebookpartager sur X
Les cimetières russes semblent de plus en plus étroits
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Poutine veut faire supprimer cet Allemand
La Russie aurait planifié une tentative d'assassinat contre Armin Papperger, patron de l'entreprise allemande Rheinmetall. Qui est cet homme qui semble être une épine dans le pied de Poutine? Et pourquoi son groupe est-il si élémentaire dans son soutien à l'Ukraine?

Armin Papperger est un grand homme aux cheveux blancs. Il apparaît rarement en public et ne donne que peu d'interviews. La plupart des gens ne devraient donc même pas le remarquer dans la rue ou au supermarché. Cet homme était pourtant visé par un attentat russe, selon CNN. La raison? Il est le chef d'une des plus grandes entreprises d'armement allemandes: Rheinmetall.

L’article