Société
Astronomie

Cette étoile fascine les scientifiques

Luminous Fast Blue Optical Transients (LFBOT) : une représentation graphique des flashs lumineux extrêmement brillants.
Luminous Fast Blue Optical Transients (LFBOT): une représentation graphique des flashs lumineux extrêmement brillants.Image: Nasa/Esa/NSF's Noirlab, Mark Garlick, Mahdi Zamani

Cette étoile fascine les scientifiques

Des astronomes ont observé un phénomène inconnu: une étoile morte qui émet encore des flashs lumineux. Qu'est-ce qui se cache derrière?
21.11.2023, 09:2921.11.2023, 11:31
Laura Helbig / t-online
Plus de «Société»
Un article de
t-online

Il y a certaines choses qui ne s'expliquent pas, d'autres qui ne se comprennent pas. Et ça peut aussi s'appliquer aux étoiles, si l'on se réfère à une récente étude menée par des astronomes de l'université américaine Cornell à Ithaca, New York.

Les scientifiques ont observé un phénomène extrêmement rare: une étoile supposée morte qui continuait pourtant à émettre de l'énergie sous forme de flashs lumineux. Cela a duré plusieurs mois.

Depuis la première découverte de ces flashs lumineux en 2018, les astronomes ont spéculé sur leurs causes. Dans la publication Nature, l'équipe de chercheurs suggère que le phénomène de l'étoile observée «AT2022tsd» a dû être provoqué par un trou noir ou une étoile à neutrons.

La luminosité des éclairs dépasse celle des supernovae

Ces éclairs extrêmement lumineux sont appelés dans le jargon «Luminous Fast Blue Optical Transients» (LFBOT, en français: «transitoires optiques bleus rapides»). Il s'agit de flashs lumineux encore plus brillants que les supernovae. Une supernova est une explosion violente et extrêmement lumineuse survenant à la fin du cycle de vie d'une étoile massive. Cette étoile expulse ses couches externes et devient momentanément aussi lumineuse qu'une galaxie entière.

Le phénomène est toutefois de courte durée. Les observations des astronomes prouvent que «AT2022tsd» a continué à émettre de l'énergie pendant des mois après sa mort supposée. Les scientifiques ont évalué les données de différents télescopes. Au total, ils ont pu observer quatorze éclairs attribués à l'étoile entre septembre et décembre 2022.

Connexion aux trous noirs?

Comme l'indique la publication, un tel phénomène n'a «encore jamais» été observé. La formation de LFBOT pourrait être due à une rotation rapide ou à un fort champ magnétique des étoiles qui explosent, peut-être de la matière éjectée à la vitesse de la lumière et déviée par le champ magnétique d'un trou noir.

Selon les auteurs de la publication, le phénomène observé aujourd'hui pourrait être les derniers spasmes d'une étoile qui vient d'exploser. Les scientifiques espèrent que des observations plus poussées leur permettront d'en savoir plus sur ces mystérieux flashs et sur les processus d'extinction des étoiles.

Traduit et adapté par Nicolas Varin

Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
1 / 10
Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
partager sur Facebookpartager sur X
La Nasa se lance dans une mission de «défense planétaire» afin de dévier un astéroïde☄️☄️
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi le prix du jus d'orange explose chez Migros et Coop
L'une des boissons les plus populaires est en crise: le jus d'orange. Les prix du concentré augmentent drastiquement, la récolte est mauvaise.

Le véritable jus d'orange pourrait bientôt n'être accessible qu'aux personnes disposant d'un budget plus important. Après une mauvaise récolte au Brésil, les producteurs de ce jus populaire s'inquiètent de ne pas trouver suffisamment de fruits sur le marché mondial. Selon plusieurs médias internationaux, les prix de gros du concentré de jus d'orange auraient augmenté jusqu'à 77% en un an.

L’article