Sport
FIFA

La FIFA s'éloigne toujours plus de la Suisse

Le président de la Fifa Gianni Infantino et l'ex-président des Etats-Unis Donald Trump se sont rencontrés à plusieurs reprises.
Le président de la Fifa Gianni Infantino et l'ex-président des Etats-Unis Donald Trump se sont rencontrés à plusieurs reprises.keystone

La Fifa s'éloigne toujours plus de la Suisse

Le siège de la Fifa restera à Zurich mais son importance ne cessera de diminuer. Les informations de CH Media montrent comment l'instance dirigeante du football ouvre des bureaux partout dans le monde. Même son président vit loin de la Suisse.
06.02.2023, 11:5107.02.2023, 11:07
patrik müller / ch media
Plus de «Sport»

Quand le Word Economic Forum a commencé à Davos il y a trois semaines, Gianni Infantino était très demandé. Le président de la FIFA recevait des tapes dans le dos partout où il passait. Alors qu'il parcourait les allées du Palais des congrès, de nombreuses personnes le complimentaient sur la Coupe du monde au Qatar et le serraient même dans leurs bras. «Merci, merci», leur répondait-il.

Ces félicitations chaleureuses étaient bienvenues après les nombreuses critiques européennes reçues en marge de la Coupe du monde au Qatar et d'un discours d'ouverture plutôt bizarre... («Aujourd'hui, je me sens gay»). A Davos, semblait-il, Infantino était presque aussi apprécié qu'au Qatar.

Mais l'Italo-valaisan est devenu taciturne lorsque CH Media lui a demandé s'il conserverait sa résidence au Qatar, ou s'il déménagerait bientôt.

Qatar, Dubaï, Miami, Zurich: où vit-il?

Son entourage laisse entendre qu'Infantino se sent extrêmement à l'aise dans la région du Golfe et qu'il aimerait y résider plus longtemps. Pas plus tard qu'en mai 2022, le président de la Fifa avait expliqué qu'il vivait avec sa famille au Qatar «tout simplement parce que vous ne pouvez pas organiser une Coupe du monde à distance». Il avait ajouté que cette situation était temporaire: «Elle changera à nouveau après la Coupe du monde 2022.»

Maintenant que la Coupe du monde est terminée, Infantino, cependant, est rarement aperçu au siège de la FIFA à Zurich. C'est pourquoi ils sont nombreux à se demander: où est le président?

De sources bien informées, Infantino passe encore l'essentiel de son temps dans la région du Golfe. Les deux plus jeunes de ses quatre filles y sont scolarisées. Mais mieux encore que Doha, Infantino séjourne fréquemment dans le quartier branché de Dubaï, à un peu moins d'une heure et demie d'avion, où il possède un appartement. Interrogé à ce sujet, il a répondu à Davos: «Veuillez vous adresser à notre service des communications.» Entre plusieurs esquives, la seule information qui nous est parvenue est qu'Infantino paie des impôts en Suisse et qu'il passe plus généralement beaucoup de temps dans les avions.

Nos recherches permettent de deviner où le prochain voyage du globe-trotter Infantino est susceptible de le mener. A coup sûr: pas à Zurich. La Fifa envisage d'ouvrir un bureau aux États-Unis. Le service des médias de la FIFA l'a confirmé à notre demande. C'est un pas de plus loin de Zurich, après que la FIFA a déjà ouvert une succursale à Paris à l'été 2021.

Des succursales de plus en plus importantes dans le monde entier: c'est la stratégie d'Infantino (bien connue dans les milieux de la gestion de fortune) pour étendre les activités de la FIFA et réduire l'importance de Zurich, sans nier son statut de siège social. Avant Paris, la Fifa avait déjà ouvert des bureaux dans les pays suivants: Barbade, Inde, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay, Sénégal, Congo, Afrique du Sud et Émirats Arabes Unis.

«Un citoyen du monde»

Nombre d'entre eux ne sont que des sites régionaux de taille relativement modeste, appelés en interne «bureaux de développement». Paris est beaucoup plus grand. Une autre succursale importante devrait voir le jour aux États-Unis - «proportionnel à la taille du marché», comme le relève un expert.

Les Etats-Unis sont l'hôte principal de la Coupe du monde 2026, dont les matchs auront également lieu dans les pays voisins du Mexique et du Canada. Lors de sa célèbre conférence de presse inaugurale au Qatar, Infantino a annoncé qu'il serait régulièrement sur le sol américain avant le tournoi: «J'y passerai beaucoup de temps, je suis un citoyen du monde», a-t-il déclaré en réponse à une question du New York Times.

Ce qui est nouveau, c'est que l'ouverture d'une succursale est adossée à ses projets de résidence privée. La Fifa a officiellement laissé ouverte la question d'une présence temporaire liée à la Coupe du monde ou à une présence permanente. Elle précise également que l'emplacement exact n'est pas encore décidé.

Les cercles informés disent que Miami occupe la pole-position. La Confédération de football d'Amérique et des Caraïbes (Concacaf) est déjà basée dans la métropole floridienne, mais elle est tombée en disgrâce après des allégations de corruption. Outre Miami, d'autres destinations aux États-Unis sont à l'étude.

Miami aurait un avantage pour Infantino: elle serait située à un peu plus de 100 kilomètres du complexe Mar-a-Lago de Donald Trump à Palm Beach. Les deux hommes se sont rencontrés à plusieurs reprises, aux États-Unis et deux fois à Davos. Ils se sont immédiatement entendus. Une tape dans le dos et une reconnaissance mutuelle sont garanties lorsque les deux hommes se rencontrent.

Massimo Lorenzi Tacle Le Qatar Et Infantino
Video: srf
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse bat le Canada et jouera la finale du Mondial de hockey!
Les hommes de Patrick Fischer ont éliminé le Canada aux tirs au but samedi (3-2). Ils défieront la Tchéquie pour le titre mondial, dimanche à Prague.

Après 2013 à Stockholm et 2018 à Copenhague, revoilà la Suisse en finale. Et cette fois, c'est au terme d'une série de tirs au but que les Helvètes se sont qualifiés. Kevin Fiala et Sven Andrighetto ont été les buteurs lors de cette séance. Contrairement à la finale en 2018 contre la Suède et au quart de finale à Riga en 2021 face à l'Allemagne, la Suisse n'a donc pas cédé dans cet exercice.

L’article