DE | FR
Le domicile du Real Madrid ressemblera à une soucoupe futuriste.
Le domicile du Real Madrid ressemblera à une soucoupe futuriste.Image: capture d'écran Twitter

Le nouveau Santiago-Bernabéu attise les fantasmes

Les ouvriers s'activent de plus belle pour rénover la «Casa blanca». Le nouvel écrin doit être livré à son richissime et exigeant propriétaire, le Real Madrid, au plus tard début 2023. Sera-t-il le plus beau stade du monde?
15.04.2021, 14:0415.04.2021, 15:49
Suivez-moi

Le 23 septembre 2018, Florentino Pérez annonçait la couleur:

«Nous voulons faire du Santiago-Bernabéu le meilleur stade du monde»
Florentino Pérez, président du Real Madrid

Le président madrilène (récemment réélu pour un sixième mandat) est le fer de lance de ce projet titanesque d'environ 525 millions d'euros. Il veut faire du nouveau domicile des merengues un modèle d'excellence. L'écrin rénové sera notamment doté d'un toit et d'une pelouse rétractables, d'un écran de 360 degrés et d'un nouveau musée. Grâce à cet outil de travail ultramoderne et multi-fonctionnel (concerts, événements, matchs de basket, etc.), le Real Madrid espère empocher plus de 150 millions d'euros supplémentaires par saison. La nouvelle arène devrait être terminée durant l'été 2022, ou au début 2023.

Le projet en vidéo

La mythique enceinte de la capitale espagnole a été inaugurée en 1947, sous le nom de «Nuevo Estadio Chamartín». Elle a été rebaptisée en 1955 avec le nom de Santiago Bernabéu (1895-1978), ancien joueur, entraîneur, dirigeant et président du Real Madrid. Dernier lifting en date pour le stade madrilène: 2006. Depuis, le Santiago-Bernabéu faisait déjà partie des plus beaux écrins du monde. Avec ses 81 000 places, il figurait dans la catégorie 4, la meilleure selon les critères de qualité que l'Union des associations européennes de football (UEFA) applique aux stades. Pas suffisant toutefois pour son très riche propriétaire, treize fois vainqueur de la Ligue des champions (un record).

Le stade du Real Madrid sera-t-il le plus beau d'Europe?

Le Santiago-Bernabéu avant les travaux

shutterstock

Du coup, les Madrilènes ont lancé les travaux de rénovation de leur Casa blanca en juin 2019. Ils ont contraint les protégés de Zinédine Zidane à s'exiler temporairement au stade Alfredo Di Stéfano, habituellement occupé par l'équipe réserve. Un timing idéal: les spectateurs ne sont toujours pas admis dans les arènes à cause de la pandémie de coronavirus.

Une autre époque, avec du public 😍

shutterstock

Il n'est dès lors pas problématique d'évoluer dans un petit stade. Au contraire: tant que le public n'est pas autorisé à revenir dans les tribunes, le Real Madrid évite la morosité d'un immense stade vide, comme c'est actuellement le cas de beaucoup d'autres prestigieux clubs du continent.

Les travaux (août 2020)

shutterstock

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Relégué, Bordeaux a vécu une soirée horrible à cause de ses ultras
Gaz lacrymogènes, lance à eau, banderoles insultantes, papier toilette: le dernier match de la saison à domicile des Girondins – à 99,9% relégués – a été a l'image de leur saison. Chaotique. Les fautifs? Certains fans, furax contre leur équipe.

Vladimir Petkovic doit être très heureux d'avoir échappé à ça. Samedi soir, les Girondins de Bordeaux – coachés par l'ex-sélectionneur de la Nati jusqu'en février – ont vécu l'une des pires soirées de leur longue existence.

L’article