Sport
Football

Euro 2024: Spalletti interdit la Playstation aux Italiens

Euro 2024: Spalletti interdit la Playstation aux Italiens
Le sélectionneur de l'Italie Luciano Spalletti interdit les consoles à ses joueurs lors des rassemblements. image: keystone/shutterstock

Le sélectionneur italien interdit le jouet préféré des footballeurs

Luciano Spalletti interdit désormais la Playstation et les consoles de jeux vidéo lors des rassemblements. Une mesure à double tranchant.
27.02.2024, 11:5727.02.2024, 12:02
Suivez-moi
Plus de «Sport»

La Playstation, c'est basta! Luciano Spalletti, le sélectionneur de l'Italie, a expliqué la semaine dernière dans une interview à la Gazzetta dello Sport qu'il interdit désormais les consoles de jeux vidéo à ses joueurs lors des rassemblements.

«Vous venez en équipe nationale pour remporter l'Euro, pas pour gagner à Call of Duty (réd: un célèbre jeu de guerre). Si la modernité consiste à jouer sur PlayStation jusqu'à 4 heures du matin quand il y a un match le lendemain, alors cette modernité n'est pas bonne», a asséné le coach de 64 ans.

epa11079891 Head coach of the Italy national team Luciano Spalletti arrives for the Best FIFA Football Awards 2023 in London, Britain, 15 January 2024. EPA/NEIL HALL
Luciano Spalletti quand il surprendra ses joueurs cet été en train de cacher la Playstation sous le duvet. Image: keystone

Cette mesure drastique s'inscrit dans la véritable mission que Spalletti s'est attribuée depuis qu'il a repris les rênes de la Squadra Azzurra il y a six mois: redonner ses lettres de noblesse à celle-ci, championne d'Europe en titre mais absente de la dernière Coupe du monde. Pour y arriver, le Toscan exige une implication totale de ses protégés. «J'ai besoin de faire émerger une équipe nationale forte, je ne me contente de rien. Je veux gagner le Championnat d'Europe et ensuite je veux gagner la Coupe du monde», prévient-il, avant d'ajouter:

«En équipe nationale, on reste sur la bonne voie, on se concentre, on ne plaisante pas. Je veux faire revivre les rassemblements et les mises au vert du passé: vieilles habitudes et atmosphères. Des choses simples et saines»
Luciano Spalletti, sélectionneur de l'Italie
Le programme de l'Italie à l'Euro (groupe B)
- samedi 15 juin (21h00) : Italie - Albanie
- jeudi 20 juin (21h00) : Espagne - Italie
- lundi 24 juin (21h00) : Croatie - Italie

Quand on connaît l'importance de la récupération, les parties de jeu vidéo jusque tard dans la nuit ne sont effectivement pas l'idéal pour des athlètes de haut niveau. S'isoler sur sa console présente aussi le risque de casser la solidarité au sein du groupe, une valeur indispensable pour performer dans un grand tournoi. Et justement, les valeurs, Luciano Spalletti y tient plus que tout:

«Nous vivons dans un monde qui n'est guère incité à travailler dur, à transpirer: les jeunes d'aujourd'hui préfèrent mettre une photo sur Instagram avec leurs cheveux coiffés plutôt que de baisser la tête et de pédaler. Ce ne sont pas les valeurs que mon Italie doit transmettre. Dans l'équipe nationale, nous sommes comme une meute de loups qui marchent en file indienne pour pousser les coéquipiers devant et ne laisser personne derrière.»
Luciano Spalletti dans la Gazzetta dello Sport

Un père spirituel et des nuances

En interdisant les consoles à ses joueurs, le sélectionneur italien agit exactement comme un certain Vahid Halilhodzic (71 ans), réputé pour ses méthodes dures et parfois archaïques. Quand il avait pris la tête du Maroc en 2019, l'entraîneur franco-bosnien avait promis d'«effacer certaines choses. La chicha, la Playstation, je vais interdire tout ça». Au risque, parfois, de se mettre à dos certains footballeurs voire, pire, de perdre son vestiaire.

Mais «Coach Vahid» ne semble pas trop s'en soucier et c'est un euphémisme de dire qu'il ne porte pas la célèbre console de Sony dans son cœur: en 2003, alors sur le banc de Rennes, il avait renvoyé à la maison deux joueurs – Lamine Diatta et Anthony Réveillère – après les avoir surpris en train de jouer en pleine nuit avant un match décisif. Le technicien n'avait pas mâché ses mots en parlant d'«une trahison envers le groupe», qui luttait contre la relégation.

epa06696090 Former Japanese men's national soccer head coach Vahid Halilhodzic attends a press conference at the Japan National Press Club in Tokyo, Japan, 27 April 2018. Halilhodzic was fired by ...
Pour «Coach Vahid», la Playstation, c'est non! Image: keystone

Interrogé par le Corriere del Ticino sur la mesure prise par Spalletti, Mauro Lustrinelli se montre nettement plus nuancé. L'actuel entraîneur du FC Thoune, passé sur le banc des M21 de la Nati, explique que «la Playstation n'était pas forcément une ennemie» lors des rassemblements des jeunes Helvètes qu'il dirigeait et durant lesquels son staff et lui mettaient en place une salle de jeux où les joueurs pouvaient venir se détendre et se rencontrer.

«La console a stimulé des dynamiques intéressantes», observe le Tessinois, qui voyait ses protégés s'affronter sur des jeux vidéo comme FIFA ou des courses automobile. Il précise toutefois qu'il a été contraint de fixer une heure de fermeture de la salle les veilles de match, histoire que ses footballeurs bénéficient de suffisamment de repos.

Deception de l'entraineur du FC Thun Mauro Lustrinelli lors de la rencontre de football de Challenge League entre Yverdon Sport FC, YS, et FC Thun le vendredi 29 juillet 2022 au stade Municipal a ...
Mauro Lustrinelli (en blanc) ne voit pas les consoles comme des perturbatrices pour ses joueurs. Image: KEYSTONE

Finalement, peu importe la méthode d'un coach et ses restrictions, il suffit que les joueurs et les membres du staff y adhèrent. Si l'Italie devient une nouvelle fois championne d'Europe cet été, personne ne reprochera à Luciano Spalletti d'avoir interdit la Playstation. Par contre, on ne devrait pas retrouver le sélectionneur italien sur la jaquette du prochain EA Sports FC 25...

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant
1 / 22
19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant
source: facebook
partager sur Facebookpartager sur X
Une nouvelle espèce d’anaconda géant découverte en Amazonie
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Christian Dubé devrait être viré
Après l'échec dramatique de Fribourg-Gottéron en demi-finale des play-off contre Lausanne (1-4), on pourrait logiquement s'attendre à ce que son coach soit licencié. Mais Dubé n'est pas un entraîneur comme les autres chez les Dragons.

Aucune autre personnalité n'a autant influencé le département sportif d'un club de Ligue Nationale au cours des dix dernières années que Christian Dubé. Il est arrivé à Fribourg en 2012 en tant que joueur à licence suisse. Depuis 2015, il dirige le département sportif en tant que directeur sportif et, depuis le 4 octobre 2019, également en tant qu'entraîneur en chef. Durant sa période en tant que directeur sportif et entraîneur, il n'a gagné que deux séries de play-off.

L’article