en partie ensoleillé
DE | FR
1
Sport
Humeur

Et si je vous parlais de Cristiano Ronaldo?

Humeur

Et si je vous parlais de Cristiano Ronaldo?

Au-delà des chiffres et des exploits, Cristiano Ronaldo c'est avant tout l'histoire d'un rêve. Celui de tout un peuple et le mien.
18.01.2023, 17:0319.01.2023, 11:12
Suivez-moi

Aujourd’hui, je ne vous parlerai pas de ses chiffres, car nous les connaissons tous. Je ne vous parlerai pas non plus de sa discipline, de son perfectionnisme, de sa détermination ou encore de sa passion pour le football. Nombre de ses coéquipiers et adversaires s’en sont déjà chargés.

Je vous parlerai de Cristiano Ronaldo, dont l'histoire est avant tout celle d'un enfant, d'un rêve, et d'une mission. Aujourd'hui, je vous parlerai de ce qu'il représente pour moi, Portugaise et passionnée de football.

Je vous parlerai d’un homme qui a rendu fière toute une nation au fil des ans. D’un homme qui a réconcilié un pays et son équipe nationale, déchue de tout amour à la suite de la chute de la dictature salazariste en 1974. Je vous parlerai d'un homme qui a été un exemple dans bien des aspects, même lorsque tout s'effondrait autour de lui. De celui qui a inspiré Kylian Mbappé ou Erling Haaland, pour n'en citer que deux.

Le 25 avril 1974 est marqué par la chute de la dictature salazariste qui dominait le Portugal depuis 1933. La crise sociale, mais surtout économique, a poussé les Portugais à quitter le pays et avec, leur amour pour leur équipe nationale.

Mais je vous parlerai aussi de ceux qui ont vite oublié. De ceux qui ont pris pour acquis les réussites, mais aussi l’amour que Cristiano Ronaldo porte à son pays et à ce sport. Je vous parlerai aussi de mes confrères et consœurs de la presse, de leur ingratitude et de leur virulence à l’origine d’une campagne de boycott du meilleur joueur de l’histoire, à l'heure où CR7 vivait sa dernière Coupe du monde sous les couleurs du maillot portugais.

«Aujourd'hui, ton ami et entraîneur s'est trompé»

«Vous ne pouvez pas sous-estimer le meilleur joueur du monde, votre arme la plus puissante. Aujourd’hui nous n’avons pas perdu, nous avons appris.» Tels ont été les mots de la compagne de Cristiano Ronaldo, Georgina, sur Instagram au lendemain de la défaite contre le Maroc.

Georgina Rodriguez fustige l'entraineur portugais Fernando Santos suite à la défaite et à l'élimination du Portugal face au Maroc pour la Coupe du monde 2022
Image: instagram

Une attaque directe et justifiée contre le sélectionneur portugais Fernando Santos, surnommé «l’ingénieur» pour des raisons que j'ignore encore. Ce n'est pas en nos joueurs que nous n'avions pas confiance, c'est en cet homme qui, je ne saurais vous dire comment, a réussi à se convaincre qu'il est irremplaçable depuis notre victoire à l'Euro 2016.

Et bien, cher Fernando Santos, vous vous êtes trompé. Que ce soit par ses qualités sportives, mais aussi ses qualités de leader, le réduire au silence a été votre plus grande erreur. Et votre égo, votre manque de considération et de respect envers l'homme qu'il a été pour le Portugal vous a fait défaut, à nouveau. Personne n'est irremplaçable. Et les événements survenus récemment dans votre carrière vous l'ont montré.

Les médias, l’ingratitude par excellence

Une du média sportif portugais, A Bola: «Pleure, Portugal»
Image: A Bola

«Pleure, Portugal.» Alors que Lionel Messi est porté en triomphe par tout un pays, voici la une choisie par A bola, l'un des médias sportifs principaux du pays, au lendemain de la défaite. Mais comme l'a si bien dit Kaká: «Tes larmes appartiennent à tous ceux qui aiment ce sport et sont heureux de te voir sur le terrain, mon ami Cristiano».

«Je veux juste que tout le monde sache que beaucoup a été dit, beaucoup a été écrit, beaucoup a été spéculé, mais mon dévouement au Portugal n'a pas changé un seul instant»
Cristiano Ronaldo sur Instagram

Les médias – mais aussi les «fans» (se disent-ils) de football – n'ont cessé de l'humilier. Riant, critiquant et insultant celui qui en a inspiré plus d'un: «Il a quitté le terrain seul», « il n'a pas salué les fans ni ses coéquipiers», «Ronaldo fait la gueule sur le banc», «il ne se réjouit pas des buts marqués» (contre la Suisse). Car oui, tous ont participé à une véritable campagne d'acharnement visant à mettre à terre celui qui a tant donné.

L'hommage des plus grands

Pelé, Lebron James, Kylian Mbappé, Vinicius Junior. La liste est longue, mais ce ne sont là que quelques exemples de ceux qui n'ont pas oublié. Et les plus de 27 millions de personnes qui ont aimé cette publication n'ont pas oublié non plus.

Les plus grands sportifs de la planète ont payé hommage à la carrière de Cristiano Ronaldo.
Les plus grands sportifs de la planète ont payé hommage à la carrière de Cristiano Ronaldo.Image: instagram
«Remporter une Coupe du monde pour le Portugal était le rêve le plus grand et le plus ambitieux de ma carrière. Heureusement, j'ai remporté de nombreux titres de dimension internationale, notamment pour le Portugal, mais porter le nom de notre pays au plus haut niveau mondial était mon plus grand rêve.»

Ronaldo à Al-Nassr, une histoire d'argent

Alors oui, cela semble évident. Et oui, c'est dérisoire. Mais c'est un autre monde, auquel nous, simples moldus, n'appartenons pas. Et n'appartiendrons jamais. Suis-je déçue? Certainement, un peu. Il est vrai que ce n'est pas un choix que j'approuve. Mais, finalement, qui suis-je? Qui êtes-vous?

Lundi 9 janvier, le Portugal a annoncé son nouveau sélectionneur. Suis-je déçue? A nouveau, certainement un peu oui. Mais lui compte sur Cristiano Ronaldo, «il en fait partie», de cette liste de joueurs. «Il a 19 ans de sélection nationale, il mérite le respect», a-t-il dit.

Et s'il y a bien une chose que je sais, c'est que Roberto Martinez a raison sur ça.

Au Portugal, il y a eu un avant, un pendant et il y aura un après Cristiano Ronaldo. Avant lui, le Portugal n'avait remporté aucun trophée. Aujourd'hui, le Portugal c'est aussi un Euro et une Ligue des nations remportés. Et qu'on le veuille ou non, il a joué un rôle majeur dans ces deux réussites. Rien ne pourra effacer ce que Cristiano Ronaldo a accompli. Aucun titre, aucune statistique, aucune défaite et aucun «mauvais» choix ne pourra faire oublier cette fierté de l'avoir vu fouler la pelouse sous les couleurs du Portugal. De l'avoir vu marquer, crier, célébrer, rire et danser.

Alors pour toute la joie que tu as apportée au peuple portugais, pour tous les yeux que tu as fait briller d'espoir, d'amour et d'admiration, de tristesse et de rage, pour tout le dévouement dont tu as su faire preuve, merci Cristiano Ronaldo. Que ce soit la fin de ta carrière, ou pas, il n'y en aura jamais deux comme toi.

La suite luxueuse de Cristiano Ronaldo en Arabie saoudite

1 / 8
La suite luxueuse de Cristiano Ronaldo en Arabie saoudite
source: fourseasons.com
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Les commentateurs de la Coupe du monde 2022

Video: watson

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Non, ce cycliste n'a pas risqué sa vie au-dessus du vide
Plusieurs sources ont essayé de nous faire croire que le coureur français Valentin Ferron avait failli mourir lors de la 2e étape de l'Etoile de Bessèges. On a vérifié et l'histoire est un peu différente.

«Les images sont glaçantes». «Il s'accroche au pont pour ne pas tomber». «Un coureur suspendu dans le vide». Voilà le genre de titres que les lecteurs ont découvert jeudi après la chute collective survenue sur la 2e étape de l'Etoile de Bessèges, une course par étapes organisée dans le sud de la France. Photos et/ou vidéos à l'appui, plusieurs sources ont essayé de nous faire croire que le pauvre Valentin Ferron avait risqué sa vie sur un pont.

L’article