DE | FR

Tokyo 2020

Deux entraîneurs biélorusses doivent quitter le village olympique

epaselect epa09398396 Defected Belarusian Olympic sprinter Krystsina Tsimanouskaya attends a press conference in Warsaw, Poland, 05 August 2021. Tsimanouskaya and her husband, currently in Ukraine, have been granted Polish humanitarian visas. She is reportedly planning to apply for political asylum in Germany or Austria.  EPA/RADEK PIETRUSZKA POLAND OUT

La sprinteuse Krystsina Tsimanouskaya avait affirmé avoir échappé à un rapatriement forcé en Biélorussie, après avoir critiqué la Fédération d'athlétisme de son pays. Image: sda

Nouveau rebondissement dans l'affaire Krystsina Tsimanouskaya: le Comité international olympique (CIO) a retiré les accréditations de deux entraîneurs de la délégation biélorusse.



A. Shimak et Y. Maisevich ont quitté le village olympique, sous ordre du Comité international olympique (CIO). Les deux entraîneurs biélorusses ont perdu leurs accréditations à cause de leur rôle dans l'affaire Krystsina Tsimanouskaya.

«Dans l'intérêt des sportifs du comité olympique biélorusse qui sont toujours à Tokyo et à titre provisoire, le CIO a annulé et retiré la nuit dernière les accréditations de M. A. Shimak et de Y. Maisevich», a indiqué l'instance olympique sur son compte Twitter.

Rapatriement forcé

La sprinteuse avait affirmé dimanche avoir échappé à un rapatriement forcé en Biélorussie, quelques jours après avoir ouvertement critiqué la Fédération d'athlétisme de son pays en plein Jeux olympiques de Tokyo.

Elle était restée confinée depuis lundi à l'ambassade de Pologne à Tokyo, sans parler aux médias. Elle avait quitté l'ambassade tôt mercredi à bord d'une voiture aux vitres teintées, de sorte qu'il n'était pas possible de l'identifier avec certitude. (ats/asi)

Les Jeux olympiques de Tokyo, en images

1 / 28
Les Jeux olympiques de Tokyo, en images
source: keystone / keystone
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le sport

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

Suspendu pour dopage, Kariem Hussein ne disputera pas les JO

L'athlète thurgovien Kariem Hussein n'ira pas aux JO de Tokyo. Il a été suspendu pour neuf mois après avoir été testé positif à un produit interdit. Son ex-coach parle d'une «erreur stupide».

Kariem Hussein ne disputera pas les JO de Tokyo! La Chambre disciplinaire de Swiss Olympic a suspendu le Thurgovien pour neuf mois après que celui-ci a été testé positif à un produit interdit (nicéthamide) lors des championnats de Suisse à Langenthal. La substance provenait de l'ingestion d'un bonbon de Gly-Coramin.

Sur les réseaux sociaux, l'athlète a dit assumer les conséquences de ses actes, tout en se justifiant. D'après Hussein, la substance qui a entraîné sa suspension «est …

Lire l’article
Link zum Artikel