Sport
International

Deux entraîneurs biélorusses doivent quitter le village olympique

Tokyo 2020

Deux entraîneurs biélorusses doivent quitter le village olympique

epaselect epa09398396 Defected Belarusian Olympic sprinter Krystsina Tsimanouskaya attends a press conference in Warsaw, Poland, 05 August 2021. Tsimanouskaya and her husband, currently in Ukraine, ha ...
La sprinteuse Krystsina Tsimanouskaya avait affirmé avoir échappé à un rapatriement forcé en Biélorussie, après avoir critiqué la Fédération d'athlétisme de son pays.Image: sda
Nouveau rebondissement dans l'affaire Krystsina Tsimanouskaya: le Comité international olympique (CIO) a retiré les accréditations de deux entraîneurs de la délégation biélorusse.
06.08.2021, 09:1706.08.2021, 16:43
Plus de «Sport»

A. Shimak et Y. Maisevich ont quitté le village olympique, sous ordre du Comité international olympique (CIO). Les deux entraîneurs biélorusses ont perdu leurs accréditations à cause de leur rôle dans l'affaire Krystsina Tsimanouskaya.

«Dans l'intérêt des sportifs du comité olympique biélorusse qui sont toujours à Tokyo et à titre provisoire, le CIO a annulé et retiré la nuit dernière les accréditations de M. A. Shimak et de Y. Maisevich», a indiqué l'instance olympique sur son compte Twitter.

Rapatriement forcé

La sprinteuse avait affirmé dimanche avoir échappé à un rapatriement forcé en Biélorussie, quelques jours après avoir ouvertement critiqué la Fédération d'athlétisme de son pays en plein Jeux olympiques de Tokyo.

Elle était restée confinée depuis lundi à l'ambassade de Pologne à Tokyo, sans parler aux médias. Elle avait quitté l'ambassade tôt mercredi à bord d'une voiture aux vitres teintées, de sorte qu'il n'était pas possible de l'identifier avec certitude. (ats/asi)

Les Jeux olympiques de Tokyo, en images
1 / 28
Les Jeux olympiques de Tokyo, en images
Les feux d'artifice au-dessus du stade olympique, lors de la cérémonie d'ouverture le 23 juillet.
source: keystone / keystone
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ces fans romands ont fait très fort à Prague
Il y avait à Prague - l'une des deux villes hôtes du Mondial de hockey - un petit air de Suisse grâce à des Romands déjantés mais généreux.

Samedi, peu après 11 heures. Je quitte les catacombes du métro et retrouve la lumière du jour, à quelques encablures de l'arène. La Suisse affronte le Danemark dans un peu plus d'une heure.

L’article