assez ensoleillé12°
DE | FR
Sport
Rugby

Rugby: la France prie pour le retour d'Antoine Dupont

Rugby: la France prie pour le retour d'Antoine Dupont
Antoine Dupont lors du match France-Nouvelle-Zélande. Saint-Denis, 8 septembre 2023.Image: EPA

La France tremble pour son génie

Blessé à la pommette face à la Namibie en Coupe du monde de rugby, Antoine Dupont, capitaine et génie du jeu français, manquera à l'appel ce vendredi contre l'Italie. La France espère le revoir en quarts le 15 octobre. Portrait.
04.10.2023, 18:5305.10.2023, 08:47
Plus de «Sport»

Toute la France prie pour Antoine Dupont et sa pommette tuméfiée. De la gamine au papy, plus personne n’ignore rien de l’anatomie osseuse dans la région maxillo-zygomatique du «meilleur joueur de rugby au monde». Cela fait plus de dix jours qu’un pays est au chevet du demi de mêlée et capitaine des Bleus. Depuis qu’un Namibien – pas méchant pour un sou – lui a pété l’os entre mâchoire et arcade sourcilière.

De cette rencontre face aux représentants d’un modeste compétiteur d’Afrique australe, on retient moins le record de points marqués par la France en match officiel – 96 à 0 – que la blessure de son numéro 9, son Saint-Antoine des Pyrénées.

France's Antoine Dupont receives treatment after taking a knock to the head during the Rugby World Cup Pool A match between France and Namibia at the Stade de Marseille in Marseille, France, Thur ...
Antoine Dupont blessé à la pommette lors du match contre la Namibie. Marseille, 21 septembre 2023. Image: AP

Le rugby est tant éloigné du football, milieu du virilisme et de la fanfreluche, quand tout est force et dépouillement en ovalie, qu’on hésite à comparer ce génie organisateur de 26 ans, mains en or et pieds d'artiste, à une star française du ballon rond. Va pour Mbappé, quand même.

Un miracle est possible

Vendredi soir, face à l’Italie, il ne jouera pas. Trop tôt. Mais il pourrait revenir en quarts, le 15 octobre au Stade de France, si les Bleus terminent premiers de leur groupe. Son chirurgien, son guérisseur serait plus juste, n’exclut pas en effet qu’il puisse rejouer à cette date-là déjà. Est-ce une manière d’entretenir la flamme de l’espoir, de garder intact l’engouement du public français pour son XV adoré, déjà privé du demi d’ouverture Romain Ntamack, fabuleux lui aussi?

Lorsqu’on a su, le 1er octobre, qu’Antoine Dupont était «de retour au sein du groupe», le soulagement fut immense. Cela ne garantissait de rien, mais sa seule présence physique disait qu’il était en vie et qu’un miracle – reprendre sa place dès les quarts, match couperet sur le chemin de la finale promise – était possible.

Compression de muscles (85 kilos dans 1,74 m), pommettes saillantes (le Namibien ne s'est pas trompé), regard perçant de héros révolutionnaire, Antoine Dupont a des airs de Tatare de Crimée. Des airs seulement. La légende prend vie en 1996 à Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, bien loin des côtes de l’Atlantique et de la Méditerranée. Elle grandit dans le village de Castelnau-Magnoac, dans la communion familiale du ballon ovale et du porc noir de Bigorre. Elle, la légende, c’est-à-dire lui, Antoine Dupont, est en marche.

Les montagnes à l’horizon, «le bambin Antoine court sur tous les terrains de la région, suit des études au lycée agricole de Lannemezan, multiplie les exploits sportifs», rapporte Serge Raffy dans Le Point.

Drame familial

Mais un drame met fin à l’insouciance. Son père, qui le suit alors partout et l’encourage, est victime d’un étouffement au cours d'un repas. Crise cardiaque, suivie d’un coma de plusieurs années.

«C'est sans doute à ce moment-là qu’Antoine s'est constitué une carapace et a développé une volonté hors norme de réussir au plus haut niveau, dans le rugby. Ceux qui le côtoient connaissent sa double personnalité. Le bon gars venu de la terre, badinant avec sa bande de potes. Et l'homme secret, implacable dans sa manière d'aborder les matchs, parfois froid et méthodique, une attitude que certains analysent comme de l'indifférence.»
Arnaud Beurdeley, journaliste au magazine Midi olympique, cité par Le Point

Avant d’intégrer, à 21 ans, le saint des saints, le Stade toulousain, club le plus titré du Top 14 français et des compétitions européennes, Antoine Dupont fait ses classes juniors à Auch, dans le Gers, 42 km au nord de Castelnau-Magnoac par la départementale 929. C’est là que se tisse une histoire d’amitié forte avec Anthony Jelonch, futur troisième ligne du Stade toulousain, de retour dans le XV de France pour la présente Coupe du monde après avoir été blessé au genou en février lors du Tournoi des Six Nations .

L'appel sous les drapeaux

En 2019, Fabien Galthié, nouveau sélectionneur de l’équipe de France, l’homme aux lunettes de X-Men, lui-même ancien demi de mêlée des Bleus, appelle Antoine Dupont le surdoué. Il en fait son rouage central pour la gagne. En 2021, le numéro 9 est élu meilleur joueur du monde. La gloire, si jeune. Pour son premier numéro, le magazine GQ Sports le met en couverture, camisolé dans un peignoir jaune canari. L’albatros de poche – comparé aux géants de la discipline – est nettement plus à son affaire sur les terrains.

On le dit timide, réservé, introverti. Ce n’est pas l’impression qu’il donne. En interview d’après-match, tout est absolument parfait, dans la continuité de son jeu: son élocution, sa diction, le choix de ses mots, pas un qui manque, pas un qui dépasse, le sourire en prime.

Volontaire, réputé soigneux, appliqué, rigoureux, donnant le maximum de lui-même (bonjour le panégyrique, mais c’est réalité), il obtient en 2020, alors qu’il évolue au plus haut niveau et que chaque minute de son temps est comptée, un master en management du sport. Dans la coulisse, son grand frère Clément lui apporte un constant soutien. Les marques, elles, se jettent à ses pieds comme des trophées offerts au vainqueur.

Playlist

Dieu vivant du rugby actuellement en réparation, Antoine Dupont, «Toto» pour les intimes, profite sûrement de sa playlist, dûment détaillée dans Le Point: Cabrel, Aretha Franklin, Nekfeu, IAM, Bob Marley, Damso, Orelsan, Maxime Le Forestier et même Georges Brassens. Recharge tes accus, guerrier, ton pays t’attend.

Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
1 / 9
Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
source: shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X
Jeremstar milite contre la maltraitance animale au défilé Vuitton
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les skieuses ont fondu comme neige au soleil
De nombreuses skieuses se sont affinées ces dernières années. Une tendance qui ne s'applique pas à toutes les athlètes, mais qui renseigne sur les changements dans le ski alpin féminin.

Les choses bougent, le ski évolue avec son temps et les méthodes d'entraînement s'optimisent, se perfectionnent pour atteindre une forme d'excellence. Et ce long chemin vers l'excellence passe par des réajustements, comme perdre des kilos superflus. Paula Moltzan avait par exemple brûlé plusieurs kilos pour retrouver un ski plus dynamique. Un processus qui l'enverra pointer le bout de ses spatules sur le devant de la scène du Cirque blanc.

L’article