Sport
Stade de France

Un rapport indépendant épingle l'UEFA et les autorités

FILE - Liverpool fans wait in front of the of the Stade de France prior the Champions League final soccer match between Liverpool and Real Madrid, in Saint Denis near Paris, Saturday, May 28, 2022. A  ...
Les supporters britanniques aux nombreux billets falsifiés, bloqués devant les grilles du Stade de France.Image: sda

Un rapport indépendant épingle l'UEFA et les autorités

Les débordements avaient fait les choux gras de la presse. L'AFP a obtenu ce document et l'UEFA endosse la responsabilité première des débordements.
13.02.2023, 21:2014.02.2023, 06:46
Plus de «Sport»

L'UEFA, organisatrice de la finale de Ligue des champions, porte la «responsabilité première» des graves incidents «qui ont quasiment mené au désastre» en mai dernier au Stade de France.

C'est la conclusion lundi d'un groupe d'experts au terme d'une enquête indépendante mandatée par l'instance européenne.

La FFF et la Préfecture de police également épinglées

«Le groupe a conclu que l'UEFA, en tant que propriétaire de l'événement, porte la responsabilité première des échecs qui ont quasiment mené au désastre», peut-on lire dans ce long document obtenu par l'AFP, qui épingle aussi la Préfecture de police et la Fédération française de football (FFF).

«Même s'il était raisonnable de déléguer les questions de sécurité à d'autres, en premier lieu la FFF et de renvoyer à (...) la Préfecture de police pour les questions de maintien de l'ordre, il ne s'ensuit pas que l'UEFA soit absoute de sa responsabilité. L'UEFA jouait un rôle central dans l'organisation de l'événement et elle aurait dû surveiller, superviser et contribuer aux mesures de sécurité», font valoir les experts.

«Les autres parties prenantes ont commis des manquements qui ont contribué (aux incidents) mais l'UEFA était aux commandes» lors de cette finale Liverpool-Real Madrid, insistent-ils.

L'usage de gaz lacrymogènes critiqué

Attente interminable, supporters et familles aspergés de gaz lacrymogènes ou victimes de vols... Le dispositif de maintien de l'ordre, lors de cette finale de la Ligue des champions à Saint-Denis, avait donné lieu à des scènes de chaos, provoquant une vive polémique en France et en Angleterre.

Le rapport pointe aussi la mauvaise réaction des forces de sécurité françaises, faisant valoir par ailleurs que l'usage par la police de gaz lacrymogènes et de sprays au poivre n'avait «pas sa place dans une fête du football».

Les experts de ce rapport, dirigé par l'ancien ministre portugais de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports, Tiago Brandao Rodrigues, se sont dits «éberlués» que le schéma de maintien de l'ordre du match ait pu être influencé par l'image de supporters de Liverpool assimilés à des hooligans, une «idée fausse inexplicable».

«L'approche sécuritaire (...) a été basée, de manière inappropriée, sur la supposition que les supporters de Liverpool puissent poser une menace significative à l'ordre public», notent-ils encore.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait initialement incriminé les supporters britanniques aux nombreux billets falsifiés selon lui, avant que le préfet Didier Lallement n'admette s'être «peut-être trompé» sur leur nombre, reconnaissant un «échec».

Un rapport gouvernemental avait pointé des dysfonctionnements policiers et organisationnels, au terme d'un épisode qui a écorné l'image de la France en vue des Jeux olympiques de 2024 à Paris. (ats/afp/svp)

Hanouna au Stade de France
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Marco Odermatt: «L'été est devenu plus prenant que l'hiver»
C'est à Engelberg que nous avons retrouvé Marco Odermatt sur invitation de Miloo. Le fabriquant de cycles genevois, partenaire du Nidwaldien, présentait un modèle développé pour le champion. «Odi» a ensuite répondu à nos questions. Il évoque sa collaboration avec son nouveau préparateur physique, le battage médiatique et le retour de Marcel Hirscher. Interview.

Marco Odermatt, dans quelle mesure avez-vous été impliqué dans le développement de ce vélo à assistance électrique?
Cette idée est naturellement venue de la marque Miloo. C'est un modèle gravel, qui permet d'être rapide sur la route comme sur les chemins. Il peut aussi remplacer votre voiture. J'ai trouvé l'idée cool.

L’article