Suisse
Animaux

Changement d'heure: il faudra se méfier des animaux sur la route

Changement d'heure: il faudra se méfier des animaux sur la route

Qu'il fasse
Avant le passage à l'heure d'été dimanche prochain, la Protection suisse des animaux (PSA) met en garde contre des collisions.Keystone
La Protection suisse des animaux met en garde contre les risques accrus de collision avec la faune sauvage suite au passage à l'heure d'été.
29.03.2024, 08:3629.03.2024, 18:06
Plus de «Suisse»

Les animaux sauvages ne font ni attention au trafic automobile, ni au changement d'heure des humains. Avant le passage à l'heure d'été dimanche prochain, la Protection suisse des animaux (PSA) met en garde contre des collisions.

Le risque de collision est plus élevé, car davantage de personnes circuleront à nouveau en voiture dans l'obscurité, prévient la PSA. Elle appelle les automobilistes à réduire leur vitesse et à être encore plus vigilants au volant.

Les animaux sauvages qui sont actifs au crépuscule ou la nuit sont les plus menacés. Les chevreuils, les sangliers et d'autres animaux sont à la recherche de nourriture et traversent les routes sans se soucier des voitures.

Début de la saison des amours

Par ailleurs, le début de la saison des amours apporte des défis supplémentaires. Pendant que les animaux, comme le blaireau ou le putois, se concentrent sur la reproduction, ils font moins attention à la circulation. Les automobilistes doivent donc être particulièrement attentifs au côté droit de la route.

Si, malgré toutes les précautions, un accident avec un animal sauvage se produit, il faut en informer immédiatement la police. Il ne faut en aucun cas s'approcher trop près d'un animal blessé, car cela pourrait l'effrayer et aggraver sa blessure en cas de tentative de fuite ou de défense. Les animaux morts doivent être tirés par les pattes arrière jusqu'au bord de la route. (chl/ats)

Des zèbres et des chameaux sauvés d'un accident de la route aux USA
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Les femmes sont les premières victimes du dérèglement climatique»
L'écoféminisme établit une analogie entre la domination masculine sur les femmes et sur la nature. A l'occasion de la grève féministe, nous avons posé quelques questions à une militante écoféministe.

Ce vendredi 14 juin, des milliers de personnes sont attendues dans les rues de toute la Suisse à l'occasion de la cinquième édition de la grève féministe. Cette année, une attention particulière sera portée à la révision du 2e pilier, mais plusieurs autres luttes et revendications seront présentes lors des défilés. L'écoféminisme en fait partie. Solenn Ochsner, membre du collectif neuchâtelois, est une militante écoféministe. Elle nous explique de quoi il s'agit.

L’article