DE | FR

Fumer du cannabis à Bâle-Ville sera légal (pour 400 personnes)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a autorisé le premier essai pilote de consommation contrôlée de cannabis à des fins non médicales. Il aura lieu à Bâle-Ville dès la fin de l'été.
19.04.2022, 11:4619.04.2022, 12:24
Un essai pilote qui permettra de constituer une base pour définir une future législation fondée sur des preuves scientifiques et acceptée par la population.
Un essai pilote qui permettra de constituer une base pour définir une future législation fondée sur des preuves scientifiques et acceptée par la population.Image: Keystone

Depuis le 15 mai 2021, la Suisse a autorisé le lancement d'essais pilotes portant sur la consommation contrôlée de cannabis, à des fins non médicales. Cela sera bientôt le cas: un premier projet a maintenant été validé et il se déroulera dans le canton de Bâle-Ville dès la fin de l'été.

Cet essai devra respecter des conditions strictes et permettra d’expérimenter la vente légale de cannabis en pharmacie. L’objectif? Obtenir des enseignements utiles pour définir la future législation en matière de cannabis. Les consommateurs bénéficieront ainsi de conseils professionnels pour une utilisation à moindre risque.

Comment se déroulera cet essai pilote et à quoi sert-il?

Cet essai pilote servira à fournir des enseignements sur les effets d’un accès contrôlé au cannabis, et notamment sur la santé des consommateurs, leurs habitudes de consommation ou encore le marché noir. Et d'ainsi «assurer la sécurité du consommateur», affirment les autorités.

Environ 400 personnes participeront au projet bâlois. Elles pourront acheter différents produits cannabiques tels que des fleurs séchées de cannabis ou du haschich dans certaines pharmacies associées aux essais. Ces produits seront issus des plantations de l'entreprise «Pure Production», basée à Zeiningen (AG).

Qu'en est-il en Suisse aujourd'hui?

Actuellement, la culture, l’importation, la fabrication et la vente de cannabis sont interdites en Suisse. Sa consommation est malgré tout très répandue, et le marché noir toujours plus présent. Des enquêtes montrent néanmoins que la majorité de la population est ouverte à l’idée de repenser la politique en matière de cannabis ces prochaines années, une attitude qui rassure la direction prise par le Conseil fédéral et le Parlement.

Cet essaie pilote permettra, peut-être, de constituer une base pour définir une future législation fondée sur des preuves scientifiques et acceptée par la population. (sia)

Les abris antiato­miques – un phénomène suisse

1 / 8
Les abris antiato­miques – un phénomène suisse
source: wikimedia/kecko
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Là aussi, on parle cannabis

En douce, le cannabis se transforme en dangereuse drogue dure

Link zum Artikel

Deux tiers des Suisses favorables à des essais pilotes sur le cannabis

Link zum Artikel

Le cannabis, bientôt légal en Suisse? Ailleurs, ça roule!

Link zum Artikel

Le Canada est assis sur un stock énorme (mais invendable) de cannabis

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un jeune Romand de 18 ans est en finale de «The Voice»
Loris, 18 ans, s'est qualifié, samedi soir, pour la finale de «The Voice» en interprétant «L’Envie», de Johnny Hallyday. A une semaine de l'ultime étape, il s'est confié à Arcinfo.

Le jeune Neuchâtelois a eu chaud: samedi 14 mai, Loris a bien failli quitter le concours de chant de TF1. Le public lui a préféré la candidate Caroline Costa et ne l'a pas retenu. C'est sans compter l'intervention de la coach Nolwenn Leroy, qui a choisi de récupérer le candidat suisse et de le propulser en finale, explique Arcinfo.

L’article