stratus fréquent
DE | FR
Suisse
Conseil fédéral

Pénurie d'énergie: comment les ménages suisses se préparent

Image
Image: Getty

Les ménages suisses achètent des tas de gadgets pour économiser l'énergie

Une analyse des chiffres de vente de Digitec Galaxus le montre: les ménages suisses s'approvisionnent en accessoires pour économiser l'électricité.
06.10.2022, 11:53
Florence Vuichard / ch media

Eteindre les lumières, baisser le chauffage, débrancher la prise et mettre le couvercle en cuisinant. Tel est l'appel lancé par le Conseil fédéral aux ménages. Ils doivent économiser l'énergie. Il n'est pas certain qu'ils le fassent vraiment.

Les chiffres actuels de la consommation d'électricité ne permettent pas encore de conclure à un renoncement. Mais une partie de la population s'y prépare. C'est du moins la conclusion que l'on peut tirer des chiffres de vente de Digitec Galaxus. Chez le plus grand magasin en ligne de Suisse, les ventes d'accessoires permettant d'économiser de l'électricité se sont envolées en septembre.

Pour pouvoir économiser de l'électricité, il faut d'abord savoir ce qui consomme de l'électricité et en quelle quantité. C'est pourquoi les ménages s'équipent désormais d'appareils de mesure de l'énergie. Par rapport aux mêmes mois de l'année précédente, les ventes ont augmenté de 200 à 250% en juillet et en août, et ont même été multipliées par six en septembre.

Seraina Cadonau de Digitec Galaxus explique:

«Les consommatrices et consommateurs voulaient manifestement identifier les appareils gourmands en électricité dans leur propre ménage.»

Le thermomètre plus fort que l'Iphone

C'est au niveau du chauffage que les experts attendent le plus d'économies. Un degré Celsius de moins promet une réduction de la consommation d'énergie de 5 à 6%. Mais là encore, il faut d'abord savoir quelle est la température entre ses quatre murs. Le thermomètre promet d'y remédier, les ventes ont augmenté d'environ 190% en septembre.

Et ce n'est pas près de s'arrêter. La clientèle de Digitec-Galaxus continue de taper extrêmement souvent le mot «thermomètre» dans le champ de recherche du grand magasin en ligne, qui appartient au groupe Migros. Au cours de la dernière semaine de septembre, l'appareil de mesure n'a été dépassé que par les termes de recherche «Lego» et «calendrier de l'Avent», l'Iphone étant relégué à la quatrième place.

Des accessoires pour le contrôle des appareils

Les thermostats sont également très appréciés actuellement. En septembre, les ventes ont enregistré une hausse de 432% par rapport au même mois de l'année précédente. Les appareils demandés sont surtout les régulateurs de température modernes et intelligents, qui peuvent être commandés via une application, ajoute Seraina Cadonau.

Autre vente en nette augmentation: celle des minuteries et des prises intermédiaires intelligentes, appelées smart plugs, qui se placent toutes deux entre la prise de courant et le terminal. Les minuteries permettent d'allumer et d'éteindre automatiquement les lampes, la télévision et la box Internet aux heures souhaitées, tandis que les smart plugs permettent de commander les appareils à la voix ou via une application.

Prendre une douche, mais avec parcimonie

Dans sa campagne d'économie, le Conseil fédéral recommande de renoncer aux bains et de prendre simplement une douche à la place. Les consommateurs font un pas de plus: ils se douchent avec des douchettes économiques. Le modèle le plus populaire chez Digitec Galaxus, la douchette Grohe Tempesta, a vu ses ventes augmenter de 2110% en août et même de 3822% en septembre par rapport à l'année précédente.

Cela correspond à une multiplication par quarante des ventes. Digitec Galaxus ne publie pas le nombre de pièces, mais il s'agit de ventes à trois chiffres, ajoute Seraina Cadonau. En outre, d'autres modèles de douches économiques ont enregistré des taux de croissance à quatre chiffres. Ils sont ainsi en tête du classement des gadgets à économie d'énergie.

Augmentation de la demande d'appareils à l'économie d'énergie en septembre 2022 (par rapport à septembre 2021):

Les appareils qui ont la cote

Augmentation de la demande en septembre 2022 (par rapport à septembre 2021):

  • Douches économiques (modèle Grohe Tempesta): + 2822%
  • Douches économiques (Amphiro): + 1750%
  • Appareils de mesure d'énergie: + 481%
  • Thermostats: + 432%
  • Minuteries et prises intelligentes: + 340%
  • Thermomètres: + 190%

Il est impossible de dire si l'augmentation des ventes est une conséquence de la campagne fédérale ou si elle est plutôt due à la couverture médiatique quotidienne de la menace de pénurie d'électricité et de gaz. Une autre information tirée des statistiques de Digitec-Galaxus plaide en faveur de la deuxième explication.

Selon celle-ci, les ventes de bougies ont fait un bond, en août, de 569% par rapport au même mois de l'année précédente. Les commandes, souligne Seraina Cadonau, sont arrivées après le 7 août. Et donc juste après la parution d'une interview du président de la commission de l'électricité, Elcom Werner Luginbühl, dans la NZZ am Sonntag. Il affirmait qu'il était «certainement conseillé» d'avoir «suffisamment de bougies à la maison».

(traduction et adaptation par sas)

Une avalanche engloutit un camp de base dans l'Himalaya

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
On sait enfin pourquoi le secrétaire communal de Zermatt a été arrêté
C'est le thriller de cette fin d'année en Suisse. Rappelez-vous, il y a quelques jours, le secrétaire communal de Zermatt, Daniel Anrig, disparaissait sans laisser de trace. Où est-il? Que s'est-il passé? On fait le point.

Daniel Anrig est passé du Vatican à la prison. Non, il n'avait pas disparu. Il s'avère que Daniel Anrig est en fait en détention provisoire depuis plus de trois semaines, enfermé dans une cellule à Zurich. Selon son avocat, le secrétaire communal n'a «rien à se reprocher». Mais alors, que s'est-il passé?

L’article