DE | FR

Hécatombe dans les emplois de l'hôtellerie-restauration en 2020

Le secteur de l'hôtellerie et de la restauration suisse a perdu plus de 40 000 emplois l'année dernière, en raison des fermetures dues à la pandémie de Covid. Ce chiffre va encore grimper.
14.05.2021, 08:1714.05.2021, 14:49

Les effets du second confinement ne sont pas encore inclus dans le nombre d'emplois perdus calculé par le Seco, souligne Casimir Platzer, président de GastroSuisse, dans une interview publiée vendredi dans les journaux alémaniques de Tamedia. Selon lui, au moins 10 000 emplois supplémentaires ont été perdus depuis.

Casimir Platzer rappelle qu'un sondage, mené début mars par GastroSuisse, avait montré que deux tiers des quelque 3500 membres interrogés avaient des problèmes financiers et que 20% avaient déclaré être fermés indéfiniment.

Les entreprises du secteur de l'hôtellerie et de la restauration, qui dépendent du tourisme d'affaires ou des événements et manifestations, ont le plus souffert de la crise. Il en va de même pour les destinations axées sur les marchés éloignés.

Quelques points positifs

  • D'après un second sondage réalisé en avril, le nombre d'établissements touchés par des faillites a diminué.
  • Cela peut être lié aux fonds pour les cas de rigueur, qui ont entre temps été versés, avance Platzer. Et d'ajouter: «Nous nous attendions à une baisse de 10 à 15% de la masse salariale. Notre estimation n'était pas trop mauvaise».
  • Certaines destinations de montagne, ainsi que les zones lacustres et rurales, s'en sont mieux sorties, note le directeur de GastroSuisse.

(ats)

Awww! Voici des animaux mignons!

1 / 27
Awww! Voici des animaux mignons!
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Ce TikTokeur parodie les tutos bidons des réseaux

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«La Suisse est protégée des canicules extrêmes, mais ça ne va pas durer»
Alors que la France est frappée par un nouvel épisode caniculaire avec des pics prévus à 40°C, les valeurs restent modérées en Suisse. Pourquoi? Notre pays dispose, pour le moment, de quelques avantages, explique Dean Gill, prévisionniste à Météo Suisse.

Dean Gill, comment se fait-il qu'il fasse 40°C en France et «seulement» une trentaine chez nous?
Il faut tout d'abord préciser que cette vague de chaleur ne concerne pas toute la France, mais le sud-ouest du pays et sa façade atlantique. Ces régions sont concernées par une dépression au large du Portugal qui fait remonter de l'air très chaud du Sahara. La Suisse est actuellement sous un courant frais de nord-est qui empêche l'air saharien d'arriver chez nous.

L’article