DE | FR

Les contrefaçons ont coûté 4,5 milliards à l'économie Suisse

Image: KEYSTONE
Une étude inédite démontre que le commerce de contrefaçons coûte des milliards de francs et des milliers d'emplois aux entreprises suisses.
23.03.2021, 14:0323.03.2021, 18:05

«L'économie helvétique a été flouée». Pour l'OCDE et l'Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI), les contrefaçons de montres, d'appareils ménagers et de médicaments ont fait perdre 4,5 milliards de francs à la Suisse, rien qu'en 2018. Ce montant représente 1.5% des exportations suisses.

L'OCDE, c'est quoi?

La mission de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est de promouvoir et d'améliorer le bien-être économique et social partout dans le monde. Pour ce faire, elle travaille avec les gouvernements pour comprendre quel sont les moteurs de changement économique, social et environnemental de chaque pays. L'organisation compte 37 pays membres, répartis sur l’ensemble du globe, de l’Amérique du Nord et du Sud à l’Europe et jusqu’à l’Asie-Pacifique.

Pensant se procurer un original, des consommateurs du monde entier ont dépensé plus de deux milliards de francs pour de faux produits suisses. Selon l'enquête de l'OCDE, ces faux produits proviennent en majorité de Chine, de Hong Kong, de Singapour et de Turquie. L'Inde, a elle, «contribué à la contrefaçon de médicaments».

En l'absence de contrefaçons, les entreprises suisses «auraient pu proposer plus de 10 000 postes de travail supplémentaires en 2018». En d'autres termes, l'industrie horlogère et des bijoux a «perdu» quatre emplois sur dix.

Pour contrer cette pratique, l'IPI propose deux solutions:

  • Consentir à des efforts encore plus importants pour inscrire dans les accords de libre-échange des standards minimaux, en vue de faire respecter les droits de propriété intellectuelle.
  • Découvrir et faire cesser les activités des contrefacteurs là où débute la violation des droits. (ats)
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le jugement de Tariq Ramadan pour viol à Genève bientôt rendu
L’islamologue est suspecté d’avoir violé une femme dans une chambre d’hôtel à Genève en 2008. Le premier procureur Adrian Holloway aurait envoyé aux parties un avis de prochaine clôture.

Selon des informations de la Tribune de Genève, Adrian Holloway vient de demander aux avocats de l’affaire Ramadan «s’ils souhaitent encore faire entendre, d’ici le 10 juin, des témoins ou faire procéder à des enquêtes complémentaires». C'est ce qui s'appelle rendre un avis de prochaine clôture aux parties.

L’article