stratus fréquent
DE | FR
2
Suisse
France

Pénurie d'énergie: La France se prépare au black-out

epa10202684 Lights are turned off in the Paris City Hall building during a blackout as an initiative to fight against energy waste in Paris, France, 23 September 2022. After 22 hours, public and comme ...
Image: sda

La France se prépare au black-out: la Suisse doit-elle s'inquiéter?

La situation chez nos voisins est grave; le gouvernement prépare la population à des interruptions. En Suisse aussi, où des centaines de milliers de logements sont approvisionnés en électricité par la France en hiver, il y a de quoi s'inquiéter.
03.12.2022, 11:3903.12.2022, 12:43
Stefan Brändle, Paris / ch media

C'est donc bien le cas. Depuis plusieurs mois, le gouvernement français affirmait qu'une panne d'électricité nationale était très improbable. Mais aujourd'hui, les 65 millions d'habitants du pays sont tout de même préparés à l'éventualité d'un black-out.

Jeudi, les médias parisiens, citant des «sources gouvernementales» non précisées, ont indiqué que les premières coupures pourraient intervenir en janvier. Après cette préparation de l'opinion publique, la première ministre Elisabeth Borne entend donner des instructions détaillées aux préfets, c'est-à-dire aux représentants de l'Etat dans les cent départements.

«La situation du réseau électrique français est grave: 27 des 56 centrales nucléaires du pays sont à l'arrêt pour des raisons de maintenance ou de fuites de sécurité»
Elisabeth Borne

Au lieu de produire 60 gigawatts de puissance, l'imposant parc de centrales nucléaires françaises n'en produit plus qu'une bonne moitié.

Depuis des semaines, Electricité de France (EDF) est en retard sur sa promesse d'atteindre à nouveau 40 gigawatts cette année. En début de semaine, une deuxième centrale à charbon a donc dû être allumée à Saint-Avold, en Lorraine, alors que le président Emmanuel Macron avait juré d'arrêter définitivement ces usines.

Echelonné et ciblé

Mais cette source d'énergie ne suffit pas à la France, pas plus que l'importation d'électricité d'Allemagne et de Belgique. Les appels aux économies d'énergie n'ont manifestement pas donné assez de résultats. Le gouvernement s'apprête donc à couper l'électricité de manière échelonnée et ciblée. Il parle de manière peu précise de «délestage», dans le jargon électrique. Le mot de mauvais augure «black-out» doit manifestement être évité afin de garantir la tranquillité du pays.

Les «sources gouvernementales» anonymes expliquent que les coupures ne plongeraient pas tout le pays dans l'obscurité; elles ne concerneraient que certaines zones sélectionnées «comme sur une peau de léopard». La population concernée serait informée trois jours à l'avance grâce à la nouvelle application Ecowatt. La veille, à 17 heures, la coupure serait déterminée avec précision, rue par rue.

L'interruption doit durer au maximum deux heures et se limiter aux heures de pointe de consommation, de 8 à 13 heures et de 18 à 20 heures. Les principaux concernés sont les bureaux et les maisons, dont les deux tiers sont chauffés à l'électricité en France. Les services publics et les écoles seraient alors fermés le matin. Le réseau ferroviaire resterait certes connecté, mais pas la signalisation. Selon la SNCF, de nombreux trains devraient donc être supprimés. Tout comme les feux rouges dans la circulation routière.

La Corse et Paris épargnés

C'est là que la situation devient problématique, car les réseaux de communication, y compris les numéros d'urgence de la police, des pompiers et des ambulances, seraient également interrompus. Le gouvernement affirme que le numéro d'urgence général 112 restera en service, mais les experts en électricité en doutent. La directrice de l'opérateur de téléphonie mobile Orange, Christel Heydemann, a reconnu:

«Nous ne savons pas comment le réseau de télécommunications va se comporter»

Les quartiers résidentiels abritant des hôpitaux, des prisons, des commissariats de police et des casernes de pompiers sont exclus du black-out décrété. Ceux qui vivent à proximité échappent donc au black-out. L'ensemble du centre de Paris - où de tels services sont concentrés - ne devrait donc pas subir de coupure de courant. La Corse, qui s'approvisionne en électricité en Italie, serait également épargnée. Jeudi, dans toutes les autres régions du pays, on a observé les premiers signes d'achats groupés de bougies. Et pas seulement pour Noël.

La Suisse prête à faire face à la pénurie française

Et la Suisse? Elle s'approvisionne en électricité en France depuis des décennies, surtout en hiver. L'exploitant du réseau Swissgrid, mandaté par l'Office fédéral de l'énergie (Ofen), a récemment présenté dans une étude les conséquences que pourrait avoir pour la Suisse une pénurie d'électricité chez son voisin occidental: si la moitié des centrales nucléaires françaises et les deux centrales suisses de Beznau 1 et Leibstadt tombaient en panne cet hiver, l'Europe pourrait certes connaître une «situation tendue au niveau régional».

Mais «grâce à l'énergie hydraulique disponible et à des capacités d'importation suffisantes en provenance des autres zones voisines», cette situation ne s'étendra pas à la Suisse, selon les auteurs. Interrogée à ce sujet, la Commission fédérale de l'électricité (Elcom) fait une évaluation similaire de la situation:

«Pour janvier, une pénurie d'approvisionnement en Suisse est plutôt improbable, d'autant plus que les accumulateurs saisonniers seront alors encore relativement bien remplis et contribueront à la stabilité de l'approvisionnement»

L'Elcom observe en permanence l'évolution de la situation en France et échange régulièrement des informations avec les autorités locales.

En fin de compte, tout dépend de la question de savoir si la France respectera les contrats d'exportation que les exploitants Alpiq, Axpo et FMB ont conclus depuis 1985 avec le groupe électrique public EDF, même en cas d'interruption de l'approvisionnement en électricité sur son territoire.

Jusqu'à présent, il n'est jamais arrivé que des livraisons fixées par contrat ne puissent être honorées. Interrogé à ce sujet, Alpiq a indiqué qu'aucune interruption des livraisons d'énergie contractuelles vers la Suisse n'était prévue cet hiver, «selon les informations dont nous disposons».

Comme EDF essaie de répartir les coupures de courant sur l'ensemble du pays, les réacteurs proches de la Suisse ne devraient en soi jamais être particulièrement touchés. En revanche, il est fort possible qu'EDF applique également aux importateurs suisses d'électricité les interruptions qu'elle doit imposer à ses propres compatriotes. Beaucoup dépendra du froid qu'il fera en Europe occidentale en janvier.

Le lancement de la nouvelle méga-fusée de la Nasa

1 / 10
Le lancement de la nouvelle méga-fusée de la Nasa
source: sda / =03387147=
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Course dans les escaliers de chez watson

Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
L'UDC veut combattre la «culture woke» de la gauche rose-verte
Marco Chiesa, président de l'UDC, veut tout faire pour qu'il n'y ait pas un nouveau glissement à gauche». Il appelle à des apparentements de liste avec le PLR.

Réunis en assemblée à Bülach (ZH), les délégués de l'UDC ont adopté le nouveau programme du parti. Le président Marco Chiesa a appelé le PLR à des apparentements de liste avec l'UDC pour les élections fédérales du 22 octobre prochain afin d'empêcher la gauche de progresser.

L’article