DE | FR

Le pyromane de la Broye prend 10 ans de prison

keystone (archive)
Reconnu coupable de douze incendies volontaires, le pyromane en série de la Broye écope de 10 ans de prison. Il devra par ailleurs suivre un traitement en institution afin de prendre en charge ses différents troubles.
28.06.2021, 19:3802.09.2021, 21:11

La justice fribourgeoise a condamné lundi le pyromane de la Broye à dix ans de prison ferme. L'ancien apprenti carreleur de 25 ans avait commis douze incendies durant l'été 2017, entraînant la mort de 79 animaux de rente et des centaines de milliers de francs de dégâts.

Pour plus de détails sur l'affaire: Début du procès d'un Vaudois accusé d'avoir tué 79 animaux par le feu

Traitement en institution

Le Tribunal pénal de la Broye, délocalisé pour l'occasion à Granges-Paccot, l'a reconnu coupable notamment:

  • D'incendie intentionnel mettant en danger la vie ou l'intégrité corporelle de personne
  • De diffamation
  • D'induction de la justice en erreur.

Le jeune homme devra aussi suivre un traitement en institution d'une durée indéterminée afin de prendre en charge ses différents troubles, comme l'impulsivité, la pyromanie ou encore la consommation ponctuelle d'alcool.

La défense pas satisfaite

«C'est un coup de massue», a commenté l'avocate du pyromane, pour qui la peine ne prend pas suffisamment en compte les faits.

Son client se réserve le droit de faire appel au Tribunal cantonal quand il aura reçu la motivation du jugement, a-t-elle précisé. (ats/hkr)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le musée d'art le plus visité de Suisse fermé à cause d'inondations
La Fondation Beyeler a été victime des orages qui ont très durement frappé la Suisse cette nuit. Plusieurs œuvres ont été placées en sécurité.

Les orages de mercredi ont contraint la Fondation Beyeler à fermer ses portes au public jusqu'à jeudi soir. Le musée a été victime de dégâts d'eau. Il a dû placer en sécurité plusieurs œuvres d'art.

L’article